Accueil Politique De nouvelles taxes US dévastatrices selon le Canada

De nouvelles taxes US dévastatrices selon le Canada

789
4
PARTAGER

Le Canada  fortement remonté contre les menaces de Donald Trump. Lequel pourrait nuire aux intérêts de l’industrie automobile d’Amérique du Nord, Etats-Unis compris.

Selon le Premier ministre canadien Justin Trudeau, l‘imposition de nouvelles taxes sur l’industrie automobile canadienne aurait des conséquences « dévastatrices » au Canada mais également aux Etats-Unis. Il estime que de nombreux licenciements pourraient en découler.

Négociations en cours sur l’Alena

Après un an de négociations infructueuses, Ottawa et Washington tentent depuis quelques jours de s’entendre sur une nouvelle version de l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna). Le texte régit étroitement les règles commerciales entre Canada, Etats-Unis et Mexique depuis 1994.

La renégociation a été imposée en août 2017 par Donald Trump, qui considère ce traité comme «le pire» de l’histoire pour avoir détruit des emplois américains, notamment dans le secteur automobile.

S’exprimant sur une radio locale canadienne, Justin Trudeau a indiqué pour sa part que le Canada s’était montré très ferme sur la nécessité de maintenir des éléments tels qu’un mécanisme indépendant de règlement des différends qui soit en mesure de protéger l’ »exception culturelle » du Canada.

Il a toutefois ajouté que sur certains points, le gouvernement canadien faisait preuve de flexibilité, estimant qu’il était temps d’actualiser cet accord après 25 ans. Sans toutefois préciser quels pourraient être les domaines pour lesquels il serait prêt à faire des concessions.

Si Washington et Mexico sont parvenus à un compromis fin août, les négociations entre les États-Unis et le Canada buttent sur trois points majeurs : un dispositif de règlement des litiges commerciaux (dit chapitre 19), un dispositif protégeant le secteur laitier au Canada et les subventions canadiennes dans le domaine culturel.

Trump brandit une nouvelle fois la menace de taxes

L’enjeu est de taille pour le Canada. Donald Trump a réitéré ses menaces à plusieurs reprises, indiquant qu’en l’absence de tout terrain d’entente entre les deux parties, il n’hésiterait pas à user une nouvelle fois de son arme fatale : la mise en œuvre d’un nouveau lot de taxes douanières. Le secteur automobile canadien figurant en première ligne. Et ce, même s’il est fortement intégré au secteur de production américain.

« Leurs tarifs et leurs barrières commerciales sont beaucoup trop élevés. Nous allons taxer les autos si nous ne pouvons pas avoir d’entente », avait indiqué à la mi août Donald Trump sur tweeter.

Effet dévastateur sur le secteur automobile en Amérique du Nord

« Si le président devait imposer ses tarifs punitifs sur l’automobile comme il a menacé, cela serait dévastateur pour l’industrie automobile canadienne mais aussi pour l’industrie automobile américaine », a également indiqué Justin Trudeau.
Selon lui, la mise en place de telles mesures entraînerait des perturbations à grande échelle et serait source de beaucoup de licenciements aux Etats-Unis. Face à de telles menaces, il exhorte à la vigilance sur la politique envisagée par Donald Trump.

Lequel est loin d’avoir les faveurs du Premier ministre canadien. Alors que depuis juin dernier, les Etats-Unis imposent des taxes de 25% sur l’acier et l’aluminium canadiens, arguant d’enjeux de « sécurité nationale », Justin Trudeau a qualifié cela d' »insultant ».

En guise de rétorsion, le Canada a imposé depuis début juillet des taxes de 10 à 25% sur des dizaines de produits américains.

Selon Justin Trudeau, avec près de deux milliards de dollars canadiens d’échanges quotidiens, « la relation commerciale entre le Canada et les Etats-Unis est sans doute la plus aboutie dans le monde ».
Mais, néanmoins, il considère que « les Canadiens attendent de leur gouvernement que celui-ci les défende, défende les travailleurs canadiens et les intérêts canadiens ». Ce pour quoi, selon lui, il est préférable de ne pas avoir d’accord sur l’Aléna qu’un mauvais accord ».

Sources : AFP, presse canadienne

Photo : Honda

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "De nouvelles taxes US dévastatrices selon le Canada"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Ils sont fous ces anglo-saxons de vouloir renoncer au libéralisme économique ! ce sont pourtant eux qui l’ont imposé au monde entier.
Ou seraient-ils devenus de très mauvais joueurs ?

SGL
Invité

Il faut vraiment que PSA attaque d’abord le marché américain par le Canada pour commencer, ils seront mieux accueillis pour démarrer une implantation à long terme en Amérique du Nord.
Trump, ne sera plus là, au pire dans 6 ans.

Invité

Si PSA arrivait déjà à  » ressusciter  » en Chine ce serait pas mal. Les USA c’est vraiment une utopie ! Image de marque nulle, aucun avantage commercial ( à moins d’importer de Chine ! mais gare aux taxes ), gamme quelconque. Pour aborder un marché plus que mature il faut apporter quelque chose de neuf. Qu’y a-t-il d’original dans la gamme PSA ? Zatise ze kouestionne !

Nithael70
Invité

Ce qui peux te sembler quelconque peut etre exotique et original là bas. Même 1% d’un marché de 100 millions de voiture n’est pas negligeable. Peugeot est connu là bas, et respecté pour ses victoires à piles peak

wpDiscuz