Accueil Kia Paris 2018 : 485 km pour le Kia e-Niro

Paris 2018 : 485 km pour le Kia e-Niro

1544
34
PARTAGER
kia e-Niro Niro EV

Annoncé à 450 km en mai, ce sera finalement 485 km d’autonomie pour le Kia e-Niro. Ce dernier sera en première européenne à Paris 2018. C’est 3 km de plus que son frère, le Hyundai Kona Electric.

Visiblement, l’annonce de mai était une estimation (basse) de ce que donnerait l’homologation. Cette dernière est officiellement passée par là. Ainsi, selon le cycle WLTP (ce qui devrait être proche de la réalité), le Kia e-Niro peut parcourir 485 km. Et ce, avec une charge complète de la batterie lithium-polymère de 64 kWh en option. Cela représente une (bonne) consommation de 13.2 kWh/100km.

A noter tout de même que l’EPA (USA) donne 258 miles pour le Kona Electric (même batterie de 64 kWh) soit 415 km. On sera sans doute plus proche de cela.

Avec la batterie de série de 39,2 kWh, le e-Niro ne peut faire « que » 312 km. Mais la consommation est alors plus basse avec 12,6 kWh/100 km. La différence de masse de batterie embarquée joue ici son rôle. Kia précise que le e-Niro 64 kWh peut parcourir 615 km selon le cycle urbain. De quoi utiliser le véhicule toute la semaine, ou plus, sans recharger.

 

A Paris 2018, ce sera la version européenne qui sera dévoilée. Elle devrait ne varier qu’à la marge de la version coréenne dévoilée avant l’été et déjà en concession dans son pays.

Un assistant connecté pour mieux régénérer

Concernant les équipements spécifiques à une électrique, le Kia e-Niro embarque un système d’aide à la consommation ! Un assistant peut vous indique le meilleur moment pour faire ce que l’on appelle du « coasting« . En gros, quand lever le pied et régénérer de l’électricité avec le frein moteur. Mais, il peut aussi indiquer quand et comment freiner pour maximiser cette récupération de quelques kilomètres supplémentaires. Pour cela, le e-Niro utilise le GPS pour anticiper les virages, les descentes, les montées, etc. Ce qu’un conducteur habitué est capable de faire pour moins consommer.

Pour les spécifications, ce sont celles de son frère jumeau, le Hyundai Kona Electric dévoilé au début de l’année à Genève 2018.

Côté moteur, Kia couple la puissance à la capacité de la batterie. 39,2 kWh ? Alors ce sera 136 ch et 395 Nm. Suffisant pour faire un 0 à 100 km/h en 9,8 secondes. 64 kWh ? Alors vous aurez droit à 204 ch, toujours aux roues avant, et un 0 à 100 km/h fait en 7,8 secondes. Un peu moins véloce que le Hyundai, le Kia est sans doute aussi un peu moins « clivant » côté design. Au moins, cela laisse le choix.

Côté recharge, le Kia est compatible avec un chargeur 100 kW. Il ne faut alors que 54 minutes pour récupérer 80% de la batterie de 64 kWh. De quoi théoriquement faire 388 km. Sur une wallbox 7 kW, comptez 9h30 pour la 64 kWh et un peu plus de 6h pour la 39,2 kWh. Pour le poids, cela devrait être comparable au Kona Electric, c’est à dire entre 1610 et 1685 kg selon la capacité de la batterie. Pour le moment le prix n’est pas annoncé mais devrait débuter à 37/38 000 euros. Un cran au-dessus du Kia Niro Hybride rechargeable.

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Paris 2018 : 485 km pour le Kia e-Niro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
La différence d’autonomie entre les deux « frères » semblent provenir de la différence de Cx meilleur pour le Niro plus long et plus travaillé. Pour le coup DS3 Crossback avec une surface frontale moindre, plus léger et une batterie plus capacitaire que celle de base ne doit en théorie pas faire moins bien que 312 km. A noter que la Zoé R90 avec une batterie de 41 kWh (utile) et des jantes en 15 pouces est annoncée à 317 km. Finalement on retombe dans l’optimisation en fonction de ce que l’on veut mettre en avant en jouant sur le rapport de… Lire la suite >>
SGL
Invité

Le CX … j’aurai tendance à dire, on s’en fout, c’est le SCx le juge de paix.

amiral_sub
Invité

tout à fait, mais avec la mode des SUV les constructeurs ne communiquant pas vraiment sur le SCx…

Christophe
Invité

@SGL
Mais comme elles ont le même S, c’est bien le Cx qui fait la différence.

SGL
Invité

Oui effectivement et la forme du profil devient déterminant pour arriver au résultat.
Le nouveau Mercedes EQC a un (bon) CX de 0.29 (comme le X3) par contre le SCx … Silence radio ! 😉

SGL
Invité

Cela sera sympa de le comparer avec une Model 3…. Quand ? Début 2019 !?

panama
Invité

Inutile de tourner autour du pot : l’autonomie des électrique est un faux problème. Ce qui compte c’est le temps et la possibilité de recharge.
480, 500 ou 250 km, qu’importe : la voiture électrique n’est qu’une voiture urbaine ou péri-urbaine. C’est là qu’est sa place.
Recharger la nuit une fois par semaine ou deux, franchement quelle différence ?
D’ailleurs Tesla l’a bien compris en proposant à ses clients des bornes de recharges rapides un peu partout (enfin presque).
La meilleure des électriques ? Une petite urbaine 4 portes 4 places.

Christophe
Invité

@panama
Moi en tant qu’urbain je n’ai pas besoin d’une voiture pour me déplacer en ville il y a plein de moyens bien plus efficients et moins chers.

Mais comme il y a des gens avec des idéologies mal fondées, on pourrait voir apparaître des interdictions de circuler des VT. Ce qui pourrait me poser de gros problèmes pour les usages que j’ai de la voiture (essentiellement professionnels et WE). Et pour ces usages c’est bien des autonomies de 300 km sur autoroute qu’il me faut. Donc non l’autonomie n’est pas un faux problème.

ART
Invité

Une fois de plus Christophe, c’est TON besoin, nullement le besoin de chacun. Merci d’éviter entretenir cette confusion pénible…

Christophe
Invité

@ART
Il y a plein de moyens bien plus efficients et moins chers que la voiture pour me déplacer en ville, c’est différent pour les autres ?
Tu crois vraiment que les urbains qui subissent la pollution et qui ont pris connaissance que la solution c’était bien de réduire le trafic vont accepter d’utiliser ses moyens et de laisser les non urbains utiliser une voiture quitte en plus à ralentir les moyens les plus efficients ?

Merci d’éviter d’entretenir cette confusion pénible…

SGL
Invité

Sauf à vouloir partir en vacances avec une VE @panama …. Paris Barcelone c’est dur de le faire en VE, c’est déjà limite avec une Tesla Model S 100 alors avec les autres, c’est du S.M. (et pas la voiture !)

SGL
Invité

J’avoue @panama, que c’est plus un problème psychologique qu’un vrai problème bien réel.
J’ai changé un peu d’avis (@koko, ne m’en prend pas rigueur Stp …. ) 😉

SGL
Invité

Décidément (je suis parti trop vite), j’avoue @panama qu’effectivement avec un temps de recharge très court le problème est bien faux… Mais aujourd’hui et encore pour longtemps, c’est encore de la science-fiction.
Donc si par exemple la Zoe2 a réellement plus de 400 km, ce n’est vraiment pas plus mal, surtout si elle est bloqué avec une recharge maximum de 22kW.

amiral_sub
Invité

la zoé est toujours proposée avec le moteur Q (version Q90) qui permet une charge à 43kW, en plus des R75, R90 et R110 qui ne chargent qu’à 22kW.
Notons que la kia a un chargeur embarqué de 7kW. Seules 6% des bornes sont en DC. Donc une zoé chargera plus vite sur 94% des bornes. Il n’y a toujours pas mieux que le chargeur cameleon de la zoé, j’ai mis du temps à le comprendre.

Christophe
Invité
@amiral_sub Il faut quand même précisé qu’avec le moteur Q on perd environ 5 % d’autonomie par rapport au moteur R. Et qu’avec le R110 disponible uniquement en jantes de 16 pouces on perd environ 5 % d’autonomie par rapport à des jantes de 15 pouces soit tout de même une 20aine de kilomètres d’écart. A mon avis le meilleur choix est la R90 avec des jantes de 15 pouces et même sur les grands trajets elle ne perd finalement pas beaucoup de temps par rapport à une Q90. Parce que cette dernière recharge peut-être à 43 kW en théorie… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

non c’est faux, le linky facture les kWh, pas les kVA. Une charge à faible puissance, par exemple sur une prise domestique, ne coute pas plus cher avec un linky ou avec un ancien compteur.
voir la démonstration de pixel sur cette page:
http://renault-zoe.forumpro.fr/t6605p250-des-soucis-a-se-faire-avec-linky-le-nouveau-compteur-enedis?highlight=linky

Christophe
Invité

Donc sur la phase où est branchée le condensateur il voit bien 980 VA. Son compteur lui donne-t-il une consommation par phase ?
J’ai fait un même test sur un compteur linky monophasé et la puissance indiquée (VA) était bien supérieure à la puissance active. Et la consommation facturée étaient bien supérieure à la consommation active consommée !

amiral_sub
Invité

mais le linky facture les kWh, pas les VA

Christophe
Invité

Les VAh !

Christophe
Invité
@Thibaut Emme Oui la facture est libellée en kWh mais je me pose vraiment la question si il s’agit de kVAh ou de kWh. Chez moi les seuls équipements qui déphasent sont la plaque à induction, les lampes basse consommation et les Zoé de location mais c’est hyper rare que je fasse une recharge chez moi donc je n’ai pas vu la différence avec mon installation précédente. Et j’ai bien l’impression que c’est bien le kVAh qui est facturé. C’est en tout cas aussi les dires des anti linky et Enedis n’a jamais vraiment répondu la dessus. D’ailleurs ils ne… Lire la suite >>
wizz
Membre

en gros, tout ce qui comporte une bobine et/ou un condensateur, soit pratiquement tout (ou presque) des appareils électriques dans la maison.

Christophe
Invité
@Thibaut Emme & wizz Oui pour votre liste mais la consommation de ces équipements est tellement faible qu’au final c’est quasiment invisible sur la facture. Par contre une plaque de cuisson beaucoup utilisée cela peut finir par faire beaucoup. J’avais cité les lampes basse consommation, dont au final la consommation est aussi faible, parce que c’est l’exemple pris par les anti linky et c’est depuis que j’ai vu une affichette de ce style que j’essaye de savoir. Pour la petite histoire, l’affiche je l’ai vu chez un commerçant qui a une clim réversible et pour le coup je suis sûr… Lire la suite >>
wizz
Membre

les petits ruisseaux font des gros fleuves qui débordent

un seul poil du cul, ça ne pèse pas lourd
mais après le passage de quelques centaines de clients au salon d’esthétique, la benne de poils devient bien lourde….

amiral_sub
Invité

belle métaphore!

Christophe
Invité

@wizz
C’est bien pour cela que je suis pour une facturation en kVAh pour orienter vers des équipements bien conçus et réduisant ce facteur phi.
Au passage c’est nous tous qui payont l’électricité réactive des équipements pourris de certains achetés au rabais.

amiral_sub
Invité

J’ai réglé ma wallbox à 5kW, le cosPhi est de 0.98 à cette puissance (mesuré avec canZE). C’est un faux problème

Christophe
Invité

@amiral_sub
Donc maintenant il te reste à aller militer sur AP et expliquer aux énergumènes qui tapent sur la Zoé qu’ils racontent des conneries.

wizz
Membre

Si la meilleure des électriques était une petite urbaine 4 portes 4 places, alors ça se saurait: les ventes des I-Miev auraient décollé depuis longtemps (et les Japs auraient vu juste). Mais malheureusement, ce n’est pas le cas…

Christophe
Invité

Ou la Mia L

SGL
Invité

Sans chercher à te contredire @wizz 🙂 , la i-Miev n’est pas vraiment un échec, mais plutôt un succès… Toutes proportions gardées.
En fait, les années 2010 ne sont pas immensément porteuses pour les VE en général, la i-Miev pâti d’une conception des années 2000 alors évidemment quand on la compare à une « récente » Zoe, le bât blesse.
Son rapport qualité-prix est plutôt mauvais depuis plus de 5 ans, pourtant les ventes stagnent, et même augmentent un peu, prouvant que la tendance des ventes des VE est vraiment à la hausse malgré l’âge de conception.

wizz
Membre
wpDiscuz