Accueil Constructeurs La Devel Sixteen surprise à emprunter la voie des airs

La Devel Sixteen surprise à emprunter la voie des airs

2125
7
PARTAGER

Où l’on reparle de la Devel Sixteen, un splendide véhicule qui pourrait mettre d’accord toutes les hypercars d’aujourd’hui et de demain.

La presse turque indique que Turkish Cargo, une division du transporteur national turc Turkish Airlines, vient de transporter avec succès la voiture – auto-proclamée – la plus rapide du monde, de l’émirat de Dubaï à Toronto, au Canada.

La Devel Sixteen : une princesse aux petits soins

Selon un communiqué de Turkish Airlines publié samedi, Turkish Cargo a achevé avec succès une opération de fret privé en transportant la très luxueuse Devel Sixteen de 2,2 millions de dollars – et son équipe d’experts – en utilisant des règles de transport de fret spécifiques, compte-tenu du prix et des caractéristiques de la belle.

La voie des airs …. malgré un record de vitesse sur route

Le véhicule, produit par Devel, basé à Dubaï, dispose d’un moteur V16 12,3 litres quadri-turbo développant  la bagatelle d’environ 5 000 ch. Cette pièce-maîtresse permet selon le constructeur d’atteindre les 563 km/h en vitesse de pointe.

Vous remarquerez néanmoins que la belle a préféré choisir la voie des airs plutôt que la route pour se déplacer de Dubaï vers le Canada. Un solution certes plus rapide … mais encore plus consommatrice en énergie. Mais à Dubaï, important pays producteur de pétrole, on ne semble pas être à cela près …

Production de série

En novembre 2017, dans le cadre du salon de Dubai, Devel avait promis qu’une nouvelle version s’avérait enfin prête pour une production de série. La marque se montrait alors fière d’annoncer son partenariat avec Manifattura Automobili Torino, firme à laquelle a été confiée la production d’autres modèles très exotiques comme la SCG003 de James Glickenhaus et l’Apollo Intensa Emozione.

La Devel Sixteen avait alors considérablement évolué depuis sa dernière apparition publique en 2015. L’hypercar se délestant alors de son gros aileron arrière ainsi que de ses deux turbines factices lui offrant une allure de vaisseau spatial.

Reste que la marque se montrait alors très discrète quant au type de pneumatiques que la belle Cendrillon serait susceptible de chausser pour pouvoir atteindre des vitesses annoncées comme gigantesques. Tandis que Bugatti, de son côté, concédait au même moment que la Chiron ne pourrait pas atteindre les 500 km/h faute de gommes assez performantes pour pouvoir supporter de telles contraintes …

Sources : Turkish Airline, Devel, presse turque

Crédit Illustration : Devel

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "La Devel Sixteen surprise à emprunter la voie des airs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
miké
Invité

Wow, ça alors, un transport de voiture par les airs, c’est tellement hors du commun, ça doit pas arriver tout les jours…. (Irony inside)
Serieusement, c’est quoi cet article ?

Prince Vaillant
Invité

C’est vrai, c’est con de prendre l’avion alors qu’il suffirait de refaire le plein à Brest pour filer sur Toronto…

Invité

En fait la chose la plus étonnante c’est que la voiture existe encore

Invité

Non, en fait, la chose la plus étonnante c’est de se dire qu’une équipe ai penser à concevoir ça !

Nico
Invité

Article sans intérêt franchement. La dernière fois j avais les 2 Ferrari F1 a bord, j aurai du informer le blog et le JT de TF1? Sinon ce qui est étonnant , c est qu ils utilisent Turkish au lieu d Emirates airline. Sinon aucun commentaire à faire sur cette voiture, à part que le ridicule ne tue pas, 4 super ingénieurs chevronnés de Dubai capable de faire mieux que Bugatti et son armée de cerveaux. C est beau l insouciance

labradaauto
Invité

….le sujet ce soir: c’est : « qu’en pensent les khmers verts ? »

wpDiscuz