Accueil Politique Baisse des taxes : Le Maire demande une étude d’impact

Baisse des taxes : Le Maire demande une étude d’impact

323
15
PARTAGER

Donald Trump aurait-il fait coup double via la guerre des taxes ? Ne se contentant pas de menacer  de freiner l’activité des constructeurs automobiles étrangers – le locataire de la Maison Blanche pourrait avoir atteint un autre but : diviser l’Union européenne. Créant en tout premier lieu des tensions entre la France et l’Allemagne.

Alors que la chancelière allemande Angela Merkel adopte désormais une attitude conciliante vis à vis des Etats-Unis, ses partenaires européens – et tout particulièrement la France à travers la voix de son ministre de l’économie Bruno Le Maire – ne l’entendent pas de la même oreille. Il est vrai que ce sont les constructeurs allemands tels que BMW, Mercedes, ou  VW qui ont le plus à craindre des retombées négatives d’une guerre commerciale menée via droits de douane interposés.

Angela Merkel en faveur d’une baisse des droits de douane

En réponse aux menaces de Donald Trump qui a annoncé que les Etats-Unis relèveraient leurs propres taxes sur les importations de voitures européennes, si l’Union européenne n’abaissait pas ses taux, Angela Merkel, a déclaré la semaine passée qu’elle était prête à soutenir et négocier un abaissement des droits de douane européens sur l’automobile.

Evoquant jeudi dernier l’idée d’abaisser les taxes européennes, la chancelière allemande a déclaré qu’il s’agissait d’une  « option » qu’elle pouvait « imaginer« , à condition de trouver « une position européenne commune » et d’impliquer « tous les pays avec lesquels nous commercialisons des voitures ».

Rappelons qu’à l’heure actuelle, l’UE impose 10 % de droits de douane aux véhicules importés des Etats-Unis [(y compris ceux fabriqués par des constructeurs européens, notamment allemands, qui possèdent d’importantes usines sur place).] Les Etats-Unis, eux, taxent à 2,5 % les importations de voitures et à 25 % celles des camionnettes et pick-up.

Une position allemande qui a fait notamment réagir le ministre français de l’économie et des finances, Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire souhaite une étude d’impact préalable

Mercredi, Bruno Le Maire a toutefois déclaré que la France et l’Allemagne devaient évaluer l’impact sur leurs industries automobiles de la mise en œuvre d’éventuelles baisse des tarifs douaniers européens sur les importations automobiles américaines avant de les envisager.

Une critique à peine voilée à l’encontre de Angela Merkel … laquelle a lancé un pavé dans la mare sans visiblement consulter préalablement ses partenaires …. ne semblant prêcher que pour sa paroisse …. et faisant ainsi fi des impacts qu’auraient de telles mesures sur les constructeurs européens non germaniques et sur l’économie de l’UE dans son ensemble.

« Il est important que, avant d’envisager quelque solution que ce soit, nous regardions la France et l’Allemagne ensemble, quel est l’impact pour nos industries automobiles et c’est ce travail que nous allons faire dans les prochaines semaines« , a ainsi déclaré Bruno Le Maire lors d’une conférence de presse commune avec le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier.

Tentant de calmer les tensions, ce dernier a toutefois tenu à souligner que l’Allemagne n’avait pas encore défini de position vis-à-vis des menaces américaines et attendait les résultats de la prochaine visite du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à Washington pour ce faire.

Il a par ailleurs tenu à ajouter qu’il lui semblait « important d’explorer toutes les solutions possibles« , en vue d’aboutir au final à l’adoption d’une « position commune France et Allemagne » et « une position européenne ensuite ».

Un dossier du ressort de la Commission européenne

Reste que la prise de position de Angela Merkel a d’autant plus étonné, à Paris et à Bruxelles, qu’il revient de droit à la Commission européenne de mener les discussions avec les Etats-Unis. Le Président de la Commission, Jean-Claude Juncker, doit rencontrer le président Donald Trump fin juillet à Washington.

De source diplomatique, on fait également valoir qu’un tel accord laisserait à penser que l’UE aurait cédé aux menaces de Donald Trump.

L’Allemagne serait fortement impactée par la mise en exécution des menaces de Trump

Il est vrai que l’Allemagne a fort à perdre dans la bataille qui se joue actuellement.
Selon une récente étude de l’institut économique Ifo de Munich, un relèvement à 25 % des taxes américaines sur les voitures coûterait à l’Allemagne 5 milliards d’euros, soit 0,16 % de son produit intérieur brut.

Selon les conclusions de cette étude, « aucun pays n’aurait à craindre des pertes absolues plus importantes que l’Allemagne, si de tels droits de douane venaient à être mis en place. »

Le secteur automobile représente en effet un enjeu vital pour l’économie allemande, à l’origine d’environ 800.000 emplois dans le pays.

Sources : AFP, Reuters, Le Monde, IFO

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Baisse des taxes : Le Maire demande une étude d’impact"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
polo
Invité

Le Maire à raison la France n’a aucun intérêt quant à une baisse des taxes d’importations des véhicules US, l’Allemagne serait la grande perdante, d’ailleurs on remarque dans les différentes attaques de Trump il ne vise quasiment jamais la France (pourtant on ne respecte pas les 2% de PIB consacrés à la défense) dont les échanges commerciaux avec les USA sont quasi à l’équilibre!

amiral_sub
Invité

au contraire l’Allemagne sera gagnante, les constructeurs Allemands pourront exporter vers l’europe leurs gros 4×4 fabriqués outre atlantique. Et ils pourront continuer à y exporter leurs berlines fabriquées en Allemagne. La France y « gagnera » avec le premier point, mais pas pour le deuxième point.

zeboss
Invité

leurs gros 4×4 ?
vu le malus qui va leur tomber dessus, ça va faire bien plus mal que la taxe de 10%….
Le taux de co² n’a jamais autant remonté que depuis le Diesel gate (et la fermeture des centrales nuke Allemandes, au passage, satané atome, si tu ne tue pas par devant, tu le fais par derrière)…

amiral_sub
Invité
c’est ça d’avoir fait de la politique anti bagnoles en France : on a favorisé les petites voitures contrairement à d’autres pays comme le royaume uni ou l’Allemagne, et patatra on risque de baisser les droits de douane sur les importations de voitures, fabriquer des petites voitures à faible marge ne sera peut etre plus viable en europe. Deja avec le bonus/malus on avait bien affaiblit la fabrication des petites voitures en France. Il faut avoir en tete que c’est un probleme franco français, les autres pays européens n’ont pas ce problème. La seule solution que je vois est un… Lire la suite >>
ema
Invité

c’est quoi, une politique pas anti bagnole ? J’aime mieux le parc automobile Français, que le parc automobile allemand ou US, en terme d’impact sur l’environnement (que ce soit à la fabrication ou à l’usage).

ART
Invité

C’est un troll ou bien ema ?

Ca déjà été dit et redit, l’impact environnemental provient aussi d’autres sources que l’automobile !! (Cf les posts de Thibaut à ce sujet !)

Comme le dit si bien l’amiral, le parc auto en France est désastreux ! Je remets un lien qui a déjà été donné ici et qui reprends le propos de l’amiral : https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/la-france-un-marche-automobile-de-pays-pauvre_598491

Donc en terme d’agrément et d’usage automobile, on est très très loin !

Thibaut Emme
Admin

La France a l’un des parcs auto les plus jeunes aussi 😉
On devance (de peu) l’Allemagne et de très loin des pays comme la Pologne ou autres.

ART
Invité

Ah cool, le comm est finalement passé…. (y avait pas une histoire de 3 liens pour que le comme soit mis en modération ou un truc du genre ??)

Je vois pas en quoi il faut se gargariser d’avoir un parc auto aussi jeune si pour rouler dans des brêles sous motorisées !!! Toujours cette notion du progrès, c’est nouveau, c’est donc forcément mieux…. Lassant autant que navrant !!

Thibaut Emme
Admin
C’est quoi « sous-motorisé » ? J’ai du mal avec cette notion. Vous reprochez à certains lecteurs ici d’être obtus et de ne voir que leur point de vue. Permettez-moi de vous retourner la réflexion 🙂 en tout bien tout honneur hein. Un V8 est-il jouissif ? Oui sans doute. Pas pour tout le monde, mais pour certains. Est-ce qu’une voiture DOIT être équipée d’un V8 sinon c’est une brèle ? Non, pas à mon sens. Les voitures vont elles à plus de 130 km/h potentiellement ? Font-elles un 0 à 100 km/h dans un temps plus que raisonnable pour « un bon… Lire la suite >>
ART
Invité
Hola, tu caricatures à l’envie, déjà bien motorisé, c’est différent d’un V8… Ensuite, c’est pas tant les performances que l’agrément qu’apporte le dit V8, y compris et surtout pour se déplacer d’un point A à un point B. Ne vaut il mieux un vieux 6 ou 8 plutôt qu’un « fringuant » 3 cyl. qui chante comme une casserole ?? Plus généralement, sous-motorisé, il suffit pourtant de comparer la gamme de motorisations de constructeurs français pour voir à quel point l’offre en est lamentable. De voir à quel point la fiscalité encourage petites cylindrées et faible puissance, voilà des exemples Thibaut !!… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
d’un pur point de vue économique, en favorisant les petites voitures via la prime à la casse et le bonus/malus, la France a favorisé les citadines. Or ce sont des voitures à faible marge et fabriquées essentiellement à l’étranger. L’emploi dans l’industrie automobile a donc diminué à cause de ces choix politiques. On fabrique de moins en moins de voitures en France. En plus ça a favorisé les citadines diesel, hérésie technologique et écologique. Heureusement le dieselgate remet les pendules à l’heure. Si l’UE baisse les droits de douane sur l’importation des voitures, on peut s’attendre à des plans sociaux… Lire la suite >>
zeboss
Invité
je ne vois pas en quoi la baisse des taxes us va faciliter l’import de petites voitures des USA… Vous mélanger avec la règle de l’OMC de la nation la plus favorisée, ce qui en effet pourrait provoquer une baisse des taxes en provenance du Mexique pour certains modèles…. Pour les allemandes, c’est plus compliqué, leur problème est l’exportation pas l’importation, qui comme chez nous provient de pays à plus faible couts. La MB classe A est très très Hongroise, comme l’Audi A3 est Espagnole… Le plus compliqué dans tout cela est la pratique du dérèglement sans préambule ni préparation,… Lire la suite >>
pat d pau
Invité

Des breles sous motorisés ? whaou genre: « si t’as pas de V6, t’as pas reussi ta vie ! » « si t’as pas 300cv t’es naze »… en effet comment font les gens pour rouler avec seulement 140cv sous le capot.
Sinon si vous aimez la conduite, passez votre permis moto. ou bien prenez une caisse spécifique pour aller sur circuit. y’a plein de circuit ouvert et pas cher.

ART
Invité

Encore cet argument pourri du circuit, alors que la plupart des GT sont complètement à la rue et pas fait pour rouler sur circuit, ce qui ne les empêche pas de rouler vite par ailleurs…

Et ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, on peut très bien réussir, ou apprécier d’autres choses que l’automobile, mon propos se veut plus général….

ema
Invité
suis-je un troll ? vaste question ! Est-ce que je défends une position différente de la votre ? sans doute. Je crois que plus les voitures sont petites et légères, mieux c’est pour tout le monde. 75 cv pour une clio, c’est déjà pas mal ! Je ne suis pas fan d’une production de voiture lourdes et inutilement puissantes (qui a besoin de 400cv ?) simplement pour préserver l’emploi . Les voitures (production et usage), représentent une part importante des pollutions (sonores, agrément de vie, GES, particules, Nox, ..) Donc avoir des voitures pas trop puissantes, pas trop grosses, pas… Lire la suite >>
wpDiscuz