Accueil BMW Hongrie : soutien de 35 millions de dollars pour l’usine BMW

Hongrie : soutien de 35 millions de dollars pour l’usine BMW

626
6
PARTAGER

Le gouvernement hongrois pourrait accorder à BMW un allègement fiscal de 35 millions de dollars pour la construction de la nouvelle usine du constructeur à Debrecen.

La Hongrie choisie pour une nouvelle implantation majeure en Europe

En juillet dernier, BMW a annoncé qu’il prévoyait à nouveau d’investir massivement en Europe en vue d’y bâtir une nouvelle implantation. Il n’avait pas conduit une telle stratégie depuis près de 20 ans.

D’un investissement d’environ 1 milliard d’euros, le site produira à terme 150 000 véhicules par an. La construction de cette nouvelle unité débutera au printemps 2019.

Cette nouvelle unité de production sera localisée dans la ville de Debrecen, proche de la frontière roumaine. Selon BMW, elle devrait permettre de créer un millier d’emplois. Le constructeur explique avoir choisi la ville de Debrecen pour son infrastructure et sa proximité par rapport réseau existant de fournisseurs hongrois. BMW est en effet déjà présent en Hongrie en tant qu’acheteur de pièces détachées et de services, à hauteur de 1,4 milliard d’euros en 2017.

Véhicules électrifiés et à motorisation conventionnelle

Le constructeur a par ailleurs indiqué que sa première usine hongroise produirait des véhicules à motorisation conventionnelle et électrifiée.

L‘usine de Debrecen pourrait notamment assembler à partir de 2023, la prochaine BMW Série 5 Touring, actuellement produite par Magna à Graz, en Autriche. Le groupe Volkswagen, Daimler et Suzuki produisent d’ores et déjà quant à eux déjà des véhicules en Hongrie.

La Hongrie fait les yeux doux aux investissements

En vue d’attirer les entreprises, la Hongrie a annoncé en avril 2017 une baisse drastique de son impôt sur les sociétés. Lequel est alors passé de 9%, soit le plus faible d’Europe, contre 33% en France …

Autre avantage de taille : le faible coût de la main-d’œuvre.

Le secteur automobile : un secteur clé pour la Hongrie

Depuis quelques années, l’industrie automobile est devenue l’un des secteurs d’activités les plus importants en Hongrie. Il représente en effet plus de 20% des exportations hongroises.
L’industrie automobile hongroise est en forte croissance. En effet, on ne dénombre pas moins de 600 entreprises actives dans ce secteur, qui génère environ 100.000 emplois dans le pays.

Comptant plus de 10 000 employés et enregistrant un chiffre d’affaires de 5,37 milliards d’euros en 2012, Audi était à cette date la deuxième plus grande entreprise du pays.
Attirés par les nombreux avantages compétitifs de la Hongrie comme une main d’œuvre qualifiée, des coûts salariaux réduits et une tradition automobile, de nombreux grands équipementiers automobiles les ont imités. Parmi ceux-ci, figurent notamment Bosch, KnorrBremse, Denso, Continental ou encore Michelin.
De nombreuses sociétés multinationales ont décidé d’y établir des centres de recherche et développement très pointus et des partenariats ont rapidement vu le jour avec les grandes universités du pays.

Sources : Automobiproduktion.de, avex-export

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Hongrie : soutien de 35 millions de dollars pour l’usine BMW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Payez brave gens, payez très cher les voitures soi-disant « allemandes » fabriquées dans les pays low-cost.

Seb
Invité

Il y à quoi de « low cost » en Hongrie ? Pays frontalier avec l’Autriche lui même frontalier avec l’Allemagne .. Tu veux des pays low-cost ? Y’en à partout autour avec la Roumanie , la Slovaquie , la Croatie , la Serbie …. La Hongrie est loin d’être le pire choix , d’autre sont en Roumanie , en Turquie , au Maroc ou en Lybie je rappelle …. ☺

Kaizer Sauzée
Invité
Ben il faut juste comparer les prix de vente des modèles fabriqués par les concurrents en Roumanie, en Turquie ou au Maroc et ceux de BMW… Payer peu cher un modèle fabriqué à faible coût, pourquoi-pas. Payer une blinde une soi-disant premium fabriquée en exploitant les pays à bas coût en faisant croire au pékin moyen que c’est de la fabrication allemande (car, à part ceux qui s’intéressent comme nous, qui saura la provenance de sa BM ?) c’est du vol. Les constructeurs français ont la décence de fabriquer leurs modèles des gammes supérieures ( Scénic, 3008, C5 Aircross, Talisman,… Lire la suite >>
E.macron
Invité

Bah justement Maurice. Quand on voit la qualité de fabrication en France, on se dit qu un Hongrois payé moins cher bossera mieux et plus longtemps pour moins cher …

Kaizer Sauzée
Invité

Tiens revoilà le bashing anti français.
Regarde bien les productions francaises actuelles et tu verras qu’elles se sont « presque » mises au niveau des allemandes. Et je ne cause même pas de la fiabilité qui n’est plus, et depuis longtemps, une qualité des allemandes. Pour preuve : Mercedes achète ses diesels chez Renault.

aimelauto
Invité

BMW rejoint ses confréres d’Audi en Hongrie !
….ca plutot bien réussi aux anneaux donc pourquoi pas ???

wpDiscuz