Accueil Volvo Volvo investit pour le lidar des véhicules autonomes

Volvo investit pour le lidar des véhicules autonomes

651
1
PARTAGER

Volvo approfondit ses liens avec Luminar, une start-up en plein essor productrice de lidar, équipement considéré comme essentiel pour permettre à une voiture autonome d’apprécier – voir, comprendre et analyser – le monde qui l’entoure.

Le constructeur a investi un montant non divulgué dans la start-up grâce à son fonds de capital-risque récemment lancé.

L’annonce intervient une semaine seulement après l’annonce du constructeur précisant que les véhicules autonomes représenteraient le tiers de ses livraisons d’ici 2025.

Investissement significatif dans la start-up Luminar

Grâce à son fonds technologique récemment lancé, Volvo investira «significativement» dans Luminar – société fondée en 2012 – a ainsi déclaré le directeur de la recherche, Henrik Green, à Automotive News Europe.

Selon lui, le lidar constitue la clé pour parvenir à une conduite entièrement autonome et Luminar possède l’une des technologies les plus intéressantes développées depuis l’année passée. Il estime également que le lidar est crucial pour que les prochaines voitures autonomes de Volvo puissent naviguer en toute sécurité, en particulier sur l’autoroute.

Pas d’accord commercial mais volonté d’acquérir de l’expertise

Si Volvo n’a certes pas signé d’accord commercial pour l’achat du système Luminar, Henrik Green espère toutefois qu’en prolongeant sa collaboration avec la start-up basée à Palo Alto (Californie) et Orlando (Floride), le constructeur obtiendra une expertise qui l’aidera à poursuivre le développement du système autonome de ses véhicules.

Le groupe automobile prévoit d’utiliser ce fonds en vue d’établir des collaborations similaires. « Nous recherchons un certain nombre de partenaires clés avec une technologie compétitive », a ainsi déclaré Green. Souhaitant collaborer davantage avec eux.

Le lidar de Luminar  doté de puissantes capacités

Le constructeur a ajouté que Volvo recherchait un système capable de couvrir une grande distance et d’offrir une excellente résolution.

Or, selon les déclarations faites à Automotive News par le PDG de Luminar, Austin Russell, la solution de son entreprise utilise une longueur d’onde de 1550 nanomètres qui fournit une résolution 50 fois supérieure à celle des meilleurs lidars rivaux et une portée 10 fois plus importante.

Le lidar conçu par Luminar permettrait ainsi aux véhicules autonomes de détecter les obstacles avec plus de détail et de réactivité que ses concurrents (Waymo de Google, Quanergy, Velodyne…). Si la plupart des entreprises se reposent sur l’Intelligence Artificielle, laquelle interprète les images d’une caméra, Austin Russell considère que l’IA est moins fiable que le lidar. Luminar fait la promesse de sauver plus de vies en voitures autonomes que toute autre technologie développée aujourd’hui. Ouf ! pour un peu, on serait rassuré !

La technologie de Luminar fonctionne dans des conditions climatiques propices aux erreurs humaines comme le brouillard ou la poussière. Son lidar permet une vision lointaine, laissant au véhicule davantage de temps pour réagir face à un obstacle.
Si à 120 km/h, ses concurrents affichent une vision à 40 mètres, soit un temps pour réagir d’1 seconde, de son côté, le lidar de Luminar afficherait – pour la même vitesse – une vision à 200 mètres, offrant ainsi 7,5 secondes – et non plus une seconde – pour réagir.
A noter également : la start-up a la particularité de concevoir ses propres lasers, récepteurs et puces plutôt que d’incorporer des composants du marché.

Lidars  : des coûts colossaux

En avril dernier, Luminar a déclaré qu’il allait augmenter la production de sa plate-forme de détection lidar de nouvelle génération à 5 000 unités par trimestre d’ici la fin de l’année.
Selon Austin Russell, il s’agit d’une quantité suffisante pour équiper tous les véhicules d’essai autonomes actuellement en service.

Le système, qui utilise un seul laser et un seul récepteur pour créer un champ de vision de 120 degrés, est fabriqué à l’usine américaine de Luminar à Orlando, en Floride.
Des concurrents tels que Velodyne utilisent jusqu’à 64 lasers pour créer une vue à 360 degrés. Les prix de tels systèmes peuvent varier de 4 000 dollars à 85 000 dollars par unité.

Luminar accordé avec d’autres constructeurs

Russell a par ailleurs déclaré que Luminar avait conclu des accords avec quatre constructeurs automobiles, dont Volvo et le Toyota Research Institute, la branche R & D du constructeur automobile japonais. Refusant toutefois de nommer les deux autres.

Selon lui, la collaboration avec Volvo a bien fonctionné jusqu’à présent car les entreprises poursuivent un objectif similaire: « avoir des voitures autonomes plus sûres » dotées d’une extrême capacité de vision.

Sources : Volvo, Automotive News, Wired, Luminar

Crédit Illustration : Luminar

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Volvo investit pour le lidar des véhicules autonomes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Et bien dis donc, ça doit être un VIP, ce lidar, pour qu’on arrête pas d’en parler 😉

wpDiscuz