Accueil Tesla Tesla supplie ses fournisseurs de lui re-donner du cash

Tesla supplie ses fournisseurs de lui re-donner du cash

2785
53
PARTAGER

Comme un mauvais présage …. ? Alors que Tesla doit faire face à de sérieuses difficultés financières, liées notamment à des problèmes de trésorerie, le constructeur viendrait de demander à une partie de ses fournisseurs de lui reverser une partie des sommes dont il s’était acquitté dans le cadre de contrats signés antérieurement. C’est en tout cas ce qu’affirme le Wall Street Journal. 

Tesla demande des rabais sur des contrats déjà réglés

Le media a pu en effet consulter une note interne de Tesla adressée la semaine dernière à certains de ses fournisseurs. Selon lui, un tel courrier constitue avant tout un signal fort des problèmes rencontrés par le constructeur dans une période charnière de développement.
En termes plus précis, pour pouvoir atteindre le « graal » de la rentabilité, Tesla demanderait en quelque sorte des rabais sur des contrats  payés depuis 2016.

Selon le WSJ, qui base son analyse sur des avis d’experts, les demandes de baisse de prix lors de programme de développement ne sont certes pas inhabituelles. Mais le fait de revenir sur des contrats passés est quant à lui plutôt surprenant …. voire inquiétant ?

« La note du constructeur, envoyé par un responsable de l’approvisionnement mondial, décrit cette demande comme essentielle à la poursuite des opérations de Tesla et est présentée comme un investissement dans la société pour poursuivre une croissance de long-terme entre les différents acteurs », détaille ainsi le journal. Plus qu’inquiétant …. effectivement …

Tesla : patron et société un peu trop flambeurs ?

Rappelons que depuis sa création, Tesla brûle – pour ne pas dire flambe – beaucoup de cash. Une manière de faire qui déplaît de plus en plus fortement au monde de la finance et aux investisseurs, lesquels recherchent avant tout un retour sur investissement.
La trésorerie est demeurée dans le rouge au 1er trimestre, affichant un déficit d’un milliard de dollars. Tout de même … Les résultats du deuxième trimestre doivent être publiés le 1er août. La vigilance est de mise.

Sources : WSJ, La Tribune, Agences de Presse

Crédit Illustration : SupplierBusiness /IHS-Markit 

Poster un Commentaire

53 Commentaires sur "Tesla supplie ses fournisseurs de lui re-donner du cash"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

c’est quand qu’Apple rachète Tesla et consolide durablement la marque !?

SGL
Invité

…ou Google

greg
Invité

Le jour où les dirigeants perdront plusieurs neurones et seront sur le Point d´être internés probablement.
Apple et Google sont des entreprises qui veulent gagner de l´argent, il y a d´assez bonnes raisons qui ont conduit à la fermeture de leurs départements construction automobile et à l´absence totale d´investissements dans la machine à brûler de l´argent qu´est Tesla.

SGL
Invité

Pourtant, le plus dur du chemin est fait !
La poule aux œufs d’or (si c’est le cas ? 😉 ) pourrait commencer par pondre ?
Mais si on la tue avant…

SGL
Invité

@Greg, quelque chose te contredit radicalement tes dires… Apple et Google font partie de ce que l’on appelle communément les « GAFA » … et dans cet acronyme le deuxième « A » veut dire Amazon qui est capable d’afficher des pertes records sans que ça n’inquiète pas plus que cela.

Malco
Invité

Autant ça me semblait super probable il y a 3 ans, autant aujourd’hui j’en doute…
Apple ne manque pas de cash, mais la dernière acquisition majeure était shazam en 2017 pour 0.4Mds $. Ce serait encore autre chose de sortir 55 Mds$. Et Apple semble ne plus vouloir se mouiller directement dans l’automobile. Evidemment, si TSLA se crashe ce sera une autre histoire…

versdemain
Invité

Pour que Tesla soit racheté, il faudrait d’abord que le cours de bourse actuel s’effondre de 80%. Car valorisé à 55 Milliards une vulgaire entreprise automobile criblé de dette et qui produit entre 0.1 et 0.3 millions de voiture par an, c’est juste un total délire.

Francois
Invité

La question est de savoir pourquoi Apple rachèterait Tesla parce que le fait que nous ayons affaire à deux entreprises de la Sillicon Valley reste très léger comme argument.

Si ses prévisions sont bonnes, et elles le sont généralement, Apple devrait annoncer une marge bénéficiaire brute entre 38% et 38,5% au second trimestre, c’est à dire bien plus que la plus rentable des marques automobiles qu’est Porsche qui ne fait pas mieux que 18% si je puis dire. Bref, aucun intérêt pour Apple de racheter qui que ce soit chez les constructeurs, encore moins un Tesla qui perd du pognon.

Invité

oui enfin, si Apple a de telles marges, c’est aussi parce qu’il vend des produits 1000 euros alors qu’ils ne coûtent à fabriquer que 200 euros ET AUSSI parcequ’il a une très large population de pigeon apte à accepter n’importe quoi du moment que cela soit badgé Apple. En ce sens, Tesla n’est pas si différent d’Apple.

Mais j’ai toujours pensé que Tesla n’était pas viable à long terme, quoi qu’en pense, une société automobile ne se gère pas comme une start-up de services. Cette info ne fait que confirmer ce constat

Doeds
Invité

« Une manière de faire qui déplaît de plus en plus fortement au monde de la finance et aux investisseurs »
C’est assez etrange de dire ca, puisque la seule raison pour laquelle Tesla existe encore, n’en deplaise aux Pro-Tesla et leur gourou, c’est la speculation sans precedent autour de l’entreprise. C’est donc le monde de la finance qui est a l’origine de cette maniere de faire justement, ou du moins la rend possible.

SGL
Invité

et si ça tient … jusqu’au moment ou tesla devienne rentable… voir très très rentable !? 😉

lelillois
Invité

Enfin tombent les masques dans cette escroquerie d’échelle Mondiale , cavalerie magnifiquement orchestrée. Longue vie à la G 65 AMG, « das auto »

amiral_sub
Invité

la G65 AMG: exemple typique de dinausaurus automobilis

ART
Invité

Non moins des plus savoureux…

wizz
Membre

faut savoir ART

https://www.leblogauto.com/2018/07/opel-grandland-x-1-5-ecotec-diesel-130-ch.html
ici, tu dis de la bêtise de l’engouement pour les SUV, pour ces véhicules pas efficaces comparés aux berlines, break ou coupés

et là, c’est des plus savoureux….

faut savoir art
les armoires normandes sur roues, c’est bien ou pas?

Invité

Il faut dire que niveau speculation et escroquerie, on fait difficilement mieux que le class G (avant son renouvellement recent). Prix exhorbitant pour un pachyderme obsolete… avec une sacree gueule

gigi4lm
Invité

Ceux qui l’achètent le savent.
C’est donc une escroquerie « à l’insu de leur plein grès ».

amiral_sub
Invité

personnellement je trouve le classe G désirable. Mais je suis conscient qu’il est moins économique qu’une prius

Malco
Invité
Tesla renégocie ses contrats, avec des clauses portant sur les ventes passées. Ce n’est en soi rien d’anormal, surtout étant donnée l’évolution du statut de Tesla. Le monde du procurement/achats est impitoyable et tout est bon pour faire pression sur les fournisseurs, y compris faire miroiter un risque de cessation de paiement. Seul l’avenir nous dira ce qu’il en est de ce jeu de poker menteur. il est sûr en revanche que le Wall street journal n’est pas un ‘Tesla enthousiast’, et considéré comme étant très influencé par les « shorters ». Pour info, ces « shorters » ont parié sur sur un échec… Lire la suite >>
greg
Invité

« Ce n’est en soi rien d’anormal »
Dans l´Industrie automobile je n´ai jamais vu cela en ce qui me concerne, même chez les mastodontes du secteur qui sont pourtant sans pitié Avec leurs Sous-traitants.

Malco
Invité

Je n’ai pas d’exemple de première main, que des « on dit », et qui concernent plutôt la distribution. J’en ai déduit que la pratique était sinon courante, du mois existante.

greg
Invité
Pas vraiment non : https://www.cnbc.com/2018/07/23/tesla-is-seeking-cash-from-its-suppliers-wsj.html « Supply-chain consultants told the paper that sometimes automakers will demand a reduction in price for a current contract going forward or use leverage of the promise of a new deal to get upfront savings. But they say it is unusual for an auto maker to ask for a refund for past work. » Je traduis grosso modo : »Les Consultants en supply chain on expliqué au Journal que parfois, des constructeurs von demander une réduction pour un contrat en Cour ou faire Pression en promettant un Nouvel Accord pour générer des réductions Futures. Mais ils ajoutent qu´il… Lire la suite >>
Commandant Tour
Invité

Négocier apres coup….?? Que tu négocies sur le moment en intégrant des gains de productivité dans le temps OK, renégocier 2 ans après avoir déjà payé, on est pas chez les bisounours !

AlphaSyrius
Invité
Malco : les contrats automobile avec les Tier 1 incluent habituellement un tarif degressif par annee pour tenir compte de l’amortissement des investissements pour le fournisseur. A ma connaissance, ces tarifs peuvent etre revus quasi uniquement en cas de fluctuation du cout des matieres premieres. Maintenant, le cas Tesla : mon avis perso est que ca sent tres tres mauvais. – Les contrats signes avec les fournisseurs tiennent compte des volumes. Sauf que la Model 3 est aux fraises, donc les fournisseurs de Tesla ne peuvent pas amortir leurs investissement a cause des volumes trop faibles (Tesla est en retards… Lire la suite >>
Malco
Invité

Merci pour ton retour!
Ceci dit je ne serais pas surpris que Tesla ait une approche ‘inhabituelle’ des rapports aux fournisseurs. Ma boîte est (un petit) fournisseur de Tesla, et on a déjà été surpris plus d’une fois par leurs demandes de flexibilité sur le produit.

Aussi,c’est incroyable comme le débat est polarisé sur les sites anglophones. Difficile de se faire une opinion nuancée entre ceux pour qui Musk=Maddoff, et ceux pour qui Musk=H.Ford*S.Jobs.

Malco
Invité

Bloomberg: »It’s not so unusual for carmakers to ask suppliers for discounts retroactively, and some Japanese automakers have done it before, said Tatsuo Yoshida, an analyst at Sawakami Asset Management Inc. in Tokyo, who worked at Nissan Motor Co. between 1983 and 1999″

AlphaSyrius
Invité

Le meme Nissan qui etait au bord de la fallite fin des annees 90 avant la reprise par Renault?
Ca confirme que ca sent pas bon :/

Matth
Invité

Tesla : patron et société un peut trop flambeurs ?
un peut sans « t » c’est un peu mieux 🙂

peu = pas beaucoup
peut = 3e personne du singulier du verbe pouvoir 😉

wpDiscuz