Accueil Skoda Skoda : la Tchéquie ne veut pas perdre (de) sa Superb

Skoda : la Tchéquie ne veut pas perdre (de) sa Superb

1722
4
PARTAGER

Les syndicats de Skoda, unité tchèque du groupe Volkswagen, s’opposent à l’idée de transférer une partie de la production de sa berline Superb – modèle phare du constructeur – en Allemagne.

Discussions tendues

Les discussions sur le transfert d’une partie de la production  des sites tchèques de Skoda vers l’usine d’Emden de VW ont repris au sein de la direction de la maison mère, selon les informations communiquées par les syndicats. Mais les négociations s’avèrent tendues …

Le comité syndical « a catégoriquement rejeté la possibilité de déplacer la production de modèles Superb vers un autre lieu en dehors de la République tchèque », ont ainsi déclaré les différentes instances syndicales dans un communiqué publié au sein de leur bulletin hebdomadaire de leur site internet.

Recherche de capacités pour répondre à la demande

Un porte-parole de Skoda a déclaré pour sa part que le constructeur recherchait des solutions pour pouvoir accroître la production. Manière d’affirmer qu’il ne s’agit pas de transfert mais de recherches de capacités  permettant d’absorber un surplus de demande, et donc de production. Ce qui, le cas échéant, ne priverait donc pas la partie tchèque de charges de travail, et ne remettrait pas en cause l’emploi. Bien au contraire, le groupe VW indique chercher des moyens de doper la production de son constructeur tchèque afin de répondre à une demande soutenue.

En mars dernier, des sources internes à l’entreprise ont néanmoins déclaré que parmi les scénarios envisagés figurait la construction d’une usine en dehors du territoire tchèque. Selon ces sources,  Skoda pourrait perdre environ 360 000 ventes  d’ici 2020 si la capacité est laissée inchangée.

L’Allemagne envisagée pour absorber – uniquement ? – un surplus de demande

Skoda affirme que plusieurs options sont envisagées à l’heure actuelle. Telle que l’extension de l’assemblage du modèle Karoq à Osnabrueck (au nord-ouest de l’Allemagne). Son porte-parole a par ailleurs tenu à préciser « qu’aucun changement n’était prévu pour la marque Skoda à l’heure actuelle. »

En juin dernier, un responsable syndical de VW a déclaré pour sa part que de nouvelles mesures seraient nécessaires pour accroître la production de Skoda, même si une partie de la production était déjà transférée en Allemagne en vue de soulager les usines tchèques.

Sources : Automotive News, Reuters

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Skoda : la Tchéquie ne veut pas perdre (de) sa Superb"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Le premier marché de Skoda … est l’Allemagne.

SGL
Invité

Très belle voiture qu’est la Superb (et bonne), bien qu’elle fasse le doublon avec les Passat et A4.
Elle est sur un marché qui se réduit comme peau de chagrin, elle s’en tire remarquablement bien grâce à ses tarifs « intelligents » … il faut être « fou » pour acheter une Passat au prix indiqué. 😉

Azzouz
Invité

Bonjour je suis heureux de avoir une belle
Yeti malgré la montalite algérien de vous cossisionare et ses enployeur est sons mes farers mes cositoyne et je vœux à voir une autre 4*4 par exemple karoq pour quoi pas . Merci à vous

Azzouz
Invité

Bonjour

wpDiscuz