Accueil Alpine 1er semestre 2018 record pour Renault, mais pénalisé par Nissan

1er semestre 2018 record pour Renault, mais pénalisé par Nissan

1320
3
PARTAGER
Groupe Renault Logo

Avec un peu plus de 2 millions d’immatriculations sur les six premiers mois, le Groupe Renault signe une marge opérationnelle record. Mais, la participation de Nissan est moindre que prévue et « plombe » le résultat.

Le chiffre d’affaire (CA) du groupe s’établit à 29 957 millions d’euros (M€). Cela représente une hausse de 2,4 % au second trimestre après 0,2 % au premier trimestre 2018. Selon Renault, à taux de change et périmètre constants, le CA aurait grimpé de 6,8%.

Côté marge opérationnelle, elle s’établit à 1 914 M€ en hausse de 5,16%. La marge représente 6,4 % du CA. Cette marge est modifiée par la nouvelle norme comptable IFRS 15 entrée en vigueur au 1er janvier 2018. Sans cela, la marge, ancienne norme, aurait atteint les 6,6 % du CA.

En revanche, le résultat d’exploitation est en repli de 3,1% à 1 734 M€ contre 1 789 M€ en 2017. Le résultat est « plombé » par une provision pour restructuration. En gros, le Groupe Renault met de côté le montant (ou une partie) nécessaire pour financer des restructurations qui porteront leurs fruits plus tard. C’est par exemple le « CAP 2020 » qui doit restructurer les usines en France.

Nissan continue de marquer le pas

Toujours sur le plan des nouvelles moins bonnes, le résultat net baisse de 16,3% à 2 040 M€ contre 2 437 en 2017. Ici, la contribution de Nissan au résultat du groupe Renault est en baisse de 483 M€. Mais, elle était en hausse l’an dernier après la cession de Calsonic Kansei (pour 284 M€). Le résultat net reste tout de même très au-dessus de ce qu’il était en 2016 (1 576 M€). Pour Nissan, les résultats continuent d’être en berne. D’ailleurs, Nissan annonce un objectif de marge de 4,5% contre plus de 6 pour le Groupe Renault.

En allant un peu plus dans les détails, la marge opérationnelle est influencée négativement par des effets de change (principalement le Peso argentin). Le coût des matières premières a aussi une influence négative. Additionnés, ces deux postes donnent 539 M€ de « perte » sur la marge. A contrario, l’activité en croissance, ainsi que des baisses de coûts (restructurations, etc.) participent positivement (334 M€) à la marge opérationnelle.

A noter que la reprise du marché russe profite à Avtovaz qui affiche une marge opérationnelle de 105 M€. Côté RCI Banque, la marge opérationnelle est de 594 M€ en hausse de 13,3%. Enfin le sacro-sain free cash-flow (flux de trésorerie disponible) s’élève à 418 M€. Le Groupe Renault dispose de 62 jours de vente de stock – chiffre stable.

Pour finir, Renault confirme ses objectifs : un CA en hausse, une marge opérationnelle supérieure à 6% et un free cash flow en hausse.

En millions d’euros S1 2017 S1 2017 S1 2018Variation
PubliéRetraité (vs Retraité)
Chiffre d’affaires Groupe29 53729 53729 957420
Marge opérationnelle            1 820          1 8201 91494
En % du chiffre d’affaires  6,2%  6,2%  6,4%+0,2 point
Autres produits et charges d’exploitation-31-31-180-149
Résultat d’exploitation1 7891 7891 734-55
Résultat financier*-211-187-12166
Part dans le résultat des SME1 3171 317814-503
Dont : NISSAN1 2881 288805-483
Impôts courants et différés*-479-482-38795
Résultat net*2 4162 4372 040-397
Résultat net, part du Groupe*2 3792 3991 952-447
Free Cash Flow opérationnel de l’Automobile35835841860

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "1er semestre 2018 record pour Renault, mais pénalisé par Nissan"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AQW
Invité

Cette année, Carlos peut faire la leçon à Carlos…
Alors qu’avant, Carlos avait tendance à faire la leçon à Carlos !

Invité

en ce moment il doit même chanter « tout nu et tout bronzé », le Carlos !

Bcbg
Invité

Forza Renault 😆

wpDiscuz