Accueil Politique Trump menace de taxer les importations automobiles de l’UE

Trump menace de taxer les importations automobiles de l’UE

939
0
PARTAGER

Après avoir déclenché les hostilités d’une bataille de l’acier en affichant sa ferme volonté d’augmenter très fortement les droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium – sujet sur lequel nous allons revenir point par point dans des posts dédiés – Donald Trump persiste et signe. Voire, cible encore plus les constructeurs automobiles non américains.

N’y allant pas pas quatre chemins, le Président US a menacé samedi d’imposer de lourdes taxes à l’importation sur les automobiles fabriquées dans l’Union européenne.
Brandissant cette menace en retour aux propos de l’UE – prononcés en réaction à sa première attaque – au cas où l’UE appliquerait des tarifs douaniers en représailles à son propre projet d‘introduire des droits de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium.

Alors que l’annonce du projet mis en avant par Donald Trump a provoqué vendredi une chute des Bourses mondiales, l’UE a répliqué en retour, déclarant qu’elle envisageait d’appliquer des tarifs douaniers de 25% sur une liste de produits importés des Etats-Unis. Nous allons y revenir en vue d’analyser les conséquences de cette bataille sur les secteur automobile.

Attaque ciblée contre les constructeurs allemands

En retour, dégainant comme à son habitude sur Twitter, lequel semble à ses yeux faire office de communiqué officiel de la Maison Blanche, le président milliardaire a directement menacé les constructeurs automobiles européens. Attaquant ainsi de face des groupes comme Volkswagen, Mercedes et BMW qui possèdent des usines d’assemblage aux Etats-Unis.

« Si l’UE veut augmenter encore les énormes taxes et barrières douanières imposés aux compagnies U.S. qui y font du business, alors nous appliquerons une Taxe sur leurs Automobiles qui arrivent librement aux Etats-Unis« , s’est-il ainsi exclamé sur Twitter.

Les taxes d’importation à l’heure actuelle

Pour rappel, à l’heure actuelle, les USA appliquent des tarifs douaniers de 2,5% sur les voitures assemblées en Europe et de 25% sur les camionnettes et pick-ups. Les véhicules fabriqués aux Etats-Unis sont soumis quant à eux à une taxe douanière de 10% à leur entrée dans l’Union européenne.

A noter que BMW emploie 9 000 personnes dans son usine de Caroline du Sud, il est d’ailleurs l’un des plus gros pourvoyeurs d’emplois de cet Etat.

Crédit Illustration : Twitter