Accueil Alpine 24H du Mans 2018 : G-Drive disqualifié, Signatech Alpine gagne le LMP2

24H du Mans 2018 : G-Drive disqualifié, Signatech Alpine gagne le LMP2

2371
6
PARTAGER

Les 24 heures du Mans 2018 sont terminées depuis hier 15h. Mais le classement est encore bouleversé avec ce soir la disqualification du vainqueur LMP2.

Les deux voitures LMP2 opérées par le TDS Racing (la #28 sous son nom et la #26 sous le nom de G-Drive), ont été disqualifiées des 24 heures du Mans 2018 après inspection technique. Selon le communiqué officiel du WEC, leur système de ravitaillement en essence comportait une pièce non homologuée. Selon les inspecteurs, les équipes ont donc violé l’annexe A du règlement technique, l’article 2.1.1 du règlement LMP2 2018, ainsi que le 12.1.1 du code sportif international.

Le dispositif incriminé permettait selon les temps de ravitaillement observé de passer 6 à 8 secondes de moins dans les stands que la concurrence. Sur 36 ravitaillements au long de la course, cela représente près de 5 minutes d’avantage.

L’Oreca 07 à moteur Gibson numéro 26 pilotée par Rusinov, Pizzitola et Vergne est arrivée 5ème au général et première du LMP2. Ainsi, c’est la Signatech Alpine #36 qui remporte cette édition des 24h 2018. La #39 du Graff SO24 passe 2nde en catégorie. La #28 qui était arrivée 4ème avec Perrodo, Vaxivière et Duval, laisse sa place à la #32 du United Autosports avec Montoya au volant.

96 heures pour interjeter appel

Evidemment, G-Drive Racing et TDS Racing devrait interjeter appel de la décision. Ils ont 96 heures pour le faire. Pour le moment, le classement reste provisoire. A noter que la Ford GT #67, arrivée 4ème en GTE Pro a reçu une pénalité pour ne pas avoir donné suffisamment de temps de roulage à Kanaan. Elle rétrograde à la 12ème place en GTE Pro.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "24H du Mans 2018 : G-Drive disqualifié, Signatech Alpine gagne le LMP2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rowhider
Invité

C’est triste de voir cela: cela me rappelle fortement la technique Briatore en 1994. Benetton avaient supprimé le filtre anti-retour du système de ravitaillement pour gagner en débit et donc en temps de remplissage.
On se rappelle aussi du spectaculaire incendie dans les stands avec Jos Verstappen au volant ^^

Thomas
Invité

C’est pas une supercherie réglementaire pour faire gagner Alpine ??? 😀

AXSPORT
Invité

« arrivée 4ème en GTE Pro a reçu une pénalité pour ne pas avoir donné suffisamment de temps de roulage à Kanaan. »

Éliminée ou rétrogradée du coup ?

wpDiscuz