Accueil Electriques Suzuki va tester des voitures électriques en Inde avant un lancement en...

Suzuki va tester des voitures électriques en Inde avant un lancement en 2020

422
2
PARTAGER
Maruti-Suzuki Wagon R

Le vénérable Osamu Suzuki a annoncé vendredi que le constructeur japonais testera en Inde une flotte de voitures électriques à partir du mois d’octobre afin de préparer un lancement commercial programmé pour 2020.

« Nous commencerons des essais routiers en utilisant une flotte de 50 prototypes de véhicules électriques en Inde à partir du mois prochain afin de développer des véhicules électriques sûrs et faciles à utiliser pour les clients indiens », a-t-il déclaré à New Delhi.

Osamu Suzuki en a profité pour rappeler au gouvernement indien ses obligations. L’Inde a de grandes ambitions dans le domaine de la voiture électrique et le PDG de Suzuki a rappelé que le succès ne serait pas au rendez-vous sans une infrastructure adéquate. « À cet égard, nous attendons le leadership proactif du gouvernement indien », a-t-il déclaré.

Fruit du partenariat entre Toyota et Suzuki, le premier modèle électrique de Suzuki sur le marché indien devrait être une version du Wagon R. Plébiscité sur le marché indien en 2017 avec 166 815 unités, le Wagon R est encore l’ancienne génération commercialisée depuis 2010. Le Wagon R électrique reposerait vraisemblablement sur le denier opus lancé l’année dernière au Japon.

Ce Maruti-Suzuki Wagon R électrique disposerait selon les bruits de couloir d’une batterie dont la capacité oscillerait entre 25 et 35 kWh et serait vendu à un tarif inférieur à 10 lakhs (12 700 euros), soit le double d’un Wagon R de base.

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Suzuki va tester des voitures électriques en Inde avant un lancement en 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Cela peut un considéré comme une bonne nouvelle à la condition que l’Inde fasse rapidement un gros effort sur les ENR pour produire de l’électricité, car pour le moment, cette initiative sera contre-productive pour l’écologie.
Mais cela montre bien que l’Inde comme la Chine prépare leur indépendance énergétique activement, la motivation de préserver la planète passe encore, malheureusement au second plan.

SGL
Invité

« Cela peut être considéré » c’est plus clair 😉 …Pardon !

wpDiscuz