Accueil Citroën Spyshots : Citroën C3 Aircross en Chine

Spyshots : Citroën C3 Aircross en Chine

2824
6
PARTAGER
Spyshots Citroën C3 Aircross Chine (2018)

Un peu trop décalé sans doute, le C4 Cactus n’a pas pris le chemin de la Chine. Ce ne sera pas le cas du C3 Aircross, qui est fin prêt pour aider la marque rebondir. Avec quelques détails qui le différencient de la version européenne.

En grande difficulté en Chine, PSA doit relancer ses trois marques. Pour Citroën, le C3 Aircross doit réussir là où le C3-XR (dérivé de la C-Elysée et spécifique au marché chinois) a échoué : percer dans le marché en plein explosion du petit SUV. Un challenge sur un marché plutôt conservateur en matière de style. Mais il permettra aussi, avec son grand frère C5 Aircross, de moderniser l’image de la marque…

Présenté au salon de Pékin en avril, le C3 Aircross chinois se distinguera quelque peu de la version européenne. On note en effet sur les photos de cet exemplaire fin prêt la présence des Airbumps au bas des portes. Un équipement signature du nouveau style de la marque, mais assez curieusement absent des exemplaires vendus en Europe.

Empattement long

Et pour son lancement en Chine, le petit crossover s’allongera également. Un empattement long devenu une habitude en Chine, initialement uniquement sur les grandes berlines, mais peu à peu également sur les segments inférieurs et sur les SUV. La valeur de l’allongement est encore inconnue, mais se distingue néanmoins sur la porte arrière.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Spyshots : Citroën C3 Aircross en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Donc le C3 AirCross chinois possède les fameux Airbumps 😉

David
Invité
Citroën n’a pas de chance. Il invente le stop and start sur la c3 en 2003 et l’auto-journal se demande alors à quoi ça sert. Il invente les airbus sur la c4 cactus qui font hurler et aujourd’hui on les regrette.En revanche, il invente la suspension oleopneumatique que RR et Mercedes adoptent pour ensuite produire des DS inconfortables qui se seraient autrement mieux vendues avec cette suspension facturée en conséquence. Que dire enfin du choix des moteurs sur ses hauts de gamme comme la DS7 crossback pour pour un ex gagnant des 24h du Mans, de tous les grands rallyes… Lire la suite >>
miké
Invité

C’est donc pour ça que les miniatures les ont aussi ! Je suis curieux d’une explication sans langue de bois de chez Citroen… Mais je reve..

anto7076
Invité

A quand les airbumps en Europe?… Bizarerie du marketing…

bzep
Invité

Il est temps qu’ils se bougent en Chine parce que Renault a déjà vendu plus de véhicules que Citroen en février dans ce beau pays, alors que le losange n’en vend que depuis un an.

Navigator84
Invité

Renault ne produit des véhicules que depuis début 2016 (si on fait abstraction de l’expérience Sanjiang entre 1994 et 2004).
Mais vend des voitures depuis la fin des années 90. La marque n’est pas vraiment inconnue. On peut encore croiser quelques Scenic de 1ère génération ou des RX4.

wpDiscuz