Accueil Egocentrisme exacerbé Tesla : Elon Musk se plaint des médias

Tesla : Elon Musk se plaint des médias

1220
28
PARTAGER
Elon Musk

C’est un peu l’arroseur arrosé. Fervent utilisateur des médias, Elon Musk se plaint désormais de la trop grande attention portée aux accidents de ses voitures.

Elon Musk adore les médias en temps normal. En effet, il adore faire la une des journaux. Pour Tesla, ou pour Space X, sa société de fusées spatiales, ou même pour Hyperloop, sa solution de transport hyper-rapide dans un tube sous dépression d’air. Musk utilise même Twitter ou d’autres réseaux sociaux pour faire passer des messages. Il y a peu, il a répondu aux rumeurs de banqueroute en postant des photos de lui façon SDF.

Il y a quelques jours, une voiture Tesla est entrée, à grande vitesse, en collision avec un camion de pompiers à l’arrêt. Si la voiture a très bien amorti le choc, cela fait la une des médias. Ces derniers posent inévitablement LA question à chaque fois que l’on parle de Tesla.

L’autopilot était-il engagé ? Y a-t-il une faille dans le système d’assistance à la conduite de Tesla ? Autant de questions et de sous-entendus qui ont fait réagir le milliardaire américain.

« C’est hallucinant qu’un accident en Tesla, qui cause une cheville cassée, fait la une des journaux. Et que les, environ, 40 000 tués aux Etats-Unis seuls dans des accidents l’année passée n’ont à peu près aucune couverture ».

L’effet loupe des médias

C’est en effet l’un des inconvénients de « l’effet loupe » des médias. Cela focalise l’attention sur quelques cas. Tout en faisant fi de la proportion d’accidents ou même d’une immensité de cas silencieusement passés à l’as.

Elon Musk en rajoute une couche en trouvant étonnant qu’on ne souligne pas plus le côté « sécurité passive » de la Tesla Model S. En effet, un accident qui s’est déroulé à 96 km/h contre un obstacle fixe et qui ne donne qu’une cheville cassée, c’est assez rare pour le souligner.

Mais, après tout, c’est lui qui a voulu absolument communiquer sur son « autopilot ». Tout en entretenant le flou entre son mode qui demande au conducteur de rester attentif et prêt à reprendre le volant et un vrai pilotage automatique. Si on rajoute que la technologie est à la fois attendue et crainte (il n’y a qu’à lire les réactions suite à l’accident Uber en mode automatique) il y a fort à parier que les futurs accidents de Tesla, Uber ou des autres voitures en mode plus ou moins automatique feront une nouvelle fois la une des médias. Jusqu’à ce que la technologie se diffuse largement et devienne « banale ».

En attendant, en se plaignant des médias, Musk atteint une nouvelle fois son but. Faire la une des médias. Bien joué Elon !

[

Mise à jour 16/05/2018 :

Manque de chance ou loi des séries, un accident mortel est reporté par les médias peu après les déclarations de Elon Musk. Le 10 mai 2018, une voiture Tesla percute le rail de sécurité en Suisse. Le conducteur, un Allemand de 48 ans, est décédé dans l’incendie qui a suivi. Ici, ce n’est pas l’autopilot qui est au coeur du début de polémique mais les batteries litihum-ion.

En effet, ces dernières si elles sont endommagées, peuvent provoquer un court-circuit et un incendie impossible ou presque à maîtriser. De plus, cela augmente l’intensité des flammes.

Les batteries Tesla sont prévu pour retarder les incendies et de les ralentir de part leur conception en compartiments. De plus, le châssis qui les entoure est très résistant. Chez Tesla on indique que si l’intégrité de ce châssis est compromise, il y a une quasi certitude que les occupants soient décédés dans le choc. Un précédent accident, sous autopilot cette fois, avait mené à la rupture d’intégrité de la carcasse des batterie et un feu « maîtrisé ». Toutefois, le conducteur avait été gravement brûlé.

]

Illustration : Tesla

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Tesla : Elon Musk se plaint des médias"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

En attendant et sur le fond, il a plutôt raison. Le ressort émotionnel du traitement de l’information (je parle pas du lba hein) est devenu trop grossier et déformant…
Enfin s’il a tapé à près de 100 avec quasi rien au final, la vraie info est vraiment la !!!

Yorgle
Invité
Je pense qu’il a tort. Tout d’abord, lorsqu’on se vante d’être à la pointe de la technologie et devant tout le monde, il faut s’attendre à être sous la loupe du monde entier. Ensuite, une cheville cassée pour un choc à 100km/h, en effet ça sonne bien. Maintenant, on ne connait rien de ce choc (100% frontal, offset, quelle partie de la voiture contre quelle partie du camion?). Et l’information qui fait que tout le monde en parle, c’est parce que l’autopilot, qui est sensé éviter les obstacles, a envoyé la voiture à près de 100km/h contre un camion –… Lire la suite >>
Yorgle
Invité

Merci Thibaut!

ART
Invité

Tiens d’habitude, les liens externes ne sont pas en fin de texte ??

ART
Invité

Jamais compris pourquoi un coup les liens sont dans le texte ou en dessous de l’article…

Et le tag source, le lien explicite, c’est souvent à géométrie très variable… Pourtant c’est pratique !

wizz
Membre

on peut être content d’avoir survécu à un accident à 100km/h….

….mais on sera encore plus content si la voiture a pu éviter l’accident, en freinant par exemple…

« la meilleure énergie, c’est celle qu’on n’a pas consommée », telle est la devise des partisans du Negawatts. Et donc de même, la meilleure protection qu’une voiture puisse nous offrir, c’est d’éviter l’accident

Lou 17
Invité

êtes vous au courant qu’en Suisse le conducteur d’une voiture TESLA à pris feu..et ce n’est pas la 1ere .aux états unis il a fallu 5 heures pour éteindre le feu…un smatphonne explosé ou prend feu …mais là. ..pas d’information…un probléme de Sécurité important. .

amiral_sub
Invité

les pompiers sont rodés aux feux électriques, très courants

Yorgle
Invité

Un ami pompier (volontaire) me dit que certaines voitures électriques en feu, reprennent feu une fois que ce feu a été éteint.

ylgmac
Invité

C’est la réalité, il y a un besoin de formation et d’expérimentation important pour les pompiers lorsqu’ils doivent intervenir sur ce genre de cas.
On peut blamer l’incendie dans ce cas, mais la responsabilité du conducteur est entière, la vitesse devait être très supérieur à la normale et bon sens qu’est ce qu’il faisait au lieu de regarder la route!!

Phil
Invité
– D’une il y a eu (de trop) d’abondants retours sur ces incendies, d’ailleurs sur ce blog même, et du même type que lorsqu’une autonome se plante – de deux « problème de sécurité important » est assez comique : vous roulez dans une voiture équipée d’une 50aine de litre d’un liquide hautement inflammable voir explosif, il en brûle des milliers chaque année. Les mêmes antri VE sont souvent (et bizarrement) pro hydrogène (100 L d’hydrogène compressés à 700 bars, je vous laisse imaginer les potentialité de la chose) face à ça, dans le monde entier, une poignée de Tesla et moins… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

Une voiture qui brule n’explose pas. Prouvé dans « On n’est pas des cobayes » et autres….

Phil
Invité

preuve cagneuse
https://www.qwant.com/?client=ext-firefox-sb&q=car%20explosion&webext=4.2.6&r=videos&o=0:9542ba1e6033ca62219415a21699233a
Pour trouver des exemples, environ 1’30 sur un bon PC équipé d’internet.
Il est parfaitement connu qu’un mélange chauffé d’essence et d’air n’explose pas, c’est d’ailleurs pour ça qu’on a appelé nos moteurs des « moteurs à exp[censuré] à combustion molle »

Yorgle
Invité

Apparemment, le système Autopilot se désengage, si la voiture subit trop de force latérale, par ex. vitesse trop élevée en virage.
Lien en Allemand, désolé:
https://www.auto-motor-und-sport.de/news/toedliche-unfaelle-elektroauto-tesla-lithium-ionen-akku-brand/
note: d’après l’article, les systèmes allemands font la même chose.
Donc en gros, le système emmène la voiture dans un virage trop vite, et une fois qu’il s’en rend compte, il s’éteint….

seb
Invité

Si il s’éteint il se passe quoi? Le système tournait le volant et d’un coup il arrête de le tourner donc pendant 1s (le temps de réaction du conducteur qui regarde la route alors que c’est la voiture qui conduit…) la voiture va tout droit dans un virage où elle arrive déjà trop vite. Ils ont une vision un peu spécial de la sécurité les ingénieurs quand même. ^^
« Ah mais non monsieur l’agent, ce n’est pas de la faute de notre système, il était désactivé au moment de l’impact. » 🙂

Lolo
Invité

Tout n’est que manipulation de sa part, tout est calculé. Y compris quand il se plaint. Il use et abuse des médias, use et abuse de la bourse.
Au final, dans ce cas ci, sa stratégie est mettre en avant la sécurité de sa voiture. Le tout couvert par un fausse complainte.
Et ça marche, vous démarrez l’article sur sa complainte, mais les commentaires ne parlent plus de la cheville cassée.
Mission réussie une fois de plus, bravo Elon

greg
Invité
« Les batteries Tesla sont prévu pour retarder les incendies et de les ralentir de part leur conception en compartiments. » Hahahahahahahahaha. Mon dieu qu´elle est bonne. Avec un véhicule concurrent, il n´y aurait pas eut d´incendie dans un cas de figure similaire. Le fait est que de tous ses concurrents, on ne connait que deux cas d´incendie, un pour une Leaf, au Texas et en 2014, Suite à un problème de construction des cellules, et en 2015 une E-UP! a pris feu après avoir été percutée par un Train (bon là par contre difficile de résister). Chez Mitsu, les pack de… Lire la suite >>
versdemain
Invité
Il y aurait 3 raisons à cela; – Les Tesla Model S et X sont des voitures tanks de 2.4 tonnes, donc les accidents sont forcement plus grave, – les batteries des models S et X font plus de 700kg de produits « chimiques », quand les concurrents mettent des batteries d’environ 400kg. Donc les incendies sont forcement beaucoup plus grave. – Tesla prend toujours tous les risques pour se prétendre au dessus des autres. Par exemple le choix des « cellules » de batteries Tesla n’a volontairement pas été choisi par les autres constructeurs, car il n’est pas pleinement maîtrisé à ce jour,… Lire la suite >>
greg
Invité

Ce n´est pas une question de poids, mais de Technologie: comme je l´ai dit par le passé, les batteries Tesla sont de type NCA, Nickel-Cobalt-Aluminium. Tesla est le seul à utiliser cette Technologie, normalement réservé à l´Industrie des mobiles et Laptop, ces batteries ont une très grande densité énergétique, mais sont extrêmement sensibles à l´environnement extérieur et sujettes très facilement au phénomène de « Thermal Runaway ». Tu fais subir la même Pression aux batteries des concurrents, aucun départ de feu possible.
Musk le svait, mais n´a protégé ses packs de batteries que après plusieurs incendies et 3 années de production

Phil
Invité
malgré ça, chiffres à l’appui, ça restait inférieur aux nombres d’incendies sur Thermiques. Je pense que Musk avait relativement bien calculé son risque (un risque = probabilité d’occurence X gravité de l’événement) – alors que les autres se sont senti obligés de faire des batteries increvables de ce point de vue (quand dh’ab ils manipulent de l’essence, je trouve ça assez paradoxal pour ma part). Personne n’ignorait l’aventure des Iphone et Samsung explosés, mais ça représente une dizaine de phone sur plusieurs millions de ventes, – et les cellules plates des phones sont notoirement plus sensibles que les cylindriques 18650,… Lire la suite >>
wpDiscuz