Accueil VW Dieselgate : VW critiqué par l’UE pour son « Think small »

Dieselgate : VW critiqué par l’UE pour son « Think small »

921
12
PARTAGER

Volkswagen a « en grande partie » tenu ses promesses envers les clients européens lésés dans le cadre de l’affaire du dieselgate. C’est ce qu’a annoncé officiellement lundi la Commission européenne. Mais tout n’est pas rose pour autant … et le constructeur est bien loin d’être ainsi dédouané de toutes les malversations opérées en vue de falsifier les données des émissions polluantes de ses véhicules. Le tout pour satisfaire aux normes et pouvoir passer haut la main l’étape des tests de contrôle. Bruxelles regrette en effet que VW n’ait réalisé au final que le minimum demandé dans le cadre de la légalité.

VW critiqué pour son étroitesse d’esprit

« Volkswagen a en grande partie respecté le plan d’action promis mais leur état d’esprit vis à vis des consommateurs européens reste ce que j’appelle  penser petit « , a même déclaré la commissaire européenne pour la défense des consommateurs Vera Jourova lors d’une conférence de presse. Faisant ainsi référence au slogan « Think small » de VW mis en avant pour vanter les louanges de sa Coccinelle.

Des taux de réparation certes élevés mais distincts selon les pays

La Commission indique par ailleurs que le taux de réparation des 8,5 millions de véhicules dans l’UE équipés de logiciels fraudeurs atteint globalement désormais 80 %. Néanmoins, elle pointe du doigt de grands écarts de traitements au sein des Etats membres. Si le taux est de 96 % en Allemagne, il n’est que de 36 % en Roumanie.

VW pointé du doigt pour son manque d’engagement

Vera Jourova déplore également le manque d’engagement du constructeur dans le domaine. Indiquant que la Commission européenne et les autorités nationales de consommation regrettaient que Volkswagen « n’ait pas donné une garantie totale et claire en cas de problème après les réparations ».

Point positif tout de même : Bruxelles se félicite de la décision du groupe Volkswagen de continuer les mises à jour gratuites des logiciels jusqu’à la fin 2020.

Quand VW troquait son Think small par un Think Blue …

Ironie de l’histoire ou clin d’oeil de la Commission Européenne ? En février 2010, Volkswagen avait troqué son slogan « Think Small » destiné à promouvoir la Coccinelle par un « Think Blue » mettant en avant les supposées vertus écologiques de la marque …. Cette nouvelle campagne misant alors sur la conduite efficace et écologique … S’articulant autour d’une des termes et dénominations en faveur de l’environnement les mieux connus de l’industrie à cette date, le « BlueMotion« , Volkswagen souhaitait alors envoyer un nouveau message sur les transports durables.

« Notre objectif est d’établir le slogan « Think Blue » en tant qu’expression de notre mentalité d’entreprise et partie intégrante des activités durables de la marque Volkswagen » expliquait alors Luca de Meo, directeur de marketing de Volkswagen Passenger Cars. Lequel avait ajouté que VW avait expressément choisi un slogan international, la protection de l’environnement allant selon lui « au-delà des frontières ». Précisant que la campagne publicitaire respectait « les valeurs de la marque Volkswagen : l’innovation, la valeur et la responsabilité ». Tout un programme …

La nouvelle campagne publicitaire faisait alors le pont entre le passé et l’avenir, reprenant le fil de la campagne « Think Small »  qui avait accompagné le succès international de la Coccinelle présentée comme la voiture du peuple dans les années 60. « Le slogan « Think Small » symbolise le succès de Volkswagen dans la démocratisation du transport aux quatre coins de la planète. Le défi de l’avenir sera d’offrir à tous et chacun un moyen de transport efficace et durable. Volkswagen a l’intention d’ouvrir la voie. C’est ce que la campagne exprime, Think Small devenant Think Blue », concluait Luca de Meo.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Dieselgate : VW critiqué par l’UE pour son « Think small »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Allegra
Invité

Volkswagen qui ne réalise que le minimum syndical pour être dans les clous, ça étonnera qui en dehors de la commission européenne ? Ils ne font qu’appliquer ce qu’on leur a dit de faire… Cette aveu de la commission, c’est le signe au mieux d’une certaine impuissance, au pire d’un certain amateurisme.

Elisabeth
Invité

Signe d’impuissance… oui

Invité

je dirais plutôt d’un grand laxisme : VW embauche beaucoup de monde, faut pas trop les pénaliser non plus.

le lorrain
Invité
Le mienne a été « refaite » lors d’une réparation de panne (elle est toujours en panne), sans me demander mon avis. Leur dédommagement ? Une visite de pré-contrôle technique!!! (non, non, ils ne prennent pas les clients escroqués pour des cons). Depuis la voiture, une polo, consomme un litre de plus au moins et a perdu de 10 à 15 chevaux au bas mot. C’est devenu un veau inconduisible. Donc entendre la commission européenne dire que VW a fait le taf… En cas d’escroquerie, on attend un peu plus de ceux qui sont censés nous protéger…. Comment? on me glisse dans… Lire la suite >>
miké
Invité

On me dit dans l’oreillette que le nouveau Mr Europe est un ancien de chez VW… Rien d’anormal.

Invité
il me semble aussi qu’un responsable d’une étude qui affirmait que VW polluait en réalité beaucoup moins que ses concurrentes était aussi un ancien de VW, d’après ce qu’on m’a dit ! Ou comment faire du green washing à peu de frais grace à son réseau ! Décidément, on peut vraiment dire « chez VW, tous les jours un bruit nouveau » ! – jour 1 : diesel-gate, – jour 2 : fiabilité-gate – jour 3: pression-sur-les-médias-pour-faire-croire-que-vw-c’est-bien-gate – jour 4 : trucage-des-résultats-commeriaux-gate – jour 5 : cartel-gate – jour 6 : monkey-gate […] Et ainsi de suite jusqu’à la semaine suivante 😉… Lire la suite >>
ART
Invité

Dans les faits, rien n’oblige le client à accepter la mise à jour du logiciel truqué. «Il n’existe aucune contrainte légale pour l’instant»

http://www.lefigaro.fr/conso/2016/10/03/20010-20161003ARTFIG00187-volkswagen-peut-on-refuser-la-mise-a-jour-du-logiciel-truque.php

miké
Invité

En france.. En allemagne on vous retire l’homologation du véhicule si vous refusez la mise a jour. Sans contreparties.

Lovehornby
Invité

80%, je suis surpris, aucun de mes proches, de mes collègues, ni moi même n’avons fait la mise à jour,
Tout le monde est inquiet dès suites de la mise à jour.
Fiabilité, consommation…
Et certains craignent pour la revente du véhicule, pendant que « non mis à jour » sera un argument de vente.

miké
Invité

En allemagne l’homologation des vehicules sans maj à été retirée, donc vous n’avez plus le droit d’utiliser la voiture, attendez que ça arrive en france…

miké
Invité

Et tout ça sans aucune contrepartie financiere..

Opel dehort
Invité

Évidemment, trolls anti-VW ici ! Si VW était aussi nul que ces trolls ici le souhaitent personne n’achèterait. Mais VW est un magnifique constructeur, le plus fabuleux du monde automobile. D’où la jalousie peut-être ?

wpDiscuz