Accueil Actualités Entreprise Autotalks développe une puce compatible C-V2X et DSRC

Autotalks développe une puce compatible C-V2X et DSRC

286
0
PARTAGER

Autotalks, compagnie israélienne de technologies automobiles – spécialiste de la communication  véhicule-véhicule (V2V)  pour la conduite autonome – vient d’annoncer qu’elle avait développé une nouvelle puce permettant d’abattre les frontières restantes dans communication entre véhicules.

La société a par ailleurs affirmé que l’équipement développé était le premier de ce type à être compatible avec les deux technologies actuellement utilisées dans le secteur.

Une puce multi-standard

Le chipset de deuxième génération de la société, déjà prêt à être déployé, peut en effet prendre en charge la technologie C-V2X, principalement utilisée en Chine, et la technologie basée sur DSRC, largement utilisée aux États-Unis, au Japon et en Europe.

La communication V2X consiste à transmettre des informations d’un véhicule à toute entité pouvant l’atteindre et inversement.

Les communications de type DSRC (dédiées aux communications à courte portée) sont constituées à partir de canaux de communication sans fil, à courte ou moyenne portée, composés d’une un ou deux voies de transmission, conçus spécifiquement pour une utilisation automatisée.

C-V2X est basé en revanche sur des communications cellulaires directes sans nécessiter de réseau ou d’opérateur.

A l’heure actuelle, V2X évolue vers un développement de type marché de masse, les plus grands constructeurs automobiles ayant annoncé leur intention d’équiper leurs modèles de cette technologie.
Au cours des dernières années, le monde du V2X s’est toutefois scindé en deux technologies, rendant difficile l’émergence d’une solution globale unique. Une situation complexe que la puce développée par Autotalk peut résoudre désormais.

Investissements de Hyundai

En juillet dernier, Autotalks  a pu collecter des millions de dollars américains auprès de la société coréenne Hyundai. Objectif : collaborer pour développer la nouvelle génération de chipset V2X pour les voitures connectées.

Fondée en 2008, la société israélienne spécialisée dans les de semi-conducteurs est une firme privée bénéficiant d’un solide soutien financier des principaux fonds mondiaux de capital-risque. Elle dispose d’implantations aux États-Unis, au Japon, en Corée, en Allemagne et en France. La société conçoit ses produits et sous-traite l’intégralité de sa fabrication (fabless).

Partenariats avec Bosch et Audi

Autotalks avec les constructeurs et les équipementiers sur plusieurs projets de pré-développement en vue d’accroître les capacités de la conduite autonome. Autotalks a notamment collaboré avec Audi pour développer des antennes intelligentes V2X.
En juin 2017, l’équipementier allemand Bosch s’est associé à Autotalks en vue de proposer une solution intelligente assurant la visibilité numérique des deux-roues.

Sources : Xinhua, Autotalks

Crédit Illustration : Autotalks

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz