Accueil GAC GAC pourrait retarder son entrée sur le marché US à cause des...

GAC pourrait retarder son entrée sur le marché US à cause des taxes

297
0
PARTAGER

Le constructeur automobile chinois Guangzhou Automobile Group (GAC) pourrait retarder son entrée sur le marché américain en raison de l’escalade des tensions commerciales commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis.

En janvier dernier, le constructeur avait annoncé qu’il introduirait son SUV GS8 aux États-Unis en 2019. En mars dernier, il avait sollicité à cet effet les concessionnaires lors de la convention annuelle de la National Automobile Dealers Association. Objectif : recruter.

Mais la nouvelle taxe de 25% imposée par le président Donald Trump aux importations chinoises contraint désormais GAC à modifier ses perspectives.

« Il pourrait y avoir un retard », a ainsi déclaré le président Yu Jun lors d’une conférence de presse avec des journalistes à la suite du lancement de la deuxième génération de son SUV GS5  au Mondial de l’Automobile de Paris.

Il affirme désormais que le constructeur pourrait s’introduire sur le marché US durant la première moitié de 2020.

Ce retard démontre une nouvelle fois à quel point les constructeurs se trouvent déroutés par la hausse des tarifs douaniers, ces derniers étant fixés jusqu’à présent à 2,5% sur les voitures et les véhicules utilitaires.

Yu Jun a toutefois tenu à préciser que la société disposait d’un studio de design à Los Angeles et d’activités de recherche-développement dans la Silicon Valley et à Detroit. Bien que la stratégie de distribution n’ait pas encore été définie, « nous envisageons d’avoir un réseau de concessionnaires », a également déclaré le dirigeant.

Ajoutant néanmoins qu’en raison des tarifs douaniers entre les États-Unis et la Chine, GAC examinerait « comment prendre une bonne décision. »

Sources : Automotive News, GAC

Crédit Illustration : GAC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz