Accueil Constructeurs chinois Besturn / Bestune T77, le réveil

Besturn / Bestune T77, le réveil

1269
6
PARTAGER
Besturn / Bestune T77 (2018)

Les nouveaux SUV chinois sont légion. Mais le Bestune T77 (Besturn T77) est bien particulier. Il marque en effet le réveil de la marque, et sans doute aussi celui de FAW dans son ensemble.

Le premier constructeur chinois de l’histoire (FAW signifie First Automobile Works) est bien en peine. Les ventes de ses différentes marques sont en baisse perpétuelle, et sont tout juste passées au dessus des 300000 unités en 2017. En incluant Haima. En fait, FAW doit surtout sa survie (hormis les finances gouvernementales) à ses coentreprises avec Volkswagen, Toyota ou Mazda.

Car si certains constructeurs chinois ont vu venir à temps la mode du SUV, FAW a bien tardé à multiplier ces modèles dans sa gamme. De fait, les nouveautés ne sont pas légion ces dernières années, et le groupe a bien du mal à gérer ses différentes branches pour en faire des marques. La plus prometteuse, Besturn, semble à présent vouloir s’éveiller. Le lancement il y a plus d’un an du plus compact X40 n’a en fait apporté qu’un bref sursaut aux chiffres de ventes. Ce troisième SUV ressemble donc au modèle de la dernière chance. Il porte pour l’heure le nom de T77, qui reste un nom de code, et devrait en toute logique se nommer X60.

Long de 4m53, large de 1m85, il se positionne au cœur du marché. Soit faces aux ténors comme le Haval H6, Geely Boyue, Trumpchi GS4… ou pour les constructeurs étrangers Buick Envision, VW Tiguan…

Son design joue les lignes tendues, et reprend toutes les tendances actuelles, du toit flottant à l’arrière au pavillon bicolore (sur certaines versions) en passant par le bandeau continu des feux arrière. Pour peu on le prendrait pour un cousin du 3008. A l’avant comme à l’arrière, le nom de la marque s’étale. Mais Besturn est devenu Bestune. Un nom plus « anglicisé » dans l’espoir de rehausser l’image de la marque. Adieu aussi le logo FAW, partagé avec toutes les divisions du groupe.

A l’intérieur, on reprend l’idée d’un grand écran horizontal « à la Mercedes ». Mais Bestune semble vouloir ajouter un assistant personnel prenant la forme d’un hologramme au centre de la planche de bord. Plusieurs personnalités / apparences seraient disponibles pour cet hologramme.

Le moteur sera un 4 cylindres 1.2 Turbo de 143 ch, associé à une boîte manuelle 5 rapports, ou à double-embrayage 7 rapports. Pas de transmission intégrale au programme. Soit un ensemble mécanique que l’on retrouve dans le cousin Senia R9, précédent effort de FAW pour installer de véritables marques.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Besturn / Bestune T77, le réveil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Benoit
Invité

5008+ds7+rumicube !

gilles
Invité

En faisant encore évoluer le nom vers Béthune, il pourrait peut ^$etre avoir vdu succès en France…du moins dans les hauts de France…OK je sors!

Thomas
Invité

Il m’a directement fait pensé au DS7 Crossback côté calandre 😮

Gustave
Invité

Pas si mal côté design !! Même plus agréable à l’oeil que du Lexus !! et plus original que du VW , seat et skoda !

cdba
Invité

Pas si mal côté design

wpDiscuz