Accueil Actualités Entreprise Suzuki abandonne sa coentreprise avec Changhe

Suzuki abandonne sa coentreprise avec Changhe

423
1
PARTAGER
Changhe-Suzuki Beidouxing X5 (2012)
Changhe-Suzuki Beidouxing X5 (2012)

La rumeur courait depuis quelques mois déjà, confortée par les ventes de la division. Et après plusieurs dénégations, Suzuki a finalement confirmé son retrait de sa coentreprise avec Changhe. Pour mieux se concentrer sur celle avec Changan.

Après avoir débuté la production de bus en 1973, Changhe, alors filiale du géant de l’aviation chinoise AVIC, a commencé à produire de petits utilitaires en 1982. Il s’agit alors du Suzuki Carry. La coopération technique se transforme en véritable coentreprise en 1995. Depuis elle produit des véhicules vendus selon les cas sous logo Changhe-Suzuki, ou Suzuki. Mais le constructeur japonais a aussi installé une coentreprise, avec Changan, en 1993.

Mais face à l’explosion du marché chinois, Suzuki n’avais plus vraiment les moyens d’entretenir deux coentreprises, et de les alimenter en nouveautés. Depuis plusieurs années déjà, Changhe-Suzuki végète, faute de nouveautés. Et depuis quelques mois ses ventes sont tombées au plus bas, signe d’un arrêt de la production, alors que le partenaire chinois Changhe vole désormais de ses propres ailes. Ou plutôt avec celles fournies par BAIC… C’est donc officiel, Suzuki a donc revendu la totalité de ses parts à Changhe Auto, filiale de BAIC Group. Suzuki détenait 45% de l’entité.

Les choses évoluent donc rapidement pour Changhe, qui vient juste d’absorber une autre marque de BAIC, Weiwang, à l’occasion d’une restructuration du groupe. Mais les choses pourraient ne pas s’arrêter là. En effet, on prête depuis plusieurs mois à Baoneng, acheteur de Qoros, des vues sur l’usine de Changhe-Suzuki (ou ex-Changhe-Suzuki désormais). Une usine dotée d’une licence pour produire des voitures électriques…

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Suzuki abandonne sa coentreprise avec Changhe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Il faut aussi ajouter qu’entre temps Chang’an Motors avait racheté les marques Hafei et Changhe au groupe AVIC.
Si Hafei a été laissé à l’abandon (l’usine appartient apparemment à Chang’an Ford), Changhe a survécu tant bien que mal puis finalement a été cédé à BAIC.

wpDiscuz