Accueil Bilan Bilan août 2018: France

Bilan août 2018: France

1579
19
PARTAGER
Clio en tête des ventes mensuelles dans l'hexagone

+40%! Du jamais vu. Alimenté par des volumes d’immatriculations démesurés, ce chiffre cache une grande fébrilité à l’approche de la généralisation du WLTP. Une procédure d’homologation dont les répercussions sur le malus CO² condamnent certains modèles.

On avait l’habitude des pics de fin d’années, alimentés tant pas les primes de volumes que le modification de la grille du bonus/malus. Mais on est entré ici dans une nouvelle dimension. 1400 Alfa, 900 Porsche ou plus de 400 Infiniti  contre respectivement 400, 200 et 70, les constructeurs et concessionnaires ont gonflés les stocks comme jamais. La raison principale? La généralisation de la procédure d’homologation WLTP -introduite il y a tout juste un an pour les nouveaux modèles- à l’ensemble du marché. Et comme la situation est à peu près aussi claire que pour le prélèvement à la source, nombre de constructeurs ont choisi cette voie singulière, assurant leurs chiffres d’affaires jusqu’en décembre, avec des occasions zéro kilomètres.

Ce phénomène, prégnant chez les spécialistes comme Porsche, Alfa Romeo, Infiniti ou Volvo se retrouve également chez les généralistes. La progression chez Renault s’explique par un gonflement singulier des ventes de Captur et de Mégane. Un modèle dont il s’est vendu deux fois plus d’exemplaires que de Twingo en août…Membre de l’Alliance, Nissan bat tous les records à +104.5%. Des chiffres qui annoncent une rentrée difficile. Chez PSA, c’est surtout Citroën qui immatricule au delà du raisonnable, alors que les 2008 et 308 de Peugeot sont en net retrait.

Du côté des marques étrangères, le groupe Fiat a fait marcher à plein régime la planche à carte grise. La tendance est la même chez Volkswagen. Paradoxalement, Mercedes, BMW ou Toyota, en retrait, affichent une certaine sérénité, face à la fébrilité de certains.

S’agissant des motorisations, on aurait pu penser que le contexte modifie la donne. Ce n’est pas le cas. Hors hybrides et électrique, il se vend 58% de voiture à essence contre 42% de véhicules à moteur Diesel. En toute logique, les ventes des segments supérieure et luxe ainsi que la catégorie SUV/tout chemin progressent très fortement sur ce mois. Ils sont les plus impactés par la norme WLTP.

Les mois à venir promettent d’être particulièrement mauvais pour certain, et seul le bilan annuel devrait permettre de juger de la performance réelle de chacun.

Top10 mensuel par modèles

  1. Renault Clio (6 377)
  2. Peugeot 208 (5 504)
  3. Renault Captur (5 262)
  4. Citroën C3 (5 210)
  5. Dacia Sandero (5 149)
  6. Peugeot 3008 (4 848)
  7. Renault Megane (4 648)
  8. Dacia Duster (4 570)
  9. Peugeot 2008 (3 640)
  10. Citroën C3 Aircross (3 345)

Top10 mensuel par marques

  1. Renault (27 819)
  2. Peugeot (21 026)
  3. Citroën (13 694)
  4. Dacia (11 377)
  5. Volkswagen (9 868)
  6. Nissan (9 296)
  7. Toyota (6 057)
  8. Fiat (5 517)
  9. Audi (5 052)
  10. Ford (4 822)
Août. 2018 Août. 2017 % Août. PDM Août. 2018 PDM Août. 2017
BMW 3 782 3 499 8,09% 2,51% 3,26%
Mini 1 690 1 502 12,52% 1,12% 1,40%
Rolls-Royce 0 4 -100,00% 0,00% 0,00%
BMW Group 5 472 5 005 9,33% 3,64% 4,66%
Mercedes 4 180 3 854 8,46% 2,78% 3,59%
Smart 551 381 44,62% 0,37% 0,35%
Daimler 4 731 4 235 11,71% 3,15% 3,94%
Alfa Romeo 1 404 436 222,02% 0,93% 0,41%
Fiat 5 517 3 430 60,85% 3,67% 3,19%
Jeep 1 573 537 192,92% 1,05% 0,50%
Maserati 36 45 -20,00% 0,02% 0,04%
FCA 8 530 4 448 91,77% 5,67% 4,14%
Ford 4 822 3 824 26,10% 3,21% 3,56%
Cadillac 2 0 0,00% 0,00%
Chevrolet 2 7 -71,43% 0,00% 0,01%
GM 4 7 -42,86% 0,00% 0,01%
Hyundai 2 123 1 634 29,93% 1,41% 1,52%
Kia 2 278 1 910 19,27% 1,51% 1,78%
Hyundai-Kia 4 401 3 544 24,18% 2,93% 3,30%
Citroën 13 694 9 619 42,36% 9,11% 8,95%
DS 1 143 1 031 10,86% 0,76% 0,96%
Opel (GM jusqu’en 06/2017) 3 465 3 398 1,97% 2,30% 3,16%
Peugeot 21 026 18 010 16,75% 13,98% 16,76%
PSA 39 328 32 058 22,68% 26,15% 29,84%
Nissan 9 296 4 546 104,49% 6,18% 4,23%
Infiniti 421 74 468,92% 0,28% 0,07%
– Groupe Nissan 9 717 4 620 110,32% 6,46% 4,30%
Alpine 249 0,17% -%
Dacia 11 377 7 791 46,03% 7,56% 7,25%
Renault 27 819 18 092 53,76% 18,50% 16,84%
– Groupe Renault 39 445 25 884 52,39% 26,23% 24,09%
Renault-Nissan 49 162 30 504 61,17% 32,69% 28,39%
Lexus 431 361 19,39% 0,29% 0,34%
Toyota 6 057 5 327 13,70% 4,03% 4,96%
Toyota Group 6 488 5 688 14,06% 4,31% 5,29%
Audi 5 052 3 632 39,10% 3,36% 3,38%
Porsche 902 214 321,50% 0,60% 0,20%
Seat 2 715 1 241 118,78% 1,81% 1,15%
Skoda 2 394 1 540 55,45% 1,59% 1,43%
Volkswagen 9 868 7 354 34,19% 6,56% 6,84%
Autres 22 13 69,23% 0,01% 0,01%
VW Group 20 953 13 994 49,73% 13,93% 13,02%
Volvo 913 516 76,94% 0,61% 0,48%
Autres Français 30 10 200,00% 0,02% 0,01%
Autres étrangers 5 530 3 609 53,23% 3,68% 3,36%
TOTAL 150 391 107 449 39,97%

Cumul annuel

YTD 2018 YTD 2017 % Var. PDM 2018 PDM 2017
BMW 37 576 38 056 -1,26% 2,48% 2,74%
Mini 17 076 16 652 2,55% 1,13% 1,20%
Rolls-Royce 14 8 75,00% 0,00% 0,00%
BMW Group 54 666 54 716 -0,09% 3,61% 3,94%
Mercedes 40 001 39 615 0,97% 2,64% 2,85%
Smart 4 526 4 713 -3,97% 0,30% 0,34%
Daimler 44 527 44 328 0,45% 2,94% 3,19%
Alfa Romeo 7 133 5 909 20,71% 0,47% 0,43%
Fiat 57 771 45 376 27,32% 3,82% 3,26%
Jeep 10 617 6 842 55,17% 0,70% 0,49%
Maserati 466 476 466,00% 0,03% 0,03%
FCA 76 159 58 777 29,57% 5,03% 4,23%
Ford 57 980 58 013 -0,06% 3,83% 4,17%
Cadillac 17 26 -34,62% 0,00% 0,00%
Chevrolet 67 91 -26,37% 0,00% 0,01%
GM 84 117 -28,21% 0,01% 0,01%
Hyundai 23 662 18 715 26,43% 1,56% 1,35%
Kia 29 362 24 511 19,79% 1,94% 1,76%
Hyundai-Kia 53 024 43 226 22,67% 3,50% 3,11%
Citroën 145 342 139 648 4,08% 9,60% 10,04%
DS 17 191 13 960 23,14% 1,14% 1,00%
Opel (GM jusqu’en 06/2017) 47 855 48 946 -2,23% 3,16% 3,52%
Peugeot 265 338 242 994 9,2% 17,53% 17,48%
PSA 475 742 445 548 6,78% 31,42% 32,05%
Nissan 50 456 48 857 3,27% 3,33% 3,51%
Infiniti 907 1 496 -39,37% 0,06% 0,11%
– Groupe Nissan 51 363 50 353 2,01% 3,39% 3,62%
Alpine 757 0,05%
Dacia 98 881 80 387 23,01% 6,53% 5,78%
Renault 291 642 272 959 6,84% 19,26% 19,63%
– Groupe Renault 391 280 353 346 10,74% 25,85% 25,42%
Renault-Nissan 442 651 403 700 9,65% 29,24% 29,04%
Lexus 4 117 3 461 18,95% 0,27% 0,25%
Toyota 63 779 58 614 8,81% 4,21% 4,22%
Toyota Group 67 896 62 075 9,38% 4,48% 4,47%
Audi 38 876 42 139 -7,74% 2,57% 3,03%
Porsche 4 005 3 345 19,73% 0,26% 0,24%
Seat 18 690 16 615 12,49% 1,23% 1,20%
Skoda 20 990 16 698 25,70% 1,39% 1,20%
Volkswagen 88 155 90 590 -2,69% 5,82% 6,52%
Autres 100 94 6,38% 0,01% 0,01%
VW Group 183 399 169 481 8,21% 12,11% 12,19%
Volvo 11 400 10 251 11,21% 0,75% 0,74%
Autres Français 195 68 186,76% 0,01% 0,00%
Autres étrangers 46 207 39 894 15,82% 3,05% 2,87%
TOTAL 1 513 933 1 390 234 8,90%

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Bilan août 2018: France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Il serait peut être temps de prendre en compte les réceptions clients et non les immatriculations (bidon) qui ne veulent plus rien dire ?

Voila
Invité

Les immatriculations finissent par être vendues à des clients, non ? C’est le concessionnaire qui assume le risque.

Didou
Invité

Oui et non.
Oui elles finiront par l’être, parfois 1 an après.
Non, car :
1 : à quel prix ?
2 : quelle est la part des ventes aux loueurs courte durée ?

Se référer aux seules immatriculations pour déterminer le niveau de succès d’une voiture, sur une durée inferieur à 3 ans, ne correspond à rien, mais tous les « journalistes » le font, sauf l’Argus et Le Journal de l’automobile, entre autre.

pcur
Invité

Je ne vois pas en quoi cela donnerait une vision plus juste du marché. Exemple simple quand il y a un problème de production sur une usine quelconque (boîtes de vitesses chez PSA) cela va gonfler les livraisons sur un mois donné changeant là aussi artificiellement la perception du marché.

SAM
Invité
Face aux nouvelles normes, les constructeurs craignent de ne pas pouvoir produire suffisamment les prochains mois. Alors quelle stratégie adoptée? Peugeot semble avoir anticipé sur ses stocks… Alors depuis le mois de janvier personne ne s’émeut du fait que le lion a des ventes augmentant entre 20 et 30% (tout ne peut pas être justifié par le succès du 3008) … Sauf que dans les publicités à la radio en ce moment … c’est 20 000 occasions du lion qui sont en vente. Citroën et Renault ont gonflé les ventes au mois d’août… Soit! Pour 2019, faut-il avoir des baisses… Lire la suite >>
SAM
Invité

Renault a destocké sur tous les marchés européens au mois d’août … Skoda, Seat et VW ont été impressionnants aussi … En août 2019, Renault affichera une baisse de 40% sur nombre de marchés …

wizz
Membre

que dire de VW en Allemagne…
on verra de combien VW baissera en aout 2019

https://www.usinenouvelle.com/article/bond-des-ventes-de-vw-en-allemagne-avant-de-nouvelles-normes.N737254

« Sur les 316.405 véhicules immatriculés en Allemagne le mois dernier, seulement 32,6% étaient destinés à des particuliers, selon la KBA. Les immatriculations de la marque Volkswagen ont bondi de 46,2%, celles d’Audi de 45,3% et celles de Porsche de 60,8%…..

…..Les immatriculations de voitures de tourisme Mercedes (groupe Daimler) ont chuté de 10,9% au mois d’août, tandis que celles de BWM ont progressé de 3,1% sur la même période. »

panama
Invité

Il est urgent d’attende avant d’acheter une voiture.
En décembre les stocks seront abondants et les promos du même acabit.

Pedro5
Invité

Bravo macron… c ‘est une honte! Et alors edouard philippe il fait quoi ben rien hein comme dHabitude et c est les francais qui rince elle est bonne la soupe hein??

PEMS
Invité

Hors sujet total ou troll?

panama
Invité

Bescherelle sa mère surtout 🙂

Didou
Invité

Bien sûr, Macron est à l’origine de l’applicatio D’une norme Européenne programmée depuis des années. J’espère que c’est du second degré…

Kaizer Sauzée
Invité

Malheureusement pas…

Bcbg
Invité

Pas d occasion récente 0 km à prévoir dans les mois à venir chez Rolls-Royce 😂 !

Et pendant ce temps Gudrun Schmidt commande une passe tdi rouge…

wpDiscuz