Accueil VW Pick-up Volkswagen au salon de New York ?

Pick-up Volkswagen au salon de New York ?

464
9
PARTAGER
Volkswagen Atlas

Volkswagen pourrait créer la surprise au salon de New York avec la présentation d’un concept-car annonçant l’arrivée d’un futur pick-up dans la gamme américaine.Ce concept-car et futur modèle partagerait ses soubassements avec le Volkswagen Atlas, le SUV 7 places taillé pour les États-Unis. Le constructeur offre déjà un pick-up dans sa gamme avec l’Amarok, mais pour les dirigeants allemands, il n’est pas adapté pour le marché américain en termes de coût et offre des prestations trop proches d’une berline.

Ce futur pick-up s’attaquerait aux Chevrolet Colorado, Toyota Tacoma, Ford Ranger et Honda Ridgeline. Prudent, le constructeur allemand n’en attendrait pas un succès commercial fulgurant et verrait dans ce futur modèle un moyen d’améliorer son image de marque sur le marché américain.

Volkswagen souhaite en effet se relancer aux États-Unis comme un constructeur humble et généraliste à des années-lumière de la précédente orientation qui reposait sur la promotion des technologies allemandes.

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Pick-up Volkswagen au salon de New York ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Article aussi plus humble et bien mieux rédigé que celui sur le Touareg. Merci

panama
Invité

L’Atlas repose sur un châssis séparé ? un gros pick up aux US ne fait pas carrière sans ça.

Membre

D’apres l’article, ce pickup va concurrencer les Tacomas et autres Colorado, donc mid-size pickup (ceux que vous voyez en Europe), et pas les full size.
Du coup, le chassis echelle est moins une necessite absolue.
Les Tacoma/Ranger/Colorado ont un chassis echelle, le Ridgeline non.

greg
Invité

« Le constructeur offre déjà un pick-up dans sa gamme avec l’Amarok, mais pour les dirigeants allemands, il n’est pas adapté pour le marché américain en termes de coût et offre des prestations trop proches d’une berline. »
Le vrai problème n´est-il pas plutôt que le marché US est écrasé par les full-size, les mid-size comme l´Amarok n´ayant qu´une petite part du gâteau à se partager, Rendant les coûts pour une mise aux normes trop élevés par Rapport au volume espéré? Je pense pas qu´ils puissent vendre plus de 15000-20000 Amaroks.

Gautier Bottet
Editor

En fait, l’Amarok pose problème car il a été conçu avec le marché européen en tête, dans l’espoir de faire décoller le marché du pick-up « de loisirs », avec un équipement, des prestations plus proches d’un SUV. Hors le marché du pick-up midsize aux US, face au fullsize très présent, est à des prix très bas

Ce nouveau pick-up serait sur plateforme MQB comme l’Atlas, et rivaliserait en fait surtout avec le Ridgeline de Honda.

greg
Invité

« ’l´Amarok pose problème car il a été conçu avec le marché européen en tête »
Pas vraiment non, à la base l´Amarok a été concu pour le marché sud-américain, c´est un utilitaire. Au départ il devait s´appeler Robust. Et l´introduction sur le marché US avait été exclu dès le départ, à la fois pour des raisons de débouchés Faibles, mais aussi parce que les Pick-up US sont davantage des SUVs « pickupisés » Avec le confort qui va Avec, or l´Amarok en est loin (c´est pourquoi je rigole quand je lis qu´il offrirait des prestations proches d´une berline, huhu)

Thibaut Emme
Admin

@greg : l’Amarok offre bien des prestations de berline…mais d’il y a qq années et à la finition plastiques durs pas jojo. 🙂

twruit
Invité

toujours dessinées à la hache les vw,ça pique

wpDiscuz