Accueil Legislation La Chine pourrait abaisser ses droits de douane

La Chine pourrait abaisser ses droits de douane

343
0
PARTAGER

La Chine prévoit de réduire la moyenne de ses taux de taxation sur les importations en provenance de la plupart de ses partenaires commerciaux. Selon Bloomberg, de telles mesures pourraient être mises en œuvre dès octobre.

En juillet dernier, Pékin a d’ores et déjà abaissé ses droits de douane sur près de 1 500 produits allant des véhicules légers, des cosmétiques aux appareils ménagers. Une politique menée dans le cadre de ses efforts visant à ouvrir son économie, la deuxième plus grande au monde.

Cette décision était conforme à l’engagement pris par Pékin à l’égard de ses partenaires commerciaux – y compris les États-Unis – de prendre des mesures pour accroître les importations. L’article de Bloomberg ne précise pas quant à lui les pays qui pourraient bénéficier de taxes chinoises inférieures.

Lors du Forum économique mondial de la ville portuaire de Tianjin, au nord du pays, le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré mercredi que le gouvernement continuerait à réduire les droits de douane sur certains produits. Sans toutefois fournir de plus amples éléments.

La promesse de réduire davantage les droits de douane à l’importation intervient alors que la Chine et les États-Unis se trouvaient jusque là dans un conflit commercial tendu. Lequel avait ébranlé les marchés financiers et semé l’incertitude sur les chaînes d’approvisionnement mondiales.

La Chine va taxer davantage de produits US

Mardi, la Chine a ajouté l’équivalent de 60 milliards de dollars de produits américains à sa liste de taxes douanières, de nouvelles mesures prises en représailles à la volonté de Donald Trump de taxer 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires.

Les nouvelles taxes de l’administration Trump toucheront les fabricants chinois de pièces d’automobiles, ce qui devrait probablement entraîner une hausse des prix pour les clients américains. Lesquels disposent de peu d’alternatives pour se procurer des pièces ailleurs.

Nouvelle salve de taxes US à l’encontre de la Chine

Les nouvelles taxes US sur les 200 milliards de dollars de produits chinois, annoncées lundi et devant entrer en vigueur la semaine prochaine, devraient toucher une série d’importations liées à l’automobile, allant des vilebrequins et bougies aux balais d’essuie-glace.

La nouvelle salve de tarifs imposera un droit de douane de 10% à compter du 24 septembre prochain, le taux sera porté à 25% d’ici la fin de l’année.

Plus de 1 000 entreprises chinoises exportent des pièces automobiles aux États-Unis, tels que des essieux, des phares antibrouillard, des disques de frein. La liste est encore plus fournie pour les entreprises automobiles américaines et les magasins de pièces détachées.

De leur côté, les États-Unis importent chaque année environ 10 milliards de dollars de pièces en provenance de Chine, laquelle figure juste après le Mexique avec 23 milliards de dollars de produits importés, selon une étude récente du Boston Consulting Group.

Désormais, la guerre commerciale impacte directement les villes et les provinces chinoises, en particulier celles qui dépendent des carnets de commandes américains.

Alors que l’impact économique direct du conflit sur la Chine a jusqu’à présent été limité, les tensions commerciales pourraient rapidement pousser les exportateurs chinois à abandonner le marché américain, a déclaré mercredi un ancien responsable de la banque centrale chinoise.

Sources : Reuters, Bloomberg

Crédit Illustration : Ipsos

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz