Accueil Electriques Dyson investit 200 millions de livres dans un centre R&D

Dyson investit 200 millions de livres dans un centre R&D

670
3
PARTAGER
James Dyson

Dyson, mieux connu pour ses aspirateurs et ses sèche-mains, va investir 200 millions de livres pour transformer un ancien aérodrome en un nouveau centre de R&D avec une piste d’essais pour les prototypes.

L’entreprise a déjà investi 85 millions de livres pour transformer deux hangars en centre de R&D auxquels s’ajouteront 115 millions de livres supplémentaires dans la construction de trois nouveaux bâtiments et d’une piste d’essai de 17 km. Cette piste d’essai proposera aux testeurs plusieurs types de surface, comme des chemins, des routes et même une portion d’autoroute permettant de dépasser les 160 km/h. Une fois cette étape achevée, Dyson investira 550 millions de livres supplémentaires. L’entreprise n’a pas précisé à quoi sera destiné cet investissement supplémentaire.

Les 400 personnes qui travaillent déjà sur le projet automobile de Dyson ont déjà investi l’un des hangars. Le futur constructeur automobile prévoit toujours d’embaucher 300 personnes supplémentaires sur le projet. À terme, Dyson prévoit d’employer 2 000 personnes dans sa branche automobile.

Le premier véhicule électrique devrait être révélé l’année prochaine. Pour ce premier modèle, Dyson a choisi la prudence puisque seuls 10 000 exemplaires seront produits afin de roder le processus de production. Pour ce premier véhicule électrique, Dyson aurait renoncé à utiliser des batteries à l’état solide. Celles-ci n’arriveraient que sur le deuxième modèle de ce futur constructeur automobile.

Dyson a prévu un investissement de 2 milliards de livres pour lancer son premier véhicule électrique, un milliard de livres destiné au développement de la batterie et un autre milliard au développement du véhicule lui-même.

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Dyson investit 200 millions de livres dans un centre R&D"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ami204
Invité

Les Britanniques vont de nouveau avoir un constructeur 100 % britannique (excepté les TVR, Morgan et autres tout petits) !

Cocorico
Invité

Tout cela est bon pour le marché des véhicules électriques et les consommateurs. De nouveaux entrants avec des idées et des ambitions nouvelles, cela va pousser les constructeurs traditionnels à se réinventer!

Dany
Invité

Sauf que les grands constructeurs ont déjà leur voiture électrique roulantes, Audi et Mercedes présentent leurs SUV ce mois ci, Nissan et Renault proposent déjà des voitures électriques « abordables », tous les autres grands constructeurs mondiaux auront un modèle électrique sérieux d’ici 2020, autant dire que le choix sera vaste, espérons que les acheteurs suivront, bonne chance aux petits constructeurs comme Dyson…

wpDiscuz