Accueil Constructeurs chinois Link Tour K-One, la mini Mercedes électrique chinoise

Link Tour K-One, la mini Mercedes électrique chinoise

641
0
PARTAGER
Link Tour K-One (2018)

En juillet 2017, Great Wall investissait dans le constructeur de constructeur de mini voitures Yogomo. Un investissement qui se traduit à présent par le lancement de la nouvelle marque Link Tour. Le premier modèle est un mini SUV, aux vrais airs de Mercedes…

En prenant 25% de Yogomo, Great Wall comptait combler son retard en matière de véhicule électrique, en récupérant une partie des crédits NEV du petit constructeur. Yogomo change désormais son nom et prend celui de Link Tour, en étendant son offre au delà des mini voitures. Rien à voir donc avec Lynk&Co, à part sans doute une volonté de profiter de l’image de la marque de Geely…

Link Tour ne vendra que des modèles électriques, et commercialisera donc dans les semaines à venir le K-One. Premier modèle, mais pas le dernier puisque 4 autres projets ont également été montrés, la berline S5, et les trois petites citadines BX100, C3 et C5. Toutes sous forme de maquette.

Il faudra donc compter sur un bon démarrage des ventes du K-One pour voir ces modèles se concrétiser. Ce petit SUV de 4m10 de long et 1m71 de large reprend à son échelle le style Mercedes, en un subtil mélange de Classe-A et GLA. L’engin propose plusieurs configurations. Deux choix sont ainsi proposés pour le moteur, 45 kW / 170 Nm ou 96 kW / 230 Nm. Idem pour les batteries avec deux offres étrangement proches de 40,55 et 46,2 kWh pour une autonomie annoncée entre 310 et 405 km en cycle NEDC.

Le prix jouera un grand rôle sur un segment qui commence à être bien chargé…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz