Accueil Constructeurs Les USA pourraient taxer toutes les importations chinoises

Les USA pourraient taxer toutes les importations chinoises

766
5
PARTAGER

L’escalade n’en finit plus ! Dans le cadre d’une guerre commerciale sans concession entre la Chine et les Etats-Unis, Donald Trump a déclaré, vendredi, être prêt, si nécessaire, à instaurer des taxes punitives sur l’ensemble des importations chinoises  à destination des USA.

Une énième déclaration du locataire de la Maison Blanche qui intervient alors que des analystes de plus en plus nombreux ainsi que que de grands groupes industriels américains s’alarment des conséquences de la politique menée par le Président américain sur l’économie US. Certains allant même jusqu’à considérer qu’au final, le milliardaire ferait tout bonnement le jeu de la Chine en servant mine de rien les intérêts de l’Empire du Milieu.

La Chine arnaque les USA depuis longtemps affirme Trump

S’exprimant sur la chaîne de télévision CNBC, Donald Trump a ainsi affirmé qu’il était prêt à aller « jusqu’aux 500 »,  faisant ainsi allusion aux 505,5 milliards de dollars de produits chinois importés par les Etats-Unis en 2017. Ajoutant en guise d’arguments, qu’il menait une telle politique non pas à des fins politiciennes, répondant ainsi aux critiques laissant entendre que son « protectionnisme » croissant était dû d’avantages à des raisons – électorales – nationales … qu’à des raisonnements économiques rigoureux.

Trump le clame haut et fort : il agit de cette manière « pour faire ce qui est bon » pour les Etats-Unis. Ajoutant  que la Chine « arnaquait » son pays depuis longtemps.

Pour rappel, en dehors d’un gigantesque  déficit commercial ( $375 milliards en 2017), Washington met en avant plusieurs arguments pour justifier sa politique guerrière menée contre à Pékin. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les exportations US vers la Chine ne sont que $130 milliards alors que les importations en provenance de Chine  s’élèvent à $506 milliards.

L’Administration Trump accuse tout d’abord la Chine de vol de droits de propriété intellectuelle, pointant également du doigt la mise en place de barrières non douanières et les transferts de technologie imposés lors de la constitution de joint-ventures avec les entreprises chinoises, contraintes qui tendent toutefois nettement à régresser à l’heure actuelle.

Les Etats-Unis ont d’ores et déjà imposé des taxes à l’importation sur un certain nombre de produits chinois (machines à laver, panneaux solaires, acier et aluminium…). Au final, désormais, 250 milliards de dollars de produits importés aux Etats-Unis pourraient être soumis à de nouvelles taxes prohibitives.

Quand les constructeurs US exportent des véhicules produits en Chine

Reste que n’en déplaise à Donald Trump, des constructeurs US et non des moindres exportent à l’heure actuelle des véhicules produits en Chine … et certains même … vers les Etats-Unis

Ainsi, depuis 2016, General Motors exporte des 4×4 Buick Envision fabriqués sur le territoire chinois avec son partenaire SAIC. En 2017, 30.000 unités y ont été produits sur un total de 210.000. La Cadillac CT6 PHEV devrait suivre.

En juin 2017, Ford a quant à lui décidé de produire sa Focus  sur son site de Chongqing dans le Sichuan à compter de 2019, en vue notamment de servir le marché américain. De quoi faire grimper les volumes exportés, alors qu’environ 160.000 Focus se sont vendues l’an dernier aux Etats-Unis. Trump y a-t-il pensé ?

Reste que pour justifier sa décision, Ford avait alors mis en avant les coûts de production. Lesquels sont inférieurs d’environ 30 à 40 % à ceux des pays occidentaux. Le constructeur avait estimé les économies à un milliard de dollars par rapport à une implantation au Mexique, premier scénario envisagé.

Le modèle actuel est assemblé à Détroit (Michigan Assembly Plant) et sa production cessera au courant de l’année 2018. La nouvelle Focus devrait débarquer aux Etats-Unis début 2019.

Début avril, Ford a confirmé ses intentions en terme de production de  ce nouveau modèle.

Sources : AFP, Le Monde, Thebalance.com , Les Echos

Crédit Illustration : Ford

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les USA pourraient taxer toutes les importations chinoises"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Le jour où, quand les chinois en auront assez de toutes ses conneries, ils réagiront contre les USA en agissant sur la partie de la dette US qu’ils possèdent, Trump va chialer … et les américains vont regretter de l’avoir élu !

golgoth1
Invité

Trump dit beaucoup de Conn.ries, c’est vrai. Mais n’est il pas compréhensible que les ouvriers américains qui ont perdu leur job et voient que des Ford sont construites en Chine ET réimportées aux USA soient en colère ? Le coût économisé par Ford est payé plus cher par le cout social des Américains au chômage (ou workinf poors)….

wizz
Membre
c’est bien plus que ça c’est rageant de voir Ford (ou autres) construire des voitures en Chine et importer aux USA. Mais ma foi, si la Chine pratique de l’esclavage ouvrière, faut pas s’étonner de voir les capitalistes en profiter mais ce qui est le plus rageant, le plus injuste, c’est que tout le monde ne joue pas avec les même règles du jeu. On s’insurge contre le protectionnisme américain par la taxation de 25% des voitures importées….mais c’est ce que fait la Chine depuis le début, depuis toujours, jusqu’à ces jours ci!!! Il y a beaucoup de domaines où… Lire la suite >>
golgoth1
Invité

100 % d’accord ! C’est depuis toujours de la concurrence déloyale ! Et pn s’étonne di l’Europe a perdu ainsi presque la totalité de la fabrication de tant de domaines (électronique, ampoules, batteries, panneaux solaires, etc….). Mais on entend rarement des journalistes, des politiciens s’en plaindre. Et on s’étonne ensuite de la montée des populismes….

Thomas
Invité

Le retour de baton des Chinois va faire mal au c.l de Trump 😀

wpDiscuz