Accueil VW Le groupe Volkswagen investirait 1 milliard d’euros en Inde

Le groupe Volkswagen investirait 1 milliard d’euros en Inde

591
7
PARTAGER
Skoda Vision X Concept

Le groupe Volkswagen serait sur le point de confier la direction de ses opérations en Inde à sa filiale Skoda et investir 1 milliard d’euros dans le pays pour se relancer.

Depuis la fin de l’accord de coopération avec Tata en août dernier, le groupe Volkswagen était resté discret sur sa stratégie indienne. Seul le PDG de Skoda avait annoncé l’arrivée du premier véhicule taillé pour l’Inde en 2021. Selon un confrère indien, le constructeur tchèque prendrait en charge le développement de voitures pour l’Inde et d’autres marchés émergents avec des projets d’investissement de 1 milliard d’euros dans le pays.

Skoda opère aujourd’hui à Aurangabad dans l’état du Maharashtra, tandis que l’usine de Volkswagen est située à Chakan près de Pune à 250 km à l’ouest dans le même état. Skoda devrait reprendre les installations de la marque allemande pour construire les modèles, une fois les obstacles juridiques levés.

Volkswagen T-Cross et version de série du Skoda Vision X en premier

Skoda prévoirait de développer 6 nouveaux modèles dont 3 pour Volkswagen. Ces voitures seront basées sur la plate-forme MQB transformée pour être plus compétitive et seront construites sur de nouvelles lignes de production. Les premières nouveautés seraient deux petits SUVs, la version de série du Skoda Vison X dévoilé à Genève et le futur T-Cross pour VW.

La production des Skoda Rapid, VW Vento, Ameo et Polo se poursuivra aux côtés de ces deux nouveaux SUVs. Le remplacement de la Rapid et la Vento devrait arriver après 2021. Enfin, la plateforme MQB serait adapté pour commercialiser deux berlines 4 portes de moins de 4 m dont raffole le marché indien.

Fin des petits TDI en Inde

La société prévoit également de mettre en place une nouvelle usine de moteurs qui produirait des moteurs à essence MPI et TSI pour ses modèles. La prochaine génération de Polo et Fabia devrait ainsi être propulsée par le nouveau moteur essence MPI 3 cylindres de 1,0 litre de 65 chevaux. L’actuel moteur essence TSI 4 cylindres de 1,2 litre qui anime le Vento serait remplacé par un bloc 3 cylindres de 1,0 litre essence turbocompressé de 115 ch. Le même moteur serait offert sur la Skoda Rapid qui utilise actuellement un moteur 4 cylindres 1,6 litre.

Ce nouveau plan de bataille marquerait également la fin du moteur TDI 1,5 litre en 2020. Les petits modèles ne seraient offerts qu’avec des moteurs à essence. Le bloc 2 litres TDI resterait la seule option diesel offerte sur les futurs produits du groupe Volkswagen.

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Le groupe Volkswagen investirait 1 milliard d’euros en Inde"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

L’Inde verrait d’un bon œil une transition vers la VE.
Leur production d’électricité devra dans l’avenir progressivement basculé vers les EnR et le nucléaire.
Le tout essence étant synonyme de dépendance énergétique de l’extérieur… ce qui est (pour eux) un grave inconvénient.

wizz
Membre

pour nous aussi…

SGL
Invité

Théoriquement oui… bien que, quand on achète du pétrole à nos amis… ils nous rachètent des Falcon et Rafale.

wizz
Membre

ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère…

https://www.usinenouvelle.com/article/la-france-revient-d-inde-avec-13-milliards-de-contrats.N664609

 » EDF et le NPCIL sont arrivés à un accord

C’était l’un des dossiers attendus. EDF et le Nuclear Power Corporation of India (NPCIL) sont finalement arrivés à un accord le 9 mars pour la construction d’une centrale nucléaire dotée de six réacteurs EPR et qui devrait être lancée avant la fin de l’année à proximité de Jaitapur. Le projet est annoncé comme le plus grand projet nucléaire au monde avec une puissance approchant 10 GW. »

miké
Invité

BOUM

wizz
Membre

Ce qui est surprenant, c’est que les 6 EPR sont sur le même site, donc alimentant (de préférence) la zone proche. A titre de repère, la consommation électrique annuelle de l’Ile de France est de 69000GWh, et ces 6 EPR produiront environ 75000GWh. Beaucoup d’habitants avec un mode de vie moderne, et/ou une grosse industrie à quelques centaines de km autour de la centrale

SGL
Invité

Merci pour ces infos.
Effectivement @Wizz, je pense que l’Inde voit grand dès le départ, car ces installations sont censées durer 60 ans au minimum après mise en service.
Les 6 EPR devront, j’imagine, servir tous les secteurs, tertiaire, industriel, habitat… et futur réseau de recharge des prochaines VE !?

wpDiscuz