Accueil Chevrolet Le Chevrolet Blazer dynamise les SUV de la marque

Le Chevrolet Blazer dynamise les SUV de la marque

4286
12
PARTAGER
Chevrolet Blazer (2018)

Chevrolet étend son offre avec le retour du Blazer. Et pour justifier sa place dans la gamme, il ajoute une attitude dynamique inédite chez les SUV de la marque, et tente même de reprendre quelques petites touches de Camaro.

Pour se faire une place sur un marché déjà bien peuplé, Chevrolet a opté pour un Chevrolet Blazer qui n’a rien à voir avec son ainé, mais qui possède néanmoins une identité marquée. Un style dynamique qui compte plutôt mettre à son compte une partie de l’image… de la Camaro plus que celle d’un 4×4. En particulier dans sa version RS qui adopte une calandre noire proche de celle de la Camaro SS. On ne pourra pas non plus faire de ce Blazer une « Camaro SUV ». Néanmoins, les phares en deux étages, avec feux de jours étirant le haut de la calandre le rapprochent aussi du Hyundai Santa Fe… Un de ses concurrents directs.

Si l’évocation Camaro reste discrète à l’extérieur, elle est (un peu) plus évidente à l’intérieur où il convient de flatter le conducteur qui aura fait le choix d’un SUV familial plutôt que d’un coupé musclé… On retrouve ainsi la disposition de la façade centrale avec ses deux gros aérateurs circulaires en position basse. L’instrumentation n’ose toutefois pas reprendre la double bosse et se contente de l’évoquer par deux crosses chromées, mais la planche a abandonné la traditionnelle conception symétrique conducteur / passager de la marque.

Dynamique d’aspect, le Chevrolet Blazer n’oublie pas qu’un SUV doit aussi être pratique. Il propose ainsi une banquette arrière coulissante, et un coffre agrémenté de rails longitudinaux et d’accessoires de séparation. Il propose aussi des sièges avant ventilés et chauffants (activés avec le volant lors du démarrage à distance par temps froid), des sièges arrière chauffants, un rétroviseur central remplacé par une caméra et un écran, pas moins de six ports USB et une caméra de recul avec des affichages dédiés au remorquage.

S’il cherche (désespérément ou trop discrètement ?) à évoquer la Camaro, le Blazer n’a pas tout à fait le même entrain sur les motorisations. Pas de V8 au programme donc, mais un 4 cylindres 2.5 de 143 kW / 196 ch / 255 Nm, ou quand même un V6 3.6 de 227 kW / 309 ch / 365 Nm. Tous deux avec une boîte automatique 9 rapports, et au choix 2 (avant) ou 4 roues motrices.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Le Chevrolet Blazer dynamise les SUV de la marque"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Ben Motor Trend fait clairement la distinction entre les Crossovers et le SUVs maintenant … Notre Blazer qui était un SUV ne devient-il pas un Crossover selon la définition Motor Trend et non pas la conception française du SUV et autre Crossover …

Rickyspanish
Invité

Une Camaro façon Crossover de la part de Chevy…. Ford a annoncé il y a quelques semaines la Mach 1, sorte de SUV Mustang 4 portes électriques … Je sais pas s’il faut en rire ou pleurer …

amiral_sub
Invité

tant que ça se vend… Qui aurait imaginé un porsche cayenne? on s’y est habitués. Un BMW X6? Là par contre je ne m’y fais pas…

wizz
Membre
Invité

Pas grave, Trump va taxer à 20% les Chevrolet ptdr

anto7076
Invité

Bien sympa !

Gtr
Invité

L’arrière sous un certain angle me rappelle ma clio4

wpDiscuz