Accueil Crossovers New York 2018 : Toyota RAV4

New York 2018 : Toyota RAV4

2079
19
PARTAGER
Toyota RAV4

Le Toyota RAV4 est le modèle qui a lancé la mode des SUVs compacts, mais au cours de ces 20 dernières années, le japonais a perdu de son lustre en devant un modèle quasi anonyme. Toyota mise sur cette cinquième génération dévoilée au Salon de New York pour revenir aux racines du concept.

À l’instar des constructeurs allemands, Toyota avait privilégié avec les précédentes moutures une approche évolutive du style. Le nouveau RAV4 ne ressemble en rien à son prédécesseur et arobre une silhouette inspirée par le concept FT-AC du dernier salon de Los Angeles.

Bien entendu, les lignes très ciselées du concept ont été adoucies sur le RAV4, mais il y a bien longtemps que le crossover japonais avait arboré une silhouette aussi audacieuse. La face avant arbore une calandre similaire à celle du Tacoma flanquée par des blocs optiques aux angles marqués. Dessous, on trouve des feux antibrouillards et une plaque de protection mieux intégrée. Pour souligner sa robustesse, les flancs du SUV japonais adoptent des protections en plastique. À l’arrière, le RAV4 reçoit un montant arrière épais que les designers allègent par une bande noire dans la partie haute et une lunette arrière très inclinée.

Le thème de la robustesse se poursuit à l’intérieur entièrement revu. Seul le volant semble avoir été repris de la précédente génération. La planche de bord est dominée par un écran flottant de 7 ou 8 pouces selon les versions qui embarque le système d’infodivertissement maison Entune 3.0. Les futurs propriétaires pourront enfin bénéficier du système Apple CarPlay et d’une connexion WiFi. Il ne manque que le support d’Android Auto.

Tous les RAV4 bénéficient en standard de huit airbags et des assistances à la conduite regroupée sous le pack Toyota Safety Sense (TSS). Celui-ci comprend un système de précollision avec détection des piétons, un régulateur de vitesse adaptatif, un assistant de maintien dans la voie et la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Comme la Camry et le C-HR, le RAV4 repose sur la plateforme modulaire Toyota New Global Architecture (TNGA) et permet d’offrir selon Toyota une rigidité améliorée de 57 % par rapport au modèle précédent.

Ce cinquième opus conserve des dimensions proches de son prédécesseur. Le nouveau RAV4 mesure maintenant 4,60 mm de long, 1,85 m de large (+10 mm) et 1,70 m de haut (-5 mm). L’empattement gagne 3 cm et s’étend désormais sur 2, 69 m. Enfin, la garde au sol est maintenant de 165 mm (+ 13 mm).

Sous le capot, pas de surprise. Toyota a abandonné depuis longtemps le V6 sur le RAV4 qui offre le choix sur le marché américain entre un même 4 cylindres 2,5 litres avec ou sans système hybride. Le bloc traditionnel est accouplé à une boîte automatique à huit rapports. La motorisation hybride avec transmission CVT associe au 2,5 litres un premier moteur électrique à l’avant et un second à l’arrière, faisant office de transmission intégrale. Sur le marché européen, le RAV4 proposera le 4 cylindres 2 litres, associé au choix à une boîte manuelle ou automatique.

La Toyota RAV4 2019 sera lancé aux États-Unis et au Canada à la fin de l’année 2018 avec le 2,5 litres. La motorisation hybride suivra début de 2019. Il arrivera en Europe au premier trimestre 2019.

 

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "New York 2018 : Toyota RAV4"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

A l’avant, il a quelque chose du Ford Ecosport restylé ; pour le reste, ça fait très Lexus je trouve avec beaucoup / trop d’angles et nervures. Sans doute une bonne voiture pour les fidèles de la marque et du modèle.
Encore une fois, au secours l’écran … mais il faut croire que les designers n’ont pas trop d’alternatives pour l’intégrer sur un tdb vu que c’est la configuration que l’on retrouve dans la majorité des modèles qq soit la marque.

killa06
Invité

Il manque un phrase au début

Le premier design issue de machine Learning, à base de Ford kuga et Lexus ux.

😀

Gilles
Invité

@ Yoann Besnard : Sur les photos qui accompagnent cet article, il y a deux modèle différents : l’un avec une calandre alvéolée (le rouge, par exemple) et l’autre avec une calandre plus simple comportant deux barres horizontales.
Personnellement, je préfère le plus « rustique » qui s’inscrit dans la lignée des anciens RAV4 (alors que l’autre fait plus penser à un Lexus).
Y a-t-il une explication de cette différence de présentation (motorisation ? version américaine ou européenne ?).

Simo
Invité

Comme la fiât 500X deux versions avec deux esprits différents. C’est la mode de faire un typé classique et l’autre baroudeur.

Frederic Papkoff
Admin

La version avec deux barres horizontales (le bleu et blanc par exemple) est la version « Adventure » avec une allure plus typé tout-terrain.

Gilles
Invité

Merci. J’attends 2019 avec impatience.

Simo
Invité

Très américains le style. Massif et finalement assez peu asiatique dans le design.

Hayden
Invité

L’épaisseur de l’écran central est ENORME, je pensais qu’on était en 2018 pas en 2000. En cas d’accident votre visage est défiguré avec ce type de bloc de plastique.

wpDiscuz