Accueil Lamborghini Les bons débuts du Lamborghini Urus

Les bons débuts du Lamborghini Urus

2949
23
PARTAGER
Lamborghini Urus (2017)

La commercialisation du Lamborghini Urus est ce qu’Hannibal Smith appellerait un plan qui se déroule sans accroc. Le premier SUV de Sant’Agata bat toutes les espérances de la marque selon son PDG Stefano Domenicali.

Outre l’objectif de multiplier les ventes, l’Urus avait pour mission d’attirer une nouvelle clientèle pour être moins dépendant des jeunes émiratis fortunés. Le contrat serait rempli puisque le PDG a annoncé dans un interview à CNBC que 70 % des clients du SUV étaient nouveaux, parmi lesquels de nombreuses femmes.

Il faut dire que le constructeur italien s’était préparé. Les concessions ont été agrandies et le personnel a été formé à vendre à la gent féminine qui ne représentait avant l’Urus que 5 % des clients de la marque.

Mieux encore ces nouveaux clients n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille pour s’offrir les options. Le ticket d’entrée de gamme de 200 000 dollars passe ainsi à un prix moyen de 240 000 dollars. Enfin, les spécificités du Lamborghini Urus, notamment sa garde au sol élevée, ont permis au constructeur de rencontrer un beau succès en Russie et en Inde où le réseau routier n’est pas aussi lisse qu’au Moyen-Orient.

Lamborghini prévoit de vendre 5 000 voitures cette année dont 20 % d’Urus. À terme, le constructeur vise un rythme de croisière de 3 500 Lamborghini Urus par an.

 

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Les bons débuts du Lamborghini Urus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

à quand Ferrari et son FUV…

mko
Invité

240k€ pour une caisse et quatre pneus ?
Sérieux ?

phil
Invité

es tu au courant que nous n’avons pas tous les mêmes moyens ? pour certain, c’est pas trop chère et pour d’autres, ce n’est même pas le prix d’une montre, alors c’est sure que si demain j’achète ce truc avec une grande partie de nos économies, ma femme me tue… chacun son référentiel !

SGL
Invité

C’est ça le luxe @mko, c’est unique !
240k€ dans un sens, on ne risque pas d’en croiser autant qu’une Golf.
Sinon 240k€, c’est 20 Duster ou 10 super bien équipés pour les rationnels…mais pas le même plaisir.

Rickyspanish
Invité

Il faudrait une option camouflage pour ce truc… Elle se vendrait bien en plus je suis sûr, tout étant irrationnel à ce niveau automobile.

Pierre
Invité

Certain que leurs sportive est souvent le summum du kitsh et du keke…..
Mais l’Urus ne va pas empecher les habitués du mauvais gout (Mansory en tete…) a y mettre des couleurs flashy ou des deco. Flamboyantes made in Oman…!

panama
Invité

J’en ai croisé un… oui ça impressionne, bien plus que le Maserati.

zafira500
Invité

Impressionnant ne veut pas dire beau. Sur ce point, la Maserati est devant.

panama
Invité

La Maserati ? je l’ai prise pour le SUV d’Alfa !

Rickyspanish
Invité

Remarque complètement inutile car les 2 véhicules, leurs marchés et leurs philosophies ne sont en aucun point comparables.

SGL
Invité

Au sens précis oui @Rickyspanish, au sens large, Cayenne, Q7, Model X, Bentayga, X5 M, GLE AMG sont dans le créneau.

Rickyspanish
Invité

Avis perso mais pour moi l’Urus n’a pour l’instant pas de concurrent et n’est pas vraiment comparable aux modèles que vous mentionnez … Lambo l’a d’ailleurs bien préciser lors de la présentation en le qualifiant de Super-SUV… Il faudra attendre que Ferrari ou McLaren, voire Rolls, sortent l’équivalent.

SGL
Invité

Comparable au sens que cela est une grosse machine qui impressionne le voisin (également riche) d’à côté.
Mais effectivement un Porsche Cayenne haut de gamme ne dépasse pas les 200k€ (175 k€ de base).
…on en verra pas tous les jours !

panama
Invité

Viens à Cannes ou Monaco au mois d’août, tu en verras 5 ou 6.

zafira500
Invité

A Metz aussi il a un paquet de Cayenne.

AXSPORT
Invité

En banlieue aussi……

wpDiscuz