Accueil BMW Essai BMW X4 xDrive20d 190 ch

Essai BMW X4 xDrive20d 190 ch

3856
44
PARTAGER
Essai BMW X4 (2018)

Le BMW X4, après seulement 4 ans, a droit à une nouvelle génération. Avec le X3 renouvelé cette année, l’ancienne mouture du SUV coupé allait vite se ringardiser. Et il change beaucoup plus en profondeur qu’on pourrait le penser.

Un style plus élégant

Le rendez-vous fut pris sur l’ile de beauté, plus précisément en Corse du Sud dans la région d’Ajaccio. Nous découvrons alors notre SUV du jour, le BMW X4. Au premier regard il impressionne. Il a gagné en effet quelques centimètres sur toutes ses cotes. Son regard s’avère totalement identique à celui du X3. Les phares typiques et technologiques, encadrent des naseaux surdimensionnés.

Le profil en revanche diffère nettement, avec ce pavillon très incliné, se finissant sur une poupe fuyante. L’arrière plutôt sobre, s’avère même plus classe avec ces feux horizontaux. Globalement, il se montre plus discret et moins caricatural. Il gagne largement en élégance, ce qui ne paraît pas toujours gagné pour ce type de véhicule. Il donne un méchant coup de vieux à son prédécesseur, qui n’avait que 4 ans d’existence.

Technologies du X3

A bord, on gagne aussi de l’espace dans toutes les dimensions, au bénéfice donc de l’habitabilité. Cela étant, il demeure recommandé de voyager à deux sur la banquette, sous peine de faire vivre une punition au troisième passager. Désormais, le coffre offre une capacité remarquable de 525 litres. Le hayon s’ouvre de façon à faciliter l’accès à la soute. On peut donc aisément emmener ses bagages.

Essai BMW X4 (2018)

La planche de bord logiquement est reprise du X3. Ainsi, tous les équipements dont il dispose se retrouve ici. Compteurs couleurs, HUD et large écran tactile font partie du lot, dans une ambiance où la finition se montre exemplaire. On note pêle-mêle une connexion permanente, un impressionnant système de reconnaissance vocale, et une vision d’aide au stationnement hallucinante avec différents points de vue. Comme si un caméraman filmait la voiture de l’extérieur.

Chassis Sport

BMW impose par défaut le châssis « sport » sur son X4, le considérant d’emblée comme plus dynamique qu’un X3. Cependant, l’amortissement classique et donc plus confortable peut être coché en option gratuite à la commande. Du coup, effectivement nous sommes surpris immédiatement par son agilité dans les lacets corses. Cela sert en effet l’agrément de conduite, qui fait de lui l’un des plus sportifs du genre.

La direction consistante et bien calibrée renforce le plaisir qu’on prend au volant de ce X4. Il fait preuve d’une stabilité exemplaire, avec des mouvements de caisse quasiment inexistants. Malgré son poids, il reste assez éloigné du phénomène de souvirage. En outre il freine fort et longtemps, ce qui limite les situations de stress en entrant parfois trop fort en courbe, avec une trajectoire qui s’élargit. Le panneau « trop tard » se situe en fait plus loin qu’on le pensait.

190 ch, 0 à 100 km/h en 8 s

Sous notre capot, le 4 cylindres turbo Diesel de la version 20d. 190 chevaux qui doivent ce poids conséquent. Et cela compte sur les routes escarpées des hauteurs de l’ile. Mais le couple généreux ne le rend pas fainéant pour autant. On s’attendait simplement à un peu plus de punch. Il ne faut pas hésiter à mettre les 4000 euros supplémentaires environ que réclame le 25d de 231 ch. Voire le 30i en essence de 252 chevaux également plus agréable.

Essai BMW X4 (2018)

La boite BVA 8 qui accompagne notre bloc sait se faire largement oublier, du moment qu’on ne lui demande rien. Les rapports s’enchainent de manière très lisse, ce qui sert idéalement le confort. On ne pouvait pas l’imaginer meilleure dans l’exercice. Toutefois quand on décide de prendre la main, on a droit à quelques errements de sa part. Le mieux demeure donc de s’en remettre à elle, et c’est très bien comme ça.

Diesel disponible dès 50 700 €

La gamme démarre à 50 700 €. La gamme Diesel commence à 54 900 €. Même s’il compte déjà pas mal d’équipements en série, le bon de commande peut largement s’alourdir d’options qu’on imagine toutes plus indispensables les unes que les autres. Cette nouvelle génération de X4 plus élégant et technologique remet BMW dans le match face aux Porsche Macan ou autre Mercedes GLC. Il entend ainsi bien maintenir son succès, l’ancien s’étant vendu à 200 000 exemplaires en 4 ans.

 

+ ON AIME
  • style plus élégant
  • équipements technologiques
  • chassis dynamique
ON AIME MOINS
  • version 20d un peu juste
  • Poids
  • liste d’options
BMW X4 xDrive20d
Prix (à partir de) 50 700 €
Prix du modèle essayé 54 900 €
Bonus / Malus + 1 740 €
Moteur
Type et implantation  4 cylindres en ligne Turbo injection directe – Diesel
Cylindrée (cm3) 1 995
Puissance (kW/ch) 140 / 190
Couple (Nm) 400
Transmission
Roues motrices  intégrale
Boîte de vitesses  BVA 8
Châssis
Suspension avant  Double triangle
Suspension arrière  Multibras
Freins  Disques ventilés / Disques
Jantes et pneus 245/45 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h)  213
0 à 100 km/h (s)  8
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) NEDC  6,2
Cycle extra-urbain (l/100 km) NEDC  5,2
Cycle mixte (l/100 km) NEDC  5,6
CO2 (g/km) NEDC 146
Dimensions
Longueur (mm)  4 752
Largeur (mm) 1 918
Hauteur (mm)  1 621
Empattement (mm)  2 860
Volume de coffre (l) 525
Réservoir (l)  60
Masse à vide (kg)  1 815

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "Essai BMW X4 xDrive20d 190 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
aimelauto
Invité

ce X4 suit la tendance actuelle de la marque d’allonger la ligne de ses coupés SUV.. Comme le X2 …
ici, on sort de l’ancien arrière plongeant du précédent et…ce qu’on perd en esthétique et gagné en habitabilité et coffre. Cela suit certainement la demande de la clientèle.

les fondamentaux sont conservés à commencer par une qualité de fabrication et de finition parmi les meilleures du marché, et une efficience des moteurs au sommet.

zeboss
Invité

efficience des moteurs, tu veux dire des barbecues ?
ok trollage, (quoique) mais fallait le rappeler…
les meilleurs ingé du monde réussissent aussi de parfaits foirages…

Nico
Invité

Quel est le prix du modèle essayé ?
55000 mini pour un 4cyl/190 ch….
J ai l impression que depuis quelques années, les constructeurs équipent leurs véhicules de gadgets ( ça ne doit pas être très cher) plus ou moins utiles mais que la qualité globale n a pas progressé voir régressé ( exemple du cuir, bois etc) enfin,si ça se vend

wizz
Membre
c’est ce qu’on appelle « analyse de la valeur », faite après l’analyse fonctionnelle, un des processus de l’établissement du cahier des charges du produit par exemple les vêtements. Avant, les gens conservaient les vêtements très longtemps (à cause du pouvoir d’achat justement: pour 1h travaillée, que pouvait on acheter avec). Les industriels se devaient vendre des produits de meilleure qualité pour se démarquer. Par exemple, des fils de coton plus solides coutent un peu plus cher, permettant de faire du tissus plus résistant, plus durable. Le prix final du produit ne changeait pas beaucoup plus puisque les machines, la main d’oeuvre,… Lire la suite >>
ART
Invité

Et avec ce mode de fonctionnement on s’esclaffe que l’on consomme et gaspille trop d’energie…

Amiral_sub
Invité

Belle démonstration de wizz. J’ajouterai s’en plus les vêtements pas cher d’aujourd’hui ont une qualité de fabrication supérieure aux vêtements chers de nos aïeux. Mais on n’a rien a se mettre. Eux rapiecaient

miké
Invité

Et ça suce… Encore un bel essai. Oser appeller ça classe ou élégant…

twruit
Invité

rien d’élégant, plutot grossier et fade comme du audi.je préfère leslignes de certaines mercédes

miké
Invité

Parce qu’ils sont macqués avec renault ? Les mb sont tout aussi vulgaires, dégoulinantes..

ART
Invité

1T8, pas assez lourd pour wizz !!!

wizz
Membre

contrairement à toi art, je ne m’engage pas dans une critique dont je ne maitriserais pas le sujet, en annonçant que 1.6T serait trop lourde, tout en étant incapable de faire mieux, même sur le papier…
https://www.leblogauto.com/2018/08/le-bmw-z4-m40i-en-avance.html

art, tu as le profil pour devenir un futur ouvrier syndicaliste
« je critique, je m’y oppose, je suis contre. Je ne sais pas pourquoi mais je m’y oppose. Je ne suis pas capable de faire mieux, de faire une contre-proposition mais je dis fort et haut que je suis contre…. »

miké
Invité

Les syndicalistes t’emmerdent !

wizz
Membre
t’emballe pas mike il y a le syndicaliste et il y a le syndicaliste Il y a le syndicaliste à la française ou à la UAW, jusqu’au boutisme, allant jusqu’à étouffer, tuer l’entreprise, s’opposant à toute proposition en toute circonstance Puis il y a le syndicaliste à l’allemande. IG Metal est très largement plus puissant que les syndicats français, aurait pu entrer frontalement avec tout industriel en Allemagne. Mais ce n’est pas cela qui se passe. On s’assoit, on discute, on analyse les faits, on se fait des propositions, on voit ce qui est le mieux pour l’entreprise et pour… Lire la suite >>
ART
Invité
Wizz, faut-il posséder une Ferrari pour émettre un avis sur Ferrari ? Faut il être pilote pour émettre un avis sur la F1 ou la course automobile en général ? Crois tu que l’ensemble des lecteurs qui laissent un commentaire ici sont ingénieur dans l’automobile pour se permettre un avis ?? En revanche, beaucoup, sont utilisateurs de voitures ou dans certains d’un roadster ! Aussi, ne peut-on pas se permettre un avis devant la prise de poids à chaque génération de véhicule ? D’autant plus quand il s’agit d’un véhicule à vocation sportive… Enfin, si tu prenais la peine de… Lire la suite >>
panama
Invité

Je ne suis pas fan de ce type de carrosserie mais quand on n’a plus de famille à transporter pourquoi pas.
En tout cas cette BMW fait le job sur la route, ce qui n’est pas vraiment le cas du Rav4 AWD que j’ai actuellement en location et qui louvoie de façon pas très rassurante dès qu’on dépasse les 100km/h.
Ces SUV sont dangereux par essence à cause de leur centre de gravité plus haut, mieux vaut investir dans un constructeur qui a une grande expérience en matière de tenue de route.

miké
Invité

Tu parles de peugeot ?

panama
Invité

Plus conduit de Peugeot depuis 15 ans. A priori la tenue de route de ses SUV est louée sur tous les essais.
Dommage que les 4 roues motrices soient aux abonnés absents.
Mais objectivement, un SUV Peugeot ne pourra jamais suivre le rythme de cette X4

SGL
Invité

J’aimerais bien voir ça !
Le 3008 HDi 180 ch semble être parfaitement armé pour lui tenir tête sur route et circuits … surtout avec 300 kg en moins.
Maintenant sur un parcours de franchissement, c’est une autre histoire…

Leglouton
Invité

3008 c’est du bas de gamme,
L’opposé de Bmw

SGL
Invité

Dit donc bonhomme, tu as un minimum d’arguments pour justifier ce que tu viens de dire ?
Sache que les 3008 se vendent au-delà des 40 k€ en moyenne… pas vraiment du bas de gamme sauf si tu es un gosse de riche pourri-gâté.
BMW sait faire de très bonne auto premium, leur problème est quand ils descendent en gamme, ils tombent vite au niveau des Peugeot HdG … et là ils ne sont plus forcément les meilleurs, il suffit de comparer avec un minimum de lucidité et sans réagir comme un fanboy de 10 ans d’âge mental.

Île de
Invité

« objectivement »
Un mot qui te correspond totalement, surtout quand il s’agit de défendre aveuglément ton premuim allemand chéri.

panama
Invité

Des arguments à part ça ?
Au fait, le premium est aussi anglais, italien, suédois. etc etc.

SGL
Invité

Et le DS 7… Quelle nationalité ?

ART
Invité

Les 3008 se vendent en MOYENNE au-delà des 40k€ SGL ? Ca tombe du ciel ce chiffre ou tu as les couilles bien accrochées ?

Thibaut Emme
Admin
Saut erreur @ART (et @SGL), plus de 80% des 3008 se vendent en Allure, GT-Line et GT. De plus, plus de la moitié des commandes sont en EAT6. Allure+EAT c’est à partir de 33 050 euros, GT-Line 36 550 et GT 42 900. Le repositionnement du 3008 était justement fait pour améliorer le mix-produit et le tirer vers le haut. En 2017, l’effet 3008 c’est un mix produit pour le groupe PSA en hausse de 4,5% 🙂 Dire qu’une grosse partie des 3008 se vend au-delà de 40 000 euros prix catalogue c’est certain. 33% ? 50% ? 66% ?… Lire la suite >>
SGL
Invité

Dès le début : plus de 88 % des bons de commande sont faits sur une finition haut de gamme.
https://www.caradisiac.com/peugeot-fait-les-comptes-sur-les-ventes-du-3008-111442.htm
Et d’après le Monde cela continue au moins à plus de 50 % aujourd’hui…
Enfin, c’est une chose que l’on lit sur tous les médias !

SGL
Invité

@Art, quand je cite des chiffres ; soit ils existent vraiment soit cela vient de mon estimation, qui est souvent proche de la vérité, et auquel cas, je le préviens d’avance (sauf un oubli malencontreux)
http://www.auto-moto.com/marques-auto/peugeot/actualites-peugeot/peugeot-3008-2017-versions-plus-vendues-92622.html#item=1
Apres il y a l’interprétation des chiffres…mais ils mentent rarement.

SGL
Invité

Ce lien-là est pour @SAM
Ils parlent du 4 × 4 urbain 3008 …mdr, j’adooooore
https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/07/13/peugeot-fait-des-etincelles-avec-son-4-4-urbain-3008_5160012_3234.html

ART
Invité

SGL tu balances des liens dont aucun ne reprennent les chiffres que tu me balances sur le prix de vente moyen d’un 3008 à plus de 40k, tu te fous du monde !!!

Déjà les chiffres avancés par Thibaut sont plus sérieux…

Thibaut Emme
Admin

Ce sont les chiffres de PSA 😉

ART
Invité

Je veux dire Thibaut que ta source est déjà plus tangible que les élucubrations à côté de la plaque des liens de SGL….

SGL
Invité
Franchement @ART, t’es pas vraiment « léger » 😉 On parle tous de 82 à 88 % de version HdG sachant que la GT commence à 43 K€ sans options et que cela se vend comme des petits pains combien veux-tu que cela fasse quoi en moyenne …. 39,9 K€ …si ça te fait plaisir. Mais ça, ce n’est pas essentiel ! L’essentiel est que le 3008 est tout sauf un véhicule bas de gamme comme le sous-entend @Leglouton. @ART, connais-tu le proverbe : « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. » Nota : l’auto moyenne… Lire la suite >>
ART
Invité

SGL, j’ignore les remises qui peuvent en être faites, en revanche, ce que j’aimerais c’est en effet le pricing moyen effectif vendu des 3008 et je doute qu’il soit au-delà des 40k

Ca n’empêche pour autant pas son succès. C’est juste tes assertions balancées à l’arrache qui sont pénibles et qui partent dans tous les sens….

SGL
Invité

@ART, je fais faire amende honorable.
J’admets que sur la forme, je peux avoir tort… Mais pas sur la forme !
Si la moyenne serait 35 k€ (donc j’aurais bien tort) et cela serait donc la fourchette basse.
35 K€ minimum, ne pourra jamais faire un véhicule bas de gamme comme le déclare @Leglouton.
Je pense être, comme ça, aux yeux de tout le monde d’être de bonne foi !?
…StP @ART ? 🙂

wpDiscuz