Accueil Lamborghini Spyshots : Lamborghini Huracán restylée

Spyshots : Lamborghini Huracán restylée

682
8
PARTAGER
Lamborghini Huracan

Avec ses presque cinq années d’existence au compteur, la Lamborghini Huracán atteint l’âge du restylage sur lequel Lamborghini travaille comme le montre un prototype photographié récemment.

C’est sur un forum de passionnés de la marque que sont apparues ces photos qui révèlent certaines des modifications à attendre sur la future Huracán restylée.

À l’extérieur, les photos concernent principalement l’arrière qui recevra quelques retouches notables. Le prototype révèle une sortie d’air supérieure modifiée et désormais séparée en son milieu. Il semble également y avoir un nouvel aileron arrière.

À l’intérieur, les designers ont remplacé la panoplie de boutons sur la console centrale par un écran tactile. Celui-ci semble être similaire à celui qui équipait la Lamborghini Centenario en 2016.

Lamborghini Huracán

Les informations restent plutôt limitées sur la Huracán restylée et on ne sait pas si le V10 5,2 litres sera modifié. Néanmoins, la tradition veut qu’un modèle voie sa puissance augmenter à chaque restylage. La Lamborghini Huracán devrait donc gagner une poignée de chevaux.

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Spyshots : Lamborghini Huracán restylée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
RICO
Invité

Croisons des doigts pour que surtout ils n’aient pas la mauvaise idée d’aller coller un turbo ou un système d’hybridation sur ce fabuleux moteur atmosphérique . Un des rares bloc « noble » encore en production sur le segment .

Will
Invité

C’est une question que je me pose ça, ça fait quoi exactement qu’il soit atmo plutôt que turbocompressé ? En quoi est-ce « noble » ? Pourquoi cette remarque revient régulièrement ?
Un moteur turbocompressé c’est un peu un moteur « assisté » ?
Est-ce qu’un atmo est plus performant ? Ou c’est une simple question de « puriste » ?

Thibaut Emme
Admin
@Will : en fait, un moteur atmo c’est « facile » à faire. Un bon moteur atmo un peu moins. Et un très bon moteur atmo, c’est rare. Souvent, ces atmos restent de jolis V10 ou V12. Compromis « idéal » entre puissance, rendement, poids, couple, etc. C’est la « noblesse » de ces atmos performants. En gros, c’est comme d’avoir un très bon nageur en slip de bain. Et il y a la suralimentation. Que ce soit du compresseur (alimenté par l’air) ou un turbo (alimenté par les gaz d’échappement), le principe est de gaver en air le moteur pour qu’il puisse développer plus de… Lire la suite >>
Will
Invité

M’kay, merci de la réponse, donc ouais c’est un truc de puriste, donc pas pour moi :p.
@Rico, perso la sonorité j’appelle ça du bruit. Si c’est sur circuit c’est pas mon problème, ils font ce qu’ils veulent, mais les « lignes akra » ou que sais-je dans la rue ça me les brise sévère. Vive l’électrique.

SGL
Invité

Si le côté « puriste » est mit de côté, les moteurs Turbo replaceront tout les atmosphériques, logiquement pour cause de rendement.

SGL
Invité

La Porsche 919 Hybrid n’a pas de GMP « noble » (sauf le nom) mais elles est hyper efficace.

RICO
Invité

La sonorité , le ressenti , je ne parle pas de performance mais juste cette sensation que seul un gros « atmo » peut distiller . pour cela bien sur il faut avoir eu l’occasion d’essayer ce genre d’autos ce qui est mon cas …

SGL
Invité

C’est plus facile de respecter les normes avec GMP turbocompressé qu’atmosphérique.
L’exemple typique : la Ferrari 488 marche mieux et respecte mieux les normes, mais l’agrément est souvent désigné comme moins bon que la 458 Italia.

wpDiscuz