Accueil Alternatives Le Danemark souhaite interdire les moteurs thermiques en 2030

Le Danemark souhaite interdire les moteurs thermiques en 2030

535
29
PARTAGER

Le Danemark souhaite bannir à terme les moteurs thermiques. Le gouvernement danois vient en effet d’annoncer sa ferme volonté d’interdire la vente de voitures dotées de moteurs essence ou diesel à l’horizon 2030. Souhaitant ainsi être un exemple pour l’Europe.

« Dans douze ans – seulement douze ans –  nous voulons interdire la vente de nouvelles voitures essence et diesel », a ainsi déclaré le Premier ministre Lars Løkke Rasmussen à l’ouverture de la session parlementaire.

Le chef du gouvernement – par ailleurs cycliste émérite – a ajouté vouloir que le Danemark « soit à l’avant-garde » et qu’il tire le monde dans une direction plus verte ». Fixant le cap vers 2030, il a indiqué que le pays souhaitait ainsi envoyer « un signal clair à l’UE, à l’industrie automobile et au reste du monde ».
Un signal d’autant plus clair, que cette annonce a été faite le jour même où l’Europe décidait des valeurs limites des niveaux d’émissions à l’horizon 2030.

Tout n’est pas joué pour autant, puisque le projet sera présenté au Parlement danois la semaine du 8 octobre.

Une fiscalité sur les véhicules électriques soumise à critiques

Reste toutefois qu ‘en 2016, le gouvernement danois avait été critiqué pour avoir alourdi la fiscalité sur les voitures électriques. La mesure avait fait chuter le pourcentage de voitures électriques neuves vendues par rapport au nombre total des ventes automobiles d’une valeur supérieure à 3% … à un chiffre proche de zéro.

Désormais, le pays souhaite en quelque sorte se rattraper, en proposant d’interdire la vente de voitures neuves à moteur diesel et essence à partir de 2030 et à moteur hybride à partir de 2035.  « C’est une grande ambition qui sera difficile à réaliser. C’est exactement la raison pour laquelle nous devons essayer », a déclaré le Premier ministre Lars Lokke Rasmussen au parlement danois.

Neutre en énergie fossile en 2050

Luttant parallèlement contre le réchauffement climatique, le Danemark ambitionne de devenir neutre en énergie fossile en 2050.

D’après l’institut State of Green, entre 1980 et 2015, les émissions de carbone du pays ont diminué de 38%.

Danemark, Norvège, Islande : les moteurs thermiques bannis des froids pays

Via cette mesure, le Danemark rejoint l’Islande, pays qui a annoncé une mesure similaire au début du mois de septembre.
La Norvège voisine s’est quant à elle fixé pour objectif de n’autoriser la mise en circulation de voitures neuves zéro émission dès 2025, sans que ne soient toutefois formellement interdites les autres types de motorisation à cette date. Selon les chiffres du Conseil d’information sur le trafic routier (OFV), les voitures électriques ont représenté 45,3% des nouvelles immatriculations du pays en septembre. Ce qui constitue un record. Notons au passage, que les trois pays moteurs sur l’arrêt des motorisations thermiques sont des contrées aux climats très rigoureux.

De son côté, la France prévoit la fin de la vente des voitures neuves à moteur thermique d’ici 2040. La ville de Paris s’est engagée à interdire totalement des voitures à moteur diesel à partir de 2024. Cette mesure pourrait être étendue à l’ensemble du territoire en 2030.

Les maires de Madrid, Mexico et Athènes ont annoncé quant à eux qu’ils avaient l’intention d’interdire les voitures à moteur diesel dans le centre des villes d’ici à 2025.

Le Royaume-Uni prévoit l’arrêt d’ici à 2040 de la mise en circulation de nouvelles voitures et camionnettes à moteurs thermiques.

Sources : AFP

Crédit Illustration : Dansk Energi

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Le Danemark souhaite interdire les moteurs thermiques en 2030"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prince Vaillant
Invité

Moi j’aimerais interdire la téléréalité, les danses folkloriques, et le foot. Et connaître les objectifs de l’UE en termes de réduction du trafic aérien…

Commandant Tour
Invité

moi j aimerais savoir comment ils comptent recharger tous ces VE ; avec du charbon, du gaz ?

SGL
Invité

De concert avec le développement des ENR… avec zéro centrale en plus.
Rendre les ombrières photovoltaïques obligatoires sur tous les parkings, idéal pour recharger quand les gens travaillent en journée et des PV sur les maisons individuelles avec batterie « maison » pour stockage pour la maison ou la VE.

georges
Invité

C’est plus facile quand on ne construit pas de voiture de souhaiter.

SGL
Invité

Oui, peut-être, enfin, même les Allemands envisagent de faire de même… Il ne faut pas oublier que c’est un mouvement de fond et pas une lubie de quelques ayatollahs écolos excités.

yrd1967
Invité

Et de pudiquement négliger que les plus gros armateurs de méga-cargos sont danois… Ha oui ils battent pavillon de complaisance donc… c’est pas le problème du Danemark !!!!

(Ceci étant c’est une évolution qui ne pourrait être que positive)

SGL
Invité

La généralisation des navires fonctionnant exclusivement au GNL serait un bon début.
… et avec des turbovoiles

amiral_sub
Invité

c’est sur qu’avoir un industrie automobile nous freine vers la transition. Ce n’est pas pour rien qu’il y a eu un diner entre les patrons de l’industrie auto française et E. Macron.

Seb
Invité
Il n’y à malheureusement que de petits pays comme ça qui peuvent montrer l’exemple à leur échelle ( dailleur L’Islande est le premier à avoir fait cela , dont la population totale du pays est moins élevée que des villes comme Lyon ou Toulouse … ) à l’échelle de pays classiques de plusieurs 10 enes de millions d’habitants c’est faisable avec un budget faramineux et de longues années ( et encore on parle de pays qui n’ont pas leur propre marque automobile ) … Chose qui sera donc presque irréalisable en Chine ou de jeunes marques auto naissent chaque jours… Lire la suite >>
SGL
Invité

La Chine se donne les moyens pour y arriver. (pas nous !)
La Chine a mis en place des quotas stricts, imposant aux constructeurs de vendre au moins 10% de « NEV » (véhicules à énergie nouvelle, soit les purs électriques et les hybrides rechargeables) en Chine en 2019, pour atteindre 12% en 2020 et 20% en 2025.

Lee O Neil
Invité

@SGL : la Chine se donne les moyens pour y arriver ?
Certes elle fixe des cibles à atteindre mais il me semble que sa production d’électricité est surtout faite avec des centrales au charbon.
Alors pour ce qui des émissions de CO2 et de particules, est-ce que le bilan sera bon au final ?

SGL
Invité

Certes dans un premier temps…
Si l’on fait le bilan à l’instantané le bilan serait médiocre, mais dans 10 ans le progrès sera conséquent, le bilan ne sera pas encore incritiquable pour autant.
Mais pour les émissions de CO2 et de particules…28 réacteurs nucléaires sont en construction en Chine, ce n’est peut-être pas jouissif, mais c’est un moindre mal.

ema
Invité

En 1942, les états unis ont reformaté totalement leur économie en quelques mois, pour faire la guerre au Japon et à l’Allemagne. Ils ont réussi, malgré les considérations économiques…
Le réchauffement climatique serait moins grave, moins urgent , et moins universel que de faire la guerre à ces pays à ce moment là ?

Jdg
Invité

@ema: la comparaison ne vaut pas. À l’époque c’était la guerre la vraie. L’écologie n’est pas la guerre. Et puis les usa ne s’occupent pas vraiment de l’écologie.
Y a surtout de gros suv à V8. Et oui l’image est plus importante que la pollution.
Pour revenir au sujet, je trouve cela prématuré comme annonce vu que l’offre électrique n’est pas encore très développée.
Ça ressemble surtout à une intention à visées politique plus qu’ecologique

amiral_sub
Invité

mais il se vend plus de voitures électriques aux USA qu’en europe. Le monde est complexe

ema
Invité

la comparaison ne vaut pas ? en terme d’enjeux ? vous plaisantez ?

Il ne s’agit pas d’écologie, mais la survie de millions (milliards) d’hommes à échéance brève, avec des enjeux beaucoup plus importants que la deuxième guerre mondiale (déplacement de population, famines, maintien de libertés …).

Mais la prise de conscience est effectivement différente, et notre capacité à faire des sacrifices pour notre survie beaucoup plus faible que lors d’un conflit armé.

Jdg
Invité
J’en crois pas mes yeux de lire une chose pareille. Aller faire un tour dans un pays vraiment en guerre avant de parler ! Vos propo sont déplacés. Et puis ça me dit bien rire de critiquer tjs le secteur auto. Ce secteur fait plus pour réduire la pollution que bien d’autres. Le cargo qui amène vos fruits préférées dans votre magasin pollue plus en un voyage qu’une voiture dans toute sa vie. Alors arrêtez les commentaires rapides merci. De plus le premier pb de l’écologie est la surpopulation, vous pensez faire quoi pour cela? Les industries progressent tous les… Lire la suite >>
Ema
Invité

Je vous propose d’en reparler dans 10 ans. Mais votre commentaire illustre bien l’impossibilité de changer nos comportements, la difficulté d’accepter des contraintes, puisque nous n’avons pas conscience de l’ampleur du problème.

Maintenant, si la survie à court terme ( 2 ou 3 generations ) de l’humanité n’est pas un problème pour vous, et qu’il ne faut surtout rien changer à votre sacro sainte voiture …

Jdg
Invité

@ema: j’ai été poli dans mes commentaires et sans attaques ni préjugés. Merci d’en faire autant !
Qd à croire que vous allez sauver l’humanité cela montre votre arrogance.
Qd à mon commentaire il ne veut que montrer que l’on ne change le monde un jour. Sauf peut être vous à vous écouter.
Arrêtez de croire être seule à avoir conscience du problème, bien d’autres avant vous s’en sont souciés et on même agit.
On est ici pour parler du sujet de l’article et non attaquer les membres.
Restez sur votre avis à vous croire supérieure aux autres si vous voulez.

Will
Invité

Ben imaginez la tronche qu’auraient les US avec une rupture énergétique ou d’approvisionnement en nourriture et 300 MM d’armes dans le pays, il est probable que ça ressemblerait pas mal à la guerre.

wizz
Membre
oui seb, mais…. Se passer du thermique, ce serait par exemple d’aller vers l’électrique Le problème de la voiture électrique, en ce qui nous concerne en tout cas, c’est leur « manque d’autonomie ». Les gens n’arrêtent pas de reprocher cela, avec les classiques « mais je fais comment pour aller voir la famille à Lille », ou encore « mais je fais comment pour aller en vacances à Nice », etc… Les choses dont nous pouvons considérer comme défaut, comme lacune, il s’avère que dans d’autres contexte, ces défauts ne sont plus applicables. Quand on est un petit pays, et encore mieux si c’est une… Lire la suite >>
salvatore DOMINELLI
Invité

DES CONNERIES

Christophe
Invité

Ce sont les véhicules thermiques qu’ils veulent interdire ou seulement les véhicules essence ou diesel ?
En France à l’horizon 2040 ce sont bien uniquement les véhicules essence ou diesel.

« La Norvège voisine s’est quant à elle fixé pour objectif de n’autoriser la mise en circulation de voitures neuves zéro émission dès 2025 » si on veut être rigoureux cela veut dire interdiction pure et simple des voitures.
Faut arrêter de ne pas regarder les choses en face, les véhicules que l’on nous présente actuellement ne sont en rien zéro émission, ils ont même produit plus de GES à la fabrication que les autres.

Thibaut Emme
Admin

Christophe : la Norvège c’est 100% de renouvelable en 2018 pour son électricité. Donc ils peuvent parler de véhicules zero émission à l’usage sans souci 😉

Christophe
Invité

« à l’usage » et en se concentrant uniquement sur le CO2 et sur rien d’autres parce que pour les particules c’est loin d’être zéro.
En fait il suffit de faire un véhicule zéro émission à l’usage pour se croire sorti du réchauffement climatique.
Ce qui s’appelle faire l’autruche.

yrd1967
Invité

Très juste… Et puis son pétrole c’est du circuit court !

Thibaut Emme
Admin

C’est aussi du gaz, exportés tous les deux pour un max de rentrée d’argent pour financer la transition « carbon neutral ».
Ca peut sembler hypocrite, mais bon, ils sont 100% renouvelables…

Christophe
Invité

transition « carbon neutral » de rien du tout parce qu’avant 15 ans on recommence, il faudra changer les voitures et réémettre plein de CO2 à leur fabrication.
Alors qu’investir dans des TC c’est pour 30 ans mini. Investir dans l’habitat, pareil.

wpDiscuz