Accueil Nouvelles technologies Volkswagen aurait essayé de racheter Aurora Innovation

Volkswagen aurait essayé de racheter Aurora Innovation

930
10
PARTAGER
Volkswagen Sedric Aurora

Le groupe Volkswagen semblerait être un peu en retard dans la voiture autonome par rapport à certains concurrents et chercherait à recruter les spécialistes du sujet. Le géant allemand aurait proposé à la start-up californienne Aurora Innovation de la racheter.

Selon des sources proches du dossier, Aurora a décliné l’offre afin de conserver son indépendance et sa capacité à travailler avec plusieurs constructeurs automobiles. Volkswagen et Aurora sont déjà partenaires et le constructeur allemand envisage d’utiliser la technologie de conduite autonome d’Aurora dans une voiture de production, qui pourrait être prête pour 2021.

Le partenariat entre les deux entreprises avait été annoncé à l’édition 2018 du CES de Las Vegas. Les deux sociétés avaient révélé collaborer depuis des mois pour intégrer la technologie d’Aurora, notamment des capteurs, du matériel et des logiciels, dans divers véhicules du groupe Volkswagen. Aurora a depuis annoncé des partenariats similaires avec Hyundai et Byton.

Aurora a été fondée par Chris Urmson, Drew Bagnell et Sterling Anderson, qui possèdent chacun une grande expérience des systèmes de conduite autonome.

Urmson a dirigé par le passé le projet de voiture autonome Google, devenu Waymo ; Bagnell est un ancien ingénieur de l’équipe qui a travaillé sur un même projet chez Uber ; et Anderson a précédemment dirigé le développement du système de conduite semi-autonome de Tesla.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Volkswagen aurait essayé de racheter Aurora Innovation"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité
Vw est à la ramasse sur bien plus de points qu’elle ne s’évertue à le faire penser… Pas aussi en avance que ça sur l’électrique, l’autonome, la dépollution mais par contre chose très bizarre en avance sur les ventes malgré les casseroles évidentes… Pour ajouter au flou pourquoi Audi présente des véhicules semi autonome à tous les journalistes et vw doit elle racheter un BE pour y parvenir ? Y a t’il un conducteur planqué dans le coffre des Audi ? Encore un logiciel truqué caché dedans ? Pour avoir essayé une 508II avec conduite niveau II, on se surprend… Lire la suite >>
Hayden
Invité

Je suis en grande partie d’accord sauf que Audi est pour l’instant le seul à proposer une conduite de niveau 3. Mais c’est vrai que c’est paradoxale que ce groupe soit en retard sur TOUT.

croustibad
Invité

que vag soit en retard, je n’y crois pas un instant, quand tu vois que dans le groupe, la voiture électrique existait dans les années 80 et bien avant avec Porsche et que les hybrides étaient également présent, ainsi que la voiture autonome déjà en développement.

je pencherais plus pour une stratégie pas de monopole, mais d’être présent dans tout, comme c’est déjà un peu le cas.

Thibaut Emme
Admin

La voiture électrique c’est plus de 100 ans 🙂
Et lors des débuts de la voiture, c’est l’électrique qui a la cote et tape les records de vitesse…comme quoi 🙂

Des fois, on rachète pour éviter qu’un concurrent ne le fasse.

SGL
Invité
Et la pression des lobbies du pétrole existait dès les années 20 ! 1 litre représentait tellement de kWh, le choix était vite fait a l’époque. Les pénuries, on refait apparaître la VE en 1941 en France sous l’occupation. Dés 1946 tout est revenu « à la normal » La VE revient avec une Dauphine dans les années 60 puis disparaît puis revient avec la 1ère crise du pétrole avec la R5 électrique vers 1975 (de mémoire), tous cela a l’etat de démonstrateurs. Cela revient plus sérieusement en série avec les 2 ou 3 crises du pétrole, dans les années… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

En France sous l’occupation, c’est surtout le gazogène…
L’électrique n’était qu’envisagée (qq proto de Juvaquatre électriques, qq camionnettes).

Pas besoin de lobby pétrolier, le développement du moteur thermique c’est fait « tout seul ».
entre des batteries au plomb bien encombrantes et lourdes, ou un moteur à explosion qui a connu moult développement, le choix à été vite fait.
D’autant plus que l’électricité en ville (et a fortiori à la campagne) c’était pas non plus le pied.

SGL
Invité

Sous l’occupation avait :
la Breguet type A2 (200 ex) le fabriquant des avions.
Autélec …Nombre d’exemplaire inconnu, mais le succès fut grand !
La pierre FAURE son look serait marrant de nos jours.
La Peugeot VLV à 377 ex
Citroën TUB Fenwick à 2.000 ex !!!
L’Oeuf Electrique de Paul Arzens, en avance de 50 ans !

SGL
Invité

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=5871
L’apparition en 1908 de la Ford T change la donne.
Dans les années 1920, le thermique bon marché, meilleur en autonomie et en poids, supplante l’électrique.

SGL
Invité

Le record de distance sur route ouverte en voiture autonome… n’est pas détenu par PSA par hasard. ?
Audi a fait des records de vitesse sur circuits fermés, me semble-t-il

pat d pau
Invité

le niveau 2 c’est: regulateur adaptatif + assit line.. t’as ca sur une FIAT 500X et presque partout. y’a rien de complexe. c’est dispo pour 400 euros max.

Le niveau 3: c’est pareil mais tu leache les mains… et ca y’a la AUDI A8 et les TESLA, les Merco Class S aussi… mais c’est pas actif(normalement) car c’est interdit..

Le niveau 4: tu tournes ton siege, ta voiture devient un salon

Le niveau 5: c’est 100% robot.

wpDiscuz