Accueil FAW Giles Taylor, de Rolls-Royce à HongQi

Giles Taylor, de Rolls-Royce à HongQi

842
1
PARTAGER
Giles Taylor - Rolls-Royce Phantom (2017)

En juin dernier, BMW annonçait le départ de Giles Taylor. Et c’est donc finalement pour la Chine que l’ex-patron du style de Rolls-Royce est parti. Il sera désormais responsable du style de la marque HongQi.

HongQi, ce nom est bien peu connu en Europe. Signifiant Drapeau Rouge, cette marque est pourtant l’une des plus anciennes en Chine, et surtout la marque chinoise la plus prestigieuse. Depuis l’arrivée de sa première voiture en 1958, elle est LA voiture officielle des élites chinoises. De préférence noire, et toujours avec son emblème rouge au bout du capot. Après des années d’errances qui ont vu les HongQi devenir de simples ZIL, Audi ou Lincoln rebadgées, FAW sort la marque de la napthaline en 2013 avec la H7. Pour la première fois, la marque vend ses véhicules au « grand public » et non plus à l’état. Les ventes restes décevantes, et les foules ne se poussent pas pour acheter ce symbole du pouvoir, qui reste surtout une hyper classique berline basée sur une Toyota Crown…

Début 2018, HongQi lance donc un nouveau plan plus ambitieux, avec volonté de développer sérieusement la gamme. Et pour ambition avouée de devenir un rival crédible de toutes ces marques haut de gamme qui ont envahi la Chine (BMW, Audi, Mercedes, Lexus, Lincoln, Cadillac, Volvo…). La marque pouvait donc difficilement rêver plus prestigieux patron du style que celui de Rolls-Royce pour affirmer son image en matière de luxe.

Avant d’arriver en Chine chez HongQi, Gilles Taylor a travaillé chez PSA (on lui doit la Xsara), puis durant 13 ans chez Jaguar où il travaille aux XK, et XK. Il arrive chez BMW en 2011, et prend la tête du style Rolls-Royce en 2012. Il y signera ainsi la nouvelle Phantom et le SUV Cullinan…

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Giles Taylor, de Rolls-Royce à HongQi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Benoua
Invité

Bon courage à Giles Taylor dans sa mission avec le managment de la marque. Il y a du boulot…

wpDiscuz