Accueil Sécurité Favoritisme sur le contrat des voitures-radar privées ?

Favoritisme sur le contrat des voitures-radar privées ?

950
14
PARTAGER

Après une plainte d’Anticor – association anti-corruption – soupçonnant l’existence de « favoritisme » dans le marché des radars embarqués confié par l’Etat à des sociétés privées, le parquet national financier (PNF) vient d’ouvrir une enquête.

Mise au grand jour par Le Canard enchaîné, l’enquête préliminaire fait suite à la plainte de l’association déposée le 18 janvier dernier. Elle concerne les conditions d’attribution des marchés visant à externaliser le pilotage de voitures banalisées embarquant des radars automatiques.

Deux marchés « faramineux »

Anticor vise « deux marchés publics faramineux » passés entre l’Etat et la société Fareco, filiale du groupe de BTP Fayat. L’association estime que les contrats ont été conclus « en violation totale de la législation en matière de marchés publics ». S’il s’agit d’une plainte contre X, elle vise au final – certes indirectement – le ministère de l’Intérieur et Fareco.

Absence d’appel d’offres

Dans le collimateur d’Anticor figure au tout premier rang un contrat de près de 53,8 millions d’euros passé le 1er février 2017 entre le ministère et la société.

Selon l’association, le contrat a en effet été attribué en dehors de toute procédure d’appel d’offres. Motif invoqué  : la société aurait été la seule capable de produire un certificat d’homologation du matériel. Un argument, qui, selon le ministère empêchait toute mise en concurrence. Ce que conteste l’association, pour qui « la mise en concurrence était non seulement possible, mais obligatoire ».

Cette affaire intervient alors que l’externalisation elle-même d’une partie du contrôle routier fait débat. Selon les autorités, elles permettraient de soulager les forces de l’ordre, lesquelles seraient alors plus disponibles pour d’autres missions plus en relation avec leur cœur de métier, dirons-nous poliment.

En novembre 2015, Anticor avait déjà déposé une première plainte, soupçonnant cette fois-ci la société de services informatiques Atos d’avoir été favorisée dans l’attribution de marchés publics de radars automatiques. Le PNF avait à la suite ouvert une enquête pour favoritisme en mars 2016.
Rappelons que Thierry Breton en est le PDG …. après avoir été ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de février 2005 à mai 2007.

Sources : AFP, Anticor

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Favoritisme sur le contrat des voitures-radar privées ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Je propose d’interdire les voitures de rouler le temps de la procédure, on sait jamais

Thibaut Emme
Admin

Pour le moment sauf erreur, il n’y en a toujours que 5 en Normandie.

Lou 17
Invité

la justice sera t-elle rendue ?

miké
Invité

La bourse ou la vie pour les politicards magouilleurs, ça reglerai le probleme rapidement.

aurel77
Invité

Quelle démocratie, ce beau pays qu’est la France… avec ça politique de magouilleur quelque soit leur bord…
Fait ce que je dis mais pas ce que je fais ! Bravo.
Y’en a qui ont dit s’en mettre dans les poches en passant soyez en sûre !

Thibaut Emme
Admin

Pour le moment, il ne s’agit que d’une enquête suite à une plainte d’une association qui par le passé a déjà bcp attaqué et dont bcp d’attaque sont tombées à l’eau (une tout récemment) 😉
Il est urgent d’attendre…

ema
Invité

Association qui joue un rôle utile de contre pouvoir dans notre démocratie, mais qui est néanmoins politiquement engagée, ce qui parfois la pousse à quelques excès .

Le fait de faire faire autre chose à des policiers, au vu de leur formation et compétences, que conduire des voitures radar ne parait pas absurde en soit.

Thibaut Emme
Admin

Attention, je ne dis pas que ce n’est pas utile. Je dis qu’il faut prendre le recul nécessaire avec ce genre d’annonce et d’ouverture d’enquête.
En France, on a tendance à dire que s’il y a plainte, ou ouverture d’une enquête (et même garde à vue) alors c’est qu’on est coupable.

Là, il est nécessaire de vérifier les assertions de chacun.
D’où d’ailleurs la prudence d’Elisabeth (point d’interrogation, propos de chacun rapportés, etc.) 😉

miké
Invité

Merci notre belle justice inégalitaire.

Invité

Croyez moi, l’herbe n’est pas plus verte chez le voisin. Loin de la.
Je commence meme a me dire qu’en fait, j’etais bien mieux en France, malgre tout.

greg
Invité

Tu es où?

Will
Invité

Faudrait faire comme Uber 😀
Tout chômeur pourrait demander à embarquer un radar dans sa caisse et hop, il n’aurait qu’à rouler toute la journée en flashant tranquillou, ça ferait des chômeurs en moins.

Gérald
Invité

Ou même pour ceux qui travaillent déjà! Avec mes 40000 kms par an ça pourrait me faire une sérieuse rentrée d’argent!

wpDiscuz