Accueil Bilan Bilan avril 2018: France

Bilan avril 2018: France

1934
22
PARTAGER
Clio en tête des ventes mensuelles dans l'hexagone

Toujours en progression, le marché français affiche une progression de 9% en avril. Au plus grand bénéfice des groupes hexagonaux dont la part de marché frise les 58%.

Peugeot et Dacia sont les deux marques les plus en verve. Devant Renault sur le mois, la marque au lion progresse de 12%, bien aidée par le succès du 3008. DS renait de ses cendres, alors que Citroën dont le C3 Aircross n’est qu’a la douzième  place des ventes, est à la peine. Si Renault contente de suivre à distance le rythme du marché, Dacia fait des étincelles avec +31.3%! Le Duster, et plus en encore la Sandero, 4ème vente hexagonale, battent des records. De quoi faire oublier à l’alliance les mauvais résultats de Nissan, la marque la plus en difficulté sur le marché français.

A contrario, les affaires sont plus que jamais florissantes pour les groupes Hyundai-Kia et FCA. les Sportage et Picanto d’une part et Tucson et i20 font le gros de ventes, les Stonic et Kona sont embuscade juste derrière. Revenu d’outre-tombe, Alfa Romeo est revenu dans le marché. Fiat et Jeep affiche des progression record. Et Fiat est redevenu un acteur principal du marché, se classant derrière Ford.
Bien que distancé par Dacia, Volkswagen est revenu aux affaires. Mais c’est Audi le maillon faible du groupe, en baisse de 13.8% depuis le début de l’année. Sur le créneau du « premium », il n’y a que Lexus qui tire vraiment son épingle du jeu. Chez Mercedes, BMW ou encore Volvo, l’euphorie semble retomber. Pour Toyota, après une début d’année mi-figue, mi-raisin, tout va mieux avec 8000 ventes sur le mois, et une part de marché de 4.3%.

Côté motorisation 74922 voitures à moteur Diesel ont été vendues en avril, contre 101905 véhicules à Essence. Une répartition sensiblement identique à celle du mois dernier, alors que les hybrides progressent  et les électriques stagnent.

Enfin les français plébiscitent plus que jamais les SUV. Avec 36% des ventes, contre 30% l’an dernier, le segment absorbe à lui seul la progression du marché. Un phénomène qui touche par ailleurs tous les autres pays européens.

Top10 mensuel par modèles

  1. Renault Clio (9 917)
  2. Peugeot 208 (9 002)
  3. Peugeot 3008 (7 795)
  4. Dacia Sandero (7 141)
  5. Peugeot 2008 (5 994)
  6. Citroën C3 (5 650)
  7. Peugeot 308 (5 512)
  8. Renault Captur (5 440)
  9. Dacia Duster (4 437)
  10. Renault Twingo (4 081)

Top10 mensuel par marques

  1. Peugeot (34 576)
  2. Renault (33 726)
  3. Citroën (16 991)
  4. Dacia (14 114)
  5. Volkswagen (12 445)
  6. Toyota (8 070)
  7. Ford (7 406)
  8. Fiat (6 961)
  9. Opel (6 305)
  10. Audi (4 942)
Avr. 2018 Avr. 2017 % Avr. PDM Avr. 2018 PDM Avr. 2017
BMW 4 574 4 363 4,84% 2,44% 2,54%
Mini 1 992 2 184 -8,79% 1,06% 1,27%
Rolls-Royce 0 0 0,00% 0,00%
BMW Group 6 566 6 547 0,29% 3,50% 3,81%
Mercedes 4 773 4 695 1,66% 2,55% 2,73%
Smart 538 495 8,69% 0,29% 0,29%
Daimler 5 311 5 190 2,33% 2,83% 3,02%
Alfa Romeo 707 662 6,80% 0,38% 0,39%
Fiat 6 961 5 400 28,91% 3,71% 3,14%
Jeep 1 297 954 35,95% 0,69% 0,56%
Maserati 72 93 -22,58% 0,04% 0,05%
FCA 9 037 7 109 27,12% 4,82% 4,14%
Ford 7 406 6 854 8,05% 3,95% 3,99%
Cadillac 5 2 150,00% 0,00% 0,00%
Chevrolet 6 9 -33,33% 0,00% 0,01%
GM 11 11 0,00% 0,01% 0,01%
Hyundai 3 326 2 322 43,24% 1,77% 1,35%
Kia 4 288 3 483 23,11% 2,29% 2,03%
Hyundai-Kia 7 614 5 805 31,16% 4,06% 3,38%
Citroën 16 991 17 872 -4,93% 9,07% 10,40%
DS 2 630 1 560 68,59% 1,40% 0,91%
Opel (GM jusqu’en 06/2017) 6 305 6 298 0,11% 3,36% 3,66%
Peugeot 34 576 30 883 11,96% 18,45% 17,97%
PSA 60 502 56 613 6,87% 32,29% 32,94%
Nissan 4 604 5 800 -20,62% 2,46% 3,37%
Infiniti 72 213 -66,20% 0,04% 0,12%
– Groupe Nissan 4 676 6 013 -22,24% 2,50% 3,50%
Alpine 114 0,06%
Dacia 14 114 10 746 31,34% 7,53% 6,25%
Renault 33 726 32 422 4,02% 18,00% 18,86%
– Groupe Renault 47 954 43 168 11,09% 25,59% 25,12%
Renault-Nissan 52 630 49 181 7,01% 28,08% 28,62%
Lexus 574 359 59,89% 0,31% 0,21%
Toyota 8 070 6 428 25,54% 4,31% 3,74%
Toyota Group 8 644 6 787 27,36% 4,61% 3,95%
Audi 4 942 5 319 -7,09% 2,64% 3,09%
Porsche 380 422 -9,95% 0,20% 0,25%
Seat 2 343 2 335 0,34% 1,25% 1,36%
Skoda 2 635 2 153 22,39% 1,41% 1,25%
Volkswagen 12 445 11 264 10,48% 6,64% 6,55%
Autres 11 15 -26,67% 0,01% 0,01%
VW Group 22 756 21 508 5,80% 12,14% 12,51%
Volvo 1 252 1 289 -2,87% 0,67% 0,75%
Autres Français 9 4 125,00% 0,00% 0,00%
Autres étrangers 5 658 4 972 13,80% 3,02% 2,89%
TOTAL 187 396 171 871 9,03%

Cumul annuel

YTD 2018 YTD 2017 % Var. PDM 2018 PDM 2017
BMW 18 897 18 901 -0,02% 2,54% 2,65%
Mini 8 712 8 110 7,42% 1,17% 1,14%
Rolls-Royce 2 2 0,00% 0,00% 0,00%
BMW Group 27 611 27 013 2,21% 3,71% 3,79%
Mercedes 18 893 17 847 5,86% 2,54% 2,50%
Smart 1 957 2 267 -13,67% 0,26% 0,32%
Daimler 20 850 20 114 3,66% 2,80% 2,82%
Alfa Romeo 2 996 2 625 14,13% 0,40% 0,37%
Fiat 26 504 23 554 12,52% 3,56% 3,30%
Jeep 4 498 3 283 37,01% 0,60% 0,46%
Maserati 301 323 -6,81% 0,04% 0,05%
FCA 34 299 29 785 15,16% 4,61% 4,18%
Ford 31 923 31 651 0,86% 4,29% 4,44%
Cadillac 9 12 -25,00% 0,00% 0,00%
Chevrolet 32 33 -3,03% 0,00% 0,00%
GM 41 45 -8,89% 0,01% 0,01%
Hyundai 11 769 9 137 28,81% 1,58% 1,28%
Kia 15 603 13 194 18,26% 2,10% 1,85%
Hyundai-Kia 27 372 22 331 22,57% 3,68% 3,13%
Citroën 72 503 72 940 -0,60% 9,74% 10,23%
DS 7 970 7 114 12,03% 1,07% 1,00%
Opel (GM jusqu’en 06/2017) 24 853 26 932 -7,72% 3,34% 3,78%
Peugeot 137 636 124 631 10,43% 18,49% 17,48%
PSA 242 962 231 617 4,90% 32,65% 32,49%
Nissan 22 152 25 540 -13,27% 2,98% 3,58%
Infiniti 287 954 -69,92% 0,04% 0,13%
– Groupe Nissan 22 439 26 494 -15,31% 3,01% 3,72%
Alpine 141 0,02%
Dacia 48 004 40 898 17,37% 6,45% 5,74%
Renault 140 421 139 136 0,92% 18,87% 19,52%
– Groupe Renault 188 566 180 034 4,74% 25,34% 25,25%
Renault-Nissan 211 005 206 528 2,17% 28,35% 28,97%
Lexus 2 092 1 681 24,45% 0,28% 0,24%
Toyota 32 135 31 734 1,26% 4,32% 4,45%
Toyota Group 34 227 33 415 2,43% 4,60% 4,69%
Audi 18 066 20 970 -13,85% 2,43% 2,94%
Porsche 1 484 1 480 0,27% 0,20% 0,21%
Seat 9 678 8 804 9,93% 1,30% 1,23%
Skoda 9 798 8 238 18,94% 1,32% 1,16%
Volkswagen 46 521 45 027 3,32% 6,25% 6,32%
Autres 32 42 -23,81% 0,00% 0,01%
VW Group 85 579 84 561 1,20% 11,50% 11,86%
Volvo 5 831 5 536 5,33% 0,78% 0,78%
Autres Français 78 27 188,89% 0,01% 0,00%
Autres étrangers 22 475 20 283 10,81% 3,02% 2,85%
TOTAL 744 254 712 925 4,39%

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Bilan avril 2018: France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

A ce train là Dacia est prêt à passer à la 3eme place au détriment de Citroën !
Bon, après la marche est trop haute.

georges
Invité

Et s’ils sortaient une voiture plus grande que la logan,…. et un kwid,…. .

SGL
Invité

Bon a part la Lodgy et Logan qui se vendent moyen, pratiquement tous les Dacia cartonnent, donc ce n’est pas si étonnant que cela !
… et quand le Duster 2 va être disponible en nombre, même VW n’est pas à l’abri d’un rattrapage par Dacia sur le long terme.

mmc
Invité

Déjà fait : DACIA est 4e en cumul sur 4 mois !!! citron resiste, jusqu’à quand ?

Est-ce une bonne nouvelle pour la santé économique française ? à voir …

SGL
Invité

Qui parlait de la fin prochaine de la marque DS ?
Humm… 😉

Fabi35
Invité

Ils auraient dut sortir un model plus tot en europe et pas seulement se  » concentrer  » sur la chine.

SGL
Invité

Certainement, mais il semble qu’au niveau R&D de 2011 à 2014, c’était « ceinture » à tous les niveaux.

SAM
Invité
@SGL. Ventes cycliques de DS qui tiennent en ce moment que par l’accord qui lie pour le moment PSA à BNP Paribas (pour rappel BNP Paribs a racheté 50% d’Opel Finance et cette banque est propriétaire d’Arval France). Accord qui permet à PSA d’inonder les professionnels. On ne jettera pas la pierre à PSA cela a le mérite de faire tourner les usines françaises mais les ventes des 3008 et 5008 qui captent les professionnels friands de breaks Passat, A4, Talisman, Espace, S-Max, Grand Picasso … ne dureront pas éternellement… PSA use des mêmes outils pour écouler le nouveau Crossover… Lire la suite >>
Gustave
Invité

c’est clair que la majorité des suv que l’on voit et autres crossover sont des voitures « pros ». Ces chiffres sont vraiment gonflés par les ventes pros ! l’important, et ce qui permet de voir si l’auto plait tjrs, c’est les ventes « particuliers », Mme michu qui va acheter sa voiture et payer son malus à la con avec ses sous. Et la, la dégringolade est énorme, et ce n’est pas étonnant que Dacia cartonne !

Anonyme
Invité

d’un autre côté, ils repartent de tellement bas que dés que 10 unités suplémentaires sont vendues en sus, on est à +200% alors …

Par contre, par curiosité, j’aimerais savoir sir la Hyundai i30 Fastback se vend bien

Thomas
Invité

Citroën presque rattrapé par Dacia 😮

SGL
Invité

Ce que perd Citroën, DS le gagne avec des marges largement supérieures… Alors…
De plus, Citroën n’est qu’au début de son renouvellement. (comme DS d’ailleurs)
Les perceptives d’amélioration sont donc largement importantes et la situation de PSA et donc de Citroën est infiniment bien meilleur qu’en 2010-14.
Le niveau des ventes du C5 Aircross en 2019 sera déterminant pour connaître vraiment l’état de santé de la marque pour les années futures.

Anonyme
Invité

justement, les marges de DS sont-elle si bonnes que ça ? Ce n’est pas une critique déguisée, hein, je ne les connais pas. Parce qu’il me semble que celle de DACIA sont parmi les plus forte de l’industrie auto, avec un 14% d’après ce que ‘javais furtivement lu il y a quelques années.

SGL
Invité

Très juste @Anonyme, Dacia et Porsche ont une rentabilité extraordinaire, pas pour les mêmes raisons. 😉
Cela été déjà vérifié.
Pas la rentabilité de DS… Certes !
Mais le DS 7 n’est qu’une version du 3008 en luxe et vendu sensiblement plus cher, si cela est comme l’A1, A4 etc. Comme dérivé des Polo et Golf, j’imagine que logiquement la rentabilité est facilement supérieure…. Ou il faut m’expliquer le pourquoi du contraire !

miké
Invité

le nombre de ventes ??

Kaizer Sauzée
Invité

Ces chiffres sont ceux des immatriculations, pas des commandes qui ont été annoncées très bonnes pour les dernières Citroën.
Je pense qu’ils ont des soucis de livraison sur le C3 aircross.

Allegra
Invité

Oui bah pour Citroën c’est un peu normal, en dehors du duo C3 / C3 Aicross, ils n’ont quasiment rien à vendre en dehors de produits en fin de carrière…

SGL
Invité

Chez Citroën, le C4 Picasso est loin d’être ringardisé que cela du point de vu technique que dans ses ventes, et le C4 Cactus est pour ainsi (re) nouveau !?

wpDiscuz