Accueil Jeux vidéos F1 eSports Pro Series : Mercedes domine la 1ère phase

F1 eSports Pro Series : Mercedes domine la 1ère phase

473
1
PARTAGER

La première des trois phases finales du championnat F1 eSports Pro Series 2018 s’est déroulée au Gfinity Esports Arena de Londres le 10 octobre, avec trois courses au programme sur les dix que compte le championnat.

Le succès est au rendez-vous puisqu’en plus de la diffusion en streaming live via la page Facebook officielle de la F1 eSports séries, plusieurs chaînes TV internationales ont retransmis la compétition, à l’instar de la RTBF en Belgique. Un signe qui ne trompe pas !

Les 25 meilleurs pilotes retenus à l’issu des Pro Draft Series sont en lice, certaines équipes alignant un 3ème pilote qui partagera son baquet sur certaines manches. Il faut aussi rappeler que pour cette édition 2018, toutes les écuries de F1 officielles se sont associées à des équipes eSports ou ont créé leur propre structure, à l’exception de Ferrari qui est la grande absente.

Les 3 premières courses ont permis de dégager certaines tendances, qui ne sont pas sans rappeler la réalité.

Course 1 à Melbourne

Mercedes décline en virtuel sa domination réelle, avec un doublé incontestable de Brendon Leigh – le champion en titre parti en pole – et de son équipier Daniel Bereznay qui termine sur ses talons. Ce dernier subit néanmoins une pénalité pour vitesse excessive dans les stands et recule au 6e rang. Fabrizio Donoso, le jeune chilien membre du team de simracing français RaceClutch et pilote Force India, termine 8e.

Course 2 à Shanghai

Daniel Bereznay part en pole devant le pilote Toro Rosso Frederik Rassmussen, alors que Brendon Leigh n’est que 5e. Ce dernier remonte rapidement et passe avec autorité son équipier pour prendre la tête et ne plus la quitter. En milieu de peloton, les batailles sont animées et les contacts fréquents. Leigh remporte une seconde victoire consécutive et s’affirme déjà comme l’homme à battre.

Course 3 à Bakou

Bereznay s’élance une nouvelle fois de la pole et prend la tête. Leigh, seulement 6e, remonte rapidement dans le trio de tête mais au 4e tour, Rassmussen pique Bereznay au freinage de la ligne droite et passe en tête. Les Mercedes ont enfin de la concurrence. Bereznay repasse en tête à la faveur des stratégies de stands. A partir du 7e tour, Rasmussen et Leigh se livrent une formidable bataille roues contre roues pour la seconde place et font montre d’une remarquable adresse, car la bagarre est très propre. Au 11e tour, Rassmussen attaque Bereznay au 1er freinage et passe. Le pilote Mercedes glisse et se fait également passer par son équipier Leigh, qui revient rapidement sur Rassmussen pour lui disputer la victoire. Leigh passe en tête à l’avant-dernier tour, mais Rassmussen réussit à prendre le DRS dans la dernière accélération du dernier tour et saute Leigh sur la ligne pour l’emporter. La cours de Bakou a été très intense et offert un formidable spectacle. A quand la même chose en vrai ?

 

A l’issue des 3 premières manches, Brendon Leigh se détache nettement et Mercedes écrase le championnat constructeur. L’anglais va sans doute être difficile à battre, mais les performances de Rassmussen laissent entrevoir un possible duel de haute volée. Les retransmissions en direct et les commentaires – assurés notamment par Davide Valsecchi, ex champion-GP2- sont de qualité. Seul bémol, les courses se disputent sur 25% de la distance réelle, ce qui limite fortement les courses stratégiques. Toutefois, l’action est à son paroxysme et c’est sans doute ce que cherchent les producteurs de la compétition. Prochaine étape le 31 octobre.

Le lien pour apprécier le spectacle offert en course 3 :

https://www.youtube.com/watch?v=qkCBr8qaukI

Classements :

 

Source : f1esports.com

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 eSports Pro Series : Mercedes domine la 1ère phase"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

15 tours? Tellement dommage….

wpDiscuz