Accueil Electriques Batterie de véhicule électrique : la Chine dope le recyclage

Batterie de véhicule électrique : la Chine dope le recyclage

1490
15
PARTAGER

La Chine va lancer un programme pilote de recyclage de batterie de véhicules électriques dans 17 villes et régions. C’est en effet ce que vient d’indiquer le ministère de l’Industrie chinois. Pékin souhaite ainsi contrer une nouvelle menace de pollution.

Le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information de l’Empire du Milieu a annoncé mercredi que les villes et régions du pays encourageraient les constructeurs automobiles à créer des centres de recyclage et à coopérer avec les producteurs de batteries, les concessionnaires de voitures d’occasion et les ferrailleurs.

Il a par ailleurs déclaré que toute la chaîne industrielle devait être pleinement mobilisée pour assurer la récupération des batteries de véhicules électriques. Ajoutant qu’il contrôlerait strictement le nombre de nouvelles entreprises impliquées dans le recyclage des batteries et utiliserait pleinement les bases de recyclage existantes en Chine pour promouvoir le développement durable dans le secteur.

Le ministère a également promis d’élaborer des politiques pour soutenir le recyclage des batteries, en tirant pleinement parti des incitations fiscales existantes et en créant de nouvelles méthodes de financement innovantes.

Histoire tout de même de faire dans le concret, le ministère a publié des propositions de lois visant à créer une « plate-forme de gestion de la traçabilité » destinée à suivre le cycle de vie des batteries de voitures électriques depuis leur production jusqu’à leur élimination.

Ambitieux programme

La Chine s’est fixée pour objectifs une production annuelle d’environ 2 millions de véhicules électriques d’ici 2020. Tout en prenant des mesures pour freiner la croissance « aveugle » des capacités de production. Précisons en effet que le secteur automobile chinois comptait à la fin du mois de mars pas moins de 102 sociétés produisant 355 modèles de véhicules …

Les données publiées cette semaine par le ministère de l’industrie montrent que la Chine a produit 413 200 véhicules à énergie nouvelle au cours des six premiers mois de l’année, en hausse de 95% par rapport à l’année précédente. Les ventes ont plus que doublé pour atteindre 412 000 véhicules sur la période.

L’agence de presse officielle Xinhua a déclaré dans un autre rapport mercredi que la Chine avait produit 37,35 millions de kilowattheures de batteries de véhicules à énergie nouvelle l’année dernière, les prix globaux étant ramenés à environ 1,45 yuan (0,2143 dollar) par heure.

Sources : Automotive News, Xinhua

Photo : BAIC

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Batterie de véhicule électrique : la Chine dope le recyclage"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bzep
Invité

Une decision sage qui anticipe les problèmes.

wizz
Membre
et en France, lorsqu’on en fait de même ce genre de « choses » (c’est à dire qui coute de l’argent aux contribuables), ça se fait descendre par tout le monde. Les aides aux voitures électriques, 6000€, 10000€, rares ceux qui étaient contents de cette décision Puis lorsqu’il y aura un début de nombre suffisant de batteries en circulation, il faudra alors monter une filière de recyclage spécifique (parce qu’actuellement, on broie toute la batterie, puis suit la même méthode de recyclage que les piles boutons…). Et là aussi, il faudra un coup de pouce financier au départ du projet. Et là… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui @ wizz, merci de l’avoir précisé, tu me fais plaisir 🙂
Comme quoi les subventions sont utiles… Jamais immédiatement, mais sur 5-10 ans !
La France, dans son passé récent a atteint jusqu’à 70 milliards € de facture pétrolière et gaz, comme quoi on subventionne depuis des décennies des monarchies, dictateurs, pollueurs, bâfreurs des droits de l’homme, sans que cela choque les gens.

Kaizer Sauzée
Invité

L’electrique pollue autant que le pétrole, mais comme c’est une pollution « indirecte », le péquin moyen croit faire une bonne action…
L’hydrogène est LA solution.

Thibaut Emme
Admin

H2=électrique 🙂 (et le H2 actuellement c’est 96% en provenance d’énergie fossile malheureusement)

SGL
Invité

« L’hydrogène est LA solution. »
Vous avez raison tous les deux… bien que la production de l’hydrogène et de l’électricité ont la même problématique.
C’est LA solution à terme avec production par les EnR dans 5-15 ans suivant la montée en puissance de ces dernières.
Quand la production sera attient sans énergies fossiles, le bilan « du puits à la roue » sera remarquablement bon !

pcur
Invité

Pour l’instant même si l’hydrogène peut être une solution elle parait pour le moment beaucoup moins avancée que la solution électrique. Et non l’électrique ce n’est pas que de la poudre aux yeux, l’Ademe avait établi un bilan global il y a quelques années qui concluait à une baisse de 40% des émissions sur le cycle de vie du véhicule (on peut penser que les progrès réalisés aussi bien dans l’efficacité des batteries que dans leur production a pu améliorer ce chiffre).

SGL
Invité

Décidément, la Chine va devenir la référence dans l’écologie !
Ils sont en train de passer du cancre au 1er de la classe.
Sachez qu’au niveau mondial, nous français, nous sommes déjà plus mauvais que la moyenne mondiale !
L’on a donc beaucoup de progrès à faire…

Bzep
Invité

Sans compter les barrières vertes qu’ils sont entrain de planter autour des grandes villes. Ils sont déjà numéro 1 dans le solaire. Mais beaucoup de chemin reste à parcourir néanmoins ils vont vite.

seb
Invité

C’est sensé faire quoi les barrières vertes autour des grandes villes à par de la poudre aux yeux?
Il faudrait planter plus de 15 millions d’arbres par jour pour compenser les émissions de CO2 journalier de l’Ile de France, et les couper au bout de 50 ans, ça commence à faire une sacrée surface. Je ne connais pas ces barrières vertes chinoises mais ça me semble un peu bidon quand même.
PS: Les 15 millions d’arbres sortent d’ici, je te laisse lire le détail si ça t’intéresse 😉 : https://lehollandaisvolant.net/?d=2015/04/12/10/42/28-paris-pollution-murs-vegetalises

Jacloscar
Invité

En Europe c’est pour quand ?.

Thibaut Emme
Admin

Le recyclage ? Ho ben on a pas attendu la Chine 😉 heureusement.
Selon la directive européenne de 2006, le recyclage doit atteindre 50%. Mais, le lithium étant sous tension des prix, le lithium recyclé devient de plus en plus intéressant.
En France, on a plusieurs « champions » du recyclage.

SAFT, producteur de piles, a sa propre filière de recyclage.
Pour info, une pile lithium, c’est recyclable à plus de 98%.
Dans les faits, pour le moment, on se contente souvent du lithium et du cobalt. Le reste est neutralisé, ou stocké en attendant que cela devienne économiquement viable de recycler.

wizz
Membre

en fait, on essaie de récupérer un max de cobalt et autres métaux précieux, puis une partie du lithium (la partie du lithium facilement récupérable)
la partie restante, tant lithium que d’autres métaux, qui serait difficile de purifier pour leur séparation, est envoyée aux cimenteries…

seb
Invité

Il suffira de démonter les bâtiments quand ce sera économiquement viable de les recycler alors. Un bâtiment c’est un stockage comme un autre. ^^
J’espère qu’ils ont penser à faire une bonne traçabilité quand même, ça serait dommage de démonter un bâtiment et de se rendre compte qu’il n’y a pas de lithium dedans. ^^

wizz
Membre

il y en a….à la hauteur de 0.02% à 0.1%
(et encore, c’est du carbonate de lithium et pas du lithium pur)
http://catalogue.newchem.org/france/product/Carbonate%20de%20Lithium/71

wpDiscuz