Accueil Ford Le Ford Everest se met à la page

Le Ford Everest se met à la page

3482
12
PARTAGER
Ford Everest

Version familiale du Ford Ranger, le Ford Everest (Endeavour en Inde) récupère les nouveautés du pick-up à l’occasion du nouveau millésime.

La grande nouveauté est l’arrivée du nouveau 2 litres turbodiesel proposé en deux versions de 180 ch/420 Nm et 213 ch/500 Nm. Dans les cas, le moteur est associé à une transmission automatique à 10 rapports. Le 5 cylindres 3,2 litres turbodiesel de 200 ch ne disparaît pas pour autant et reste au catalogue en entrée de gamme. Le Ford Everest muscle son jeu côté assistance à la conduite avec la disponibilité du freinage automatique d’urgence avec détection des piétons en série.

Esthétiquement, il faudra un œil averti pour reconnaître cette évolution du Ford Everest puisque seule la calandre a été modifiée à l’extérieur. À l’intérieur, Ford annonce des matériaux de meilleure qualité et l’arrivée du système d’infodivertissement Ford Sync 3 avec écran tactile 8 pouces et compatible avec Apple CarPlay et Android Auto.

Nous verrons bientôt le Ford Everest débarque chez nous puisqu’il est amené à remplacer les vieux P4 Peugeot de l’Armée de Terre. Non homologués en Europe, les Ford Everest sont achetés par Renault Trucks Defense qui se chargera de les modifier dans les ateliers de sa marque Acmat à Saint-Nazaire.

 

 

 

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Le Ford Everest se met à la page"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Avec toute la palanquée de SUV que propose PSA/Renault, pas un n’est foutu d’être utilisé et repris par l’armée de Terre !!! Ca en dit long….

SGL
Invité

A par le Nissan Navara et Renault Alaskan pas grand-chose de suffisamment rustique pour répondre aux cahiers des charges.
Sauf un Kangoo 4×4 transformé.

SGL
Invité

D’ailleurs, un Kangoo 3 est dans les starting-blocks.

SGL
Invité

Plus tard, un grand Duster 2 avec transmission 4×4 Nissan pourrait s’en rapprocher.

gilles
Invité

L’Everest n’est pas vraiment un SUV, c’est un dérivé du Ranger et a une conception très robuste d’origine et surtout des capacités de franchissement et de transport au dessus de tout ce que propose la production européenne. D’ailleurs la version militarisée par Renault Défense flirtera avec les 2,3 T à vide et 1,2 T de charge utile!… pas sur qu’un Duster ou un Kadjar puisse être une bonne base pour ce traitement.

SGL
Invité

Un châssis échelle ?

Francois
Invité

Oui, puisqu’il dérive du Ranger, c’est une sorte d’Expedition, basé sur la F-150, en plus petit. D’ailleurs, s’il concourrait au NACOTY, ce serait dans la catégorie « Truck », pas « Utility ».

koko
Invité

« Les vieux peugeot P4 »
LOL
Va gagner une guerre avec ça !

SGL
Invité

« Les vieux peugeot P4 »
C’est un peu du Classe G….
Chez les militaires, la notion de  » dépassé « est différente que les critères civils.

Thibaut Emme
Admin

Mouais, sauf que le P4 est poussif (il n’est pas fait pour aller vite vous me direz).
Un P4 c’est 118 km/h en théorie….80/90 max en pratique.
Un Classe G c’est bien plus…

Mais quand on veut aller du point A au point B avec un moteur capable de « bouffer » à peut près n’importe quel diesel (sale, avec du sable, etc.), il vaut mieux du rustique…

SGL
Invité

Parce que le moteur date de la 504… avec un moteur nouveau indispensable pour des économies et la pollution … et il est reparti pour 30 ans…
Les Anglais ont retiré leurs Defender à cause de leur vulnérabilité sur les terrains afghans et Irakien.
Sinon il serait encore un standard dans leurs armées.
Tout juste bon comme véhicule vigipirate en Europe.

Sébastien
Invité

Croyez-vous qu’on ai une chance de le voir débarquer en France en version civile, est ce que l’importation pour l’armée à une chance de nous y aider ou même pas en rêve ?

wpDiscuz