Accueil Sport auto WTCR – Nürburgring 2018 : Muller et Björk domptent la Nordschleiffe

WTCR – Nürburgring 2018 : Muller et Björk domptent la Nordschleiffe

505
1
PARTAGER

Yvan Muller et Thed Björk, pensionnaires du Yvan Muller Racing, ont marqué le championnat de leur empreinte dans l’enfer vert.

Course 1 : 3 champions WTCC sur le podium

Dans la première qualification, les deux voitures du YMR ont signé un doublé. Björk devant Muller. Tarquini, leader du championnat se rate un peu et termine 7ème de la qualification.

Lors de la course, l’expérience de Muller paie. Tout se joue au départ. Le patron dépasse son coéquipier puis lui résiste toute la course. Il l’emporte devant Björk sur un circuit pas simple pour les dépassements. Avant d’entrer sur la partie Nordschleiffe (le circuit regroupe le circuit de F1 et la boucle nord), Huff passe Michelisz pour la 3ème place.

Tout le long du premier tour, Vervisch et Tarquini se cherchent. Le Belge dépasse l’Italien dans une longue ligne droite avant de devoir céder et retrouver sa place. Mais, Tarquini arrive trop vite sur le virage d’après et tape les barrières. C’est l’abandon. Vervisch n’ira guère plus loin, mais c’est une crevaison qui le contraint à l’abandon.

Devant, Muller résiste à Björk et s’offre une nouvelle victoire. Le quadruple champion de WTCC a encore de beaux restes. Le podium est complété par Huff. Trois champions WTCC sur le podium.

Qualifications 2 : encore Björk

Lors des secondes qualifications, Björk signe une nouvelle pole position. Cette fois-ci, pas de Muller à ses côtés mais Vervisch très…en verve. Muller est 4ème derrière Michelisz. Tarquini est très très loin. 14 ème. Il va perdre la tête du championnat c’est certain. Pepe Oriola signe le 10 ème temps et donc la pole en course 2. Il devancera Rene Rast 9ème, Guerrieri 8 et Huff 7ème.

Course 2 : Guerrieri, Oriola Vervisch, podium inédit

Oriola s’est bien élancé avec Guerrieri qui se glisse derrière lui. Rast recule dans les premiers virages. Huff et Rast sont côte à côte et se touchent. Rast file dans les pneus de protection tandis que Huff revient sur la piste et percute Lessennes. 4 voitures au tapis dès les premiers hectomètres.

Guerrieri mène devant Oriola et Muller qui s’en sort bien. Shedden s’accroche avec Tarquini et pousse l’Italien à l’abandon. Une nouvelle fois, 0 pour celui qui était en tête du championnat en arrivant. Sur la grande ligne droite qui ramène au circuit de F1, Vervisch fait parler la pointe de vitesse de l’Audi, tout comme Berthon. Vervisch passe Ehrlacher, Berthon passe Björk. Ce dernier repasse par les stands et abandonne.

Vervisch se montre une première fois dans les rétroviseurs de Muller. Mais, il attendra la grande ligne droite pour dépasser Muller et le chasser du podium. Muller repasse sur le circuit de F1. Tout est à refaire pour le Belge. Muller tente de creuser un trou dans la première partie de la boucle nord. Devant Guerrieri reste « confortablement » devant Oriola. A la sortie du petit carrousel, Muller, Vervisch, Ehrlache et Michelisz sont regroupés. Vervisch repasse Muller et Michelisz qui vient de passer Ehrlacher le menace aussi. Mais ne peut passer.

Guerrieri l’emporte devant Oriola et Vervisch pour son premier podium. Derrière, on trouve Muller, Michelisz, Ehrlacher, Vernay, Berthon, Coronel et Bennani.

Course 3 : Vervisch, l’autre star du weekend

Parti de la pole, Björk coupe de suite devant Vervisch pour se couvrir. Muller se porte à l’intérieur de Michelisz et le passe dès le premier virage. Ehrlacher en profite pour passer Michelisz. Puis Huff et Lessennes le prennent en sandwich.

Pour Michelisz, c’est de pire en pire. Guerrieri force l’intérieur et l’envoie valser. De la 6ème place, la Hyundai passe 11ème avant même la fin du premier tour. Guerrieri prendra 10 secondes de pénalité pour cela. Björk réussit à avoir suffisamment d’écart avec Vervisch pour que ce dernier ne le passe pas dans la ligne droite.

Mais le Belge tente le freinage à l’orée du dernier tour. Ils sont même côte à côte et on pense que Vervisch va passer. Mais non. Björk repasse devant. Derrière, Ehrlacher a disparu ! On retrouve Huff, Guerrieri et Lessennes. Le Français est contraint à l’abandon. Guerrieri passe Huff mais il suffit au champion WTCC 2012 de rester à moins de 10 secondes.

Le jeune Lessennes passe l’expérimenté Huff de fort belle manière. Cela anime un peu la fin de course. Finalement, Huff a un souci technique. Il est passé par Berthon et Vernay. Puis Michelisz pense voir une ouverture et balance Huff. Coronel passe à travers on ne sait trop comment.

Björk l’emporte devant Vervisch qui signe un deuxième podium de range. Muller complète le podium.

Classements généraux

Au classement général, Muller prend la tête devant Tarquini auteur d’un zéro pointé ce weekend. Björk fait un grand rapproché en n’étant plus qu’à 3 points de Tarquini. Michelisz recule d’un cran après un weekend très mauvais aussi.

PositionNuméroPilotePoints
148Yvan Muller137
230Gabriele Tarquini118
311Thed Björk112
45Norbert Michelisz102
568Yann Ehrlacher91
612Rob Huff82
786Esteban Guerrieri76
869Jean-Karl Vernay74
974Pepe Oriola50
1025Mehdi Bennani43
1122Frédéric Vervisch42
1299Daniel Nagy36
1363Benjamin Lessennes36
1452Gordon Shedden20
1515James Thompson19
1623Nathanaël Berthon17
1733Rene Rast10
189Tom Coronel8
197Aurélien Comte6
2066Zsolt David Szabo2
2127John Filippi2

Au général par équipe, le YMR prend aussi la tête après le weekend de cauchemar du BRC. Le weekend au Nürburgring va laisser des traces. C’est une course très particulière et ceux habituellement placés dans le milieu de tableau n’ont pas été à la fête.

PositionEcurieVoiturePoints
1MRacing – YMRHYUNDAI261
2BRC Racing TeamHYUNDAI227
3ALL-INKL.COM Münnich MotorsportHONDA171
4Sébastien Loeb RacingVOLKSWAGEN135
5Audi Sport Leopard Lukoil TeamAUDI106
6Campos RacingCUPRA56
7Boutsen Ginion RacingHONDA51
8Audi Sport Team ComtoyouAUDI42
9Comtoyou RacingAUDI21
10Zengo MotorsportCUPRA7
11DG Sport CompetitionPEUGEOT6

Ils pourront prendre leur revanche aux Pays-Bas, à Zandvoort, dès le weekend prochain, du 19 au 21 mai 2018.

Illustration : WTCR

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WTCR – Nürburgring 2018 : Muller et Björk domptent la Nordschleiffe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

Yvan le terrible, le talent, la finesse ! chapeau pour la victoire! la classe !
la course sera toujours dangereuse. encore des images audacieuses de risques et…chances. Les « plus » rééquilibrés de suite en « moins » à mon observation n’otent rien à mon analyse et reconnaissance du métier du pilote.

wpDiscuz