Accueil F1 F1 – Canada 2018 : Vettel pour sa 50ème

F1 – Canada 2018 : Vettel pour sa 50ème

1124
14
PARTAGER

Au Canada, Vettel remporte sa 50ème victoire en carrière. Il en profite pour reprendre les commandes du championnat.

La Formule 1 est sur l’un des circuits les plus rapides de la saison et qui sollicite beaucoup le moteur. Pierre Gasly qui avait dû se qualifier avec l’ancienne spécification du moteur Honda va courir avec la nouvelle spécification. Il glisse tout au fond de la grille, avec Grosjean qui n’a pas pu faire un tour hier. Mais, tactiquement, c’est bien de prendre la pénalité ici pour le reste de la saison. En plus, on verra si cela lui permet de remonter.

Devant, Vettel va devoir regarder dans ses rétros au départ. Bottas est sur son côté, mais Verstappen est derrière. Le départ risque d’être intense. Pour la petite histoire et la statistique, c’est le 300 ème départ de Fernando Alonso. Il rejoint Button, Schumacher et surtout Barichello dans le cercle très restreint des tricentenaires. Barichello en compte 323. Encore une saison et Alonso pourrait le dépasser.

Départ : Stroll joue au chamboule-tout

Superbe départ de Verstappen qui attaque Bottas. Mais, ce dernier résiste et les deux pilotes nous offrent une belle passe d’arme. Bottas conserve sa place. Vettel n’a pas eu à défendre sa place de leader. Dans le paquet, cela cherche sa place.

Mais Hartley est projeté en l’air par Stroll ! Le Canadien n’a pas fait attention à la Toro Rosso sur sa gauche et après une légère perte du train arrière, il a envoyé la Toro Rosso contre la barrière et dans les airs. Impressionnant. Voiture de sécurité sortie dès le premier tour !

Faisons le point. Vettel mène devant Bottas, Verstappen, Hamilton, Ricciardo qui a passé Räikkönen, Ocon qui a passé Hülkenberg, Sainz et Perez. On relâche la meute au 5ème tour. Vettel surprend Bottas et creuse un écart. Perez se manque après avoir tenté l’extérieur sur Sainz. Ils se sont sans doute touchés. Résultat, Leclerc est dans les points !

1,7 seconde d’avance déjà pour Vettel qui s’envole. Le DRS est activé. On devrait voir des changements avec Ocon sous la menace de Hülkenberg. Alonso se casse les dents sur Leclerc une première fois. Avec le DRS, la McLaren se porte à la hauteur de l’Alfa Romeo Sauber mais Leclerc résiste et Alonso doit abdiquer une première fois. Ocon de son côté résiste à Hülkenberg.

Ocon premier à ravitailler

Mais Ocon rentre au 12ème tour. Arrêt de près de 5 secondes. C’est trop ! Il repart 15ème en super-tendres. Il tente de ne plus s’arrêter. La bagarre Perez Sainz est considérée comme une action de course par les commissaires de course. Renault réagit et Hülkenberg rentre aussi aux stands et chausse les super-tendres. Le pilote Renault a passé Ocon avec cet arrêt.

Hamilton se plaint de coupures moteur. Inquiétant. Sainz « ravitaille » un tour après son coéquipier. Sainz ressort derrière son coéquipier mais devant Ocon. Vettel compte 4,4 secondes d’avance sur Bottas après 15 tours. Leclerc est pour le moment le « meilleur des autres » à la 7ème place. Hamilton rentre « aux puits ». Verstappen l’avait fait juste avant. Ils ressortent devant Leclerc, mais ce fut tendu pour Lewis qui a visiblement roulé sur une partie sale de la sortie des stands.

Ricciardo file aussi dans les puits. Ricciardo passe Hamilton en changeant de pneus un tour après. Alonso et Leclerc ont également fait un passage par les stands. Alonso en a profité pour passer son jeune collègue. Avec le jeu des changements de pneus, on retrouve Gasly, Magnussen et Grosjean de la 7ème à la 9ème place. Magnussen chausse des super-tendres au 24 ème tour et recule derrière Perez, à la 15ème place.

Un premier tiers impeccable pour Vettel

Vettel est toujours sur son premier train de pneus ultra tendres. Grosjean aussi, mais, il se fait passer par Hülkenberg. Grosjean tente sans doute d’amener le plus loin ses pneus et ne résiste pas. Sainz imite son coéquipier un tour après. En revanche, Ocon perd du temps derrière la Haas et ne parvient pas à la passer.

Räikkönen rentre aux stands au 33ème tour. Il ressort avec Hamilton qui était en train de passer Sirotkin à un tour. Hamilton réussit à rester devant Kimi. Vettel et Bottas n’ont pas encore changé de pneus mais ne devraient pas perdre leurs 1ère et 2nde place respectives. A la mi-course, Grosjean résiste toujours à Ocon à la 9ème place.

Bottas rentre avant Vettel. Il arrivait dans du trafic, autant changer de pneus. On est au 37ème tour. Vettel rentre un tour après. Pas de souci pour l’Allemand qui repart en tête du grand-prix du Canada 2018. Grosjean est le dernier pilote qui n’a pas changé ses pneus. On est au 40ème tour. C’est assez impressionnant.

Pour Alonso, le 300ème GP se termine par un abandon ! Il se retire au 43ème tour. Il était 11ème. Hamilton se rapproche de Ricciardo. Visiblement on commence à regarder la dégradation des gommes et on pourrait avoir des surprises lors des 25 derniers tours.

25 derniers tours palpitants

Perez repasse par les stands. On aura donc des stratégies à 2 arrêts, et d’autres à un seul. Il doit chausser les pneus les plus durs car il n’a plus de super-tendres. Grosjean, lui, n’a toujours pas changé ses gommes. On est au 49ème tour !

Ocon passe Grosjean, qui plonge aux stands. 50 tours avec les pneus ultra-tendres. Il ressort 12 ème, devant son coéquipier. Et avec des pneus frais avec lesquels il va pouvoir attaquer ! Grsojean dans les points, c’est possible.

Hamilton est proche de Ricciardo. Mais, c’est du côté de Räikkönen qu’il faut regarder. Il a suffisamment de temps pour changer de pneus et cela lui donnerait un avantage sur les deux pré-cités. Un pari ? Leclerc de son côté, est de retour dans les points. Mais il a encore des soucis de freins, comme à Monaco ! Hamilton est dans la seconde et va pouvoir ouvrir son DRS sur Ricciardo.

Bottas revient sur Vettel. Il n’a plus que 3 secondes de retard à 15 tours de la fin. Suspense jusqu’au bout ? En passant Sainz, retardataire, Bottas fait une erreur et retourne à 5,2 secondes. Raté ! Vettel réagit et signe le meilleur tour en course.

On a deux batailles en piste. Hamilton tente de revenir sur Ricciardo, et Grosjean devrait passer Gasly. Malgré le DRS, la Mercedes ne recolle pas la Red Bull. Grosjean et Gasly sont à la chasse à Leclerc et son petit point de la 10ème place.

Fin de course

Il ne reste que 5 tours et Hamilton s’est rapproché encore. Mais, il n’arrive pas à passer. Mercedes lui communique un mode pour les derniers tours. Sans doute pour donner toute la puissance et grappiller une place. Si cela restait comme cela, Vettel reprendrait la tête du championnat pour 1 point.

Ricciardo joue avec les retardataires ce qui lui donne aussi le DRS. C’était très près à l’épingle. Ricciardo a passé Sirotkin et laisse Hamilton s’en débrouiller dans le sinueux. Dans la grande ligne droite du retour, Hamilton reprend 4 dixièmes, mais ce n’est pas assez.

Grosjean de son côté, tente toujours de passer Gasly. Perez, avec des pneus plus frais, a fini par passer Magnussen. C’est du grand n’importe quoi ! Le drapeau à damier est agité un tour trop tôt !

Vettel l’emporte finalement, devant Bottas et Verstappen. C’est sa 50ème victoire en F1. Il met fin à 14 années de disette pour Ferrari au Canada. La dernière victoire des rouges était en 2004 par Schumacher.

Ricciardo prend une belle 4ème place devant Hamilton et Räikkönen. Les meilleurs des autres sont une nouvelle fois les Renault avec Hülkenberg 7ème devant Sainz. Puis on trouve Ocon et enfin Leclerc. Encore un point pour LA révélation de cette année (mais qui en doutait ?).

Grosjean n’est pas payé de sa très belle course. Partit 19ème, il a remonté 8 places.

P # NAME
1 5 S.VETTEL
2 77 V.BOTTAS
3 33 M.VERSTAPPEN
4 3 D.RICCIARDO
5 44 L.HAMILTON
6 7 K.RAIKKONEN
7 27 N.HULKENBERG
8 55 C.SAINZ
9 31 E.OCON
10 16 C.LECLERC
11 10 P.GASLY
12 8 R.GROSJEAN
13 11 S.PEREZ
14 20 K.MAGNUSSEN
15 9 M.ERICSSON
16 2 S.VANDOORNE
17 35 S.SIROTKIN
14 F.ALONSO
18 L.STROLL
28 B.HARTLEY

Championnats

Au classement pilote, Vettel reprend les commandes du championnat pilote. Il devance Hamilton de 1 petit point. On a un début de saison très disputé. Bottas prend la 3ème place à Ricciardo. Iceman se fait décrocher et va finir sous la menace de Max Verstappen si ce dernier réédite des courses comme ce weekend.

On ne le soulignera jamais assez, mais le début de la carrière de Charles Leclerc en F1 est tout bonnement époustouflant ! 10 points déjà pour lui dans une Alfa Romeo Sauber plutôt rétive.

Pos Pilote Voiture Points
1 Sebastian Vettel FERRARI 121
2 Lewis Hamilton MERCEDES 120
3 Valtteri Bottas MERCEDES 86
4 Daniel Ricciardo RED BULL RACING TAG HEUER 84
5 Kimi Räikkönen FERRARI 68
6 Max Verstappen RED BULL RACING TAG HEUER 50
7 Fernando Alonso MCLAREN RENAULT 32
8 Nico Hulkenberg RENAULT 32
9 Carlos Sainz RENAULT 24
10 Kevin Magnussen HAAS FERRARI 19
11 Pierre Gasly SCUDERIA TORO ROSSO HONDA 18
12 Sergio Perez FORCE INDIA MERCEDES 17
13 Esteban Ocon FORCE INDIA MERCEDES 11
14 Charles Leclerc SAUBER FERRARI 10
15 Stoffel Vandoorne MCLAREN RENAULT 8
16 Lance Stroll WILLIAMS MERCEDES 4
17 Marcus Ericsson SAUBER FERRARI 2
18 Brendon Hartley SCUDERIA TORO ROSSO HONDA 1
19 Romain Grosjean HAAS FERRARI 0
20 Sergey Sirotkin WILLIAMS MERCEDES 0

Au championnat constructeurs, Mercedes reste devant avec 17 points d’avance sur Ferrari. Red Bull reste à distance du duo de tête avec 72 points de retard sur Mercedes. Renault se détache de McLaren et s’affirme comme la 4ème force du plateau. Mais, loin.

Pos Equipe Point
1 MERCEDES 206
2 FERRARI 189
3 RED BULL RACING TAG HEUER 134
4 RENAULT 56
5 MCLAREN RENAULT 40
6 FORCE INDIA MERCEDES 28
7 SCUDERIA TORO ROSSO HONDA 19
8 HAAS FERRARI 19
9 SAUBER FERRARI 12
10 WILLIAMS MERCEDES 4

Prochain GP, en France. Le grand retour de la Formule 1 chez nous. Ce sera au Castellet dans 15 jours, après les 24 Heures du Mans où l’on retrouvera Alonso à qui l’on souhaite plus de chance que pour son 300ème GP.

Illustration : F1

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "F1 – Canada 2018 : Vettel pour sa 50ème"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yorgle
Invité

« 25 derniers tours palpitants »
Perso j’ai trouvé cette course ennuyeuse à regarder.
Les seuls moments de suspense, c’est quand par ex. Hamilton était moins de une seconde derrière Ricciardo.

Bruce
Invité

Bravo Vettel et bravo Ferrari
Leclerc pilote une sauber Alfa Romeo, dans votre classement il est écrit sauber Ferrari.
effectivement leclerc est la révélation de l’année tout comme Alfa en F1
l

Sunseeker
Invité

Alpha n’est pas une revelation, la voiture n’est pas au niveau, le pilote est tres bon. McLaren, Renault, Torro Rosso, Force Indoa, etc. sont toutes devant…

zafira500
Invité

AlFa.😉

zafira500
Invité

Et TORO Rosso.

zafira500
Invité

@Bruce
C’est l’écurie Alfa Romeo Sauber, mais le moteur est un Ferrari. Sinon, en effet, Charles Leclerc est la révélation de ce début de saison.
Sinon, bravo à Vettel et Ferrari pour leur victoire. Hamilton, depuis Monaco, marque le pas. RedBull revient en forme (avec en prime, un Verstappen sans panne de cerveau). Les frenchies ont été plutôt bon sauf Grosjean malheureusement.
Carton rouge pour la télévision canadienne, qui a passée plus de temps à nous montrer les pilotes de fond de grille que les leaders, contribuant à la morosité du GP.

zafira500
Invité

Au temps pour moi alors. C’est la première fois que je critique Grosjean, en général je suis plutôt conciliant avec lui. Pas taper, hein. 😉

Rowhider
Invité
Une course chiante à souhait, mais surtout le naufrage de McLaren: La qualif pour Q2 aura déjà été limite, mais le chrono a fait très mal: Les McLaren: 0.5s derrière les Renault et 1,5s derrière les Redbull! Franchement, la voiture est totalement ratée et difficile d’incriminer le moteur quand Verstappen termine la course dans le même dizième que Bottas et que Ricciardo a pu maintenir Hamilton derrière malgré le mod full puissance et le DRS en fin de GP. J’ai l’impression de revoir la descente aux enfers de Williams: un top team qui s’enfonce progressivement pour devenir une équipe de… Lire la suite >>
wizz
Membre

Je n’ai pas vu la course.
Y aurait il des faits de courses pour expliquer le résultat des voitures McLaren?
A la dernière nouvelle, Renault avait mis leur nouvelle spec à disposition. Est ce que toutes les 3 équipes en étaient équipées? Parce que si oui, et pas de faits de course particuliers, alors c’est mal barré pour McLaren…

wpDiscuz