Accueil Geely Geely a tenté de racheter Fiat Chrysler Automobiles

Geely a tenté de racheter Fiat Chrysler Automobiles

2009
34
PARTAGER
FCA - Fiat Chrysler Automobiles

Le constructeur chinois Geely aurait eu des discussions informelles avec Fiat Chrysler Automobiles en vue d’un éventuel rachat avant de jeter son dévolu sur Daimler.

Selon des sources proches du dossier et rapportées par Automotive News, Li Shufu, le PDG de Geely, aurait approché le groupe italo-américain au milieu de l’année dernière alors qu’il cherchait des options pour se développer en dehors de la Chine. Le PDG de Geely n’aurait pas fait d’offre officielle de rachat, car les deux parties avaient des points de vue différents sur les valorisations futures de Fiat Chrysler.

Geely avait démenti être intéressé par FCA

Automotive News avait révélé en juin dernier qu’un constructeur chinois était en discussion avec le Fiat Chrysler Automobiles en vue d’un éventuel rachat. Aucun constructeur chinois n’avait été nommé expressément par les sources de l’hebdomadaire américain, mais ces dernières avaient évoqué Dongfeng Motor Corp., Great Wall Motor Co et Zhejiang Geely Holding Group.

Geely et Dongfeng avaient rapidement démenti vouloir racheter le groupe Fiat Chrysler Automobiles. Great Wall Motors avait déclaré être intéressé par quelques marques du groupe FCA. Les soupçons pesaient sur Great Wall alors que des dirigeants de FCA avaient rencontrés des responsables de Great Wall Motor Co.

Fiat Chrysler Automobiles avait confirmé en août dernier que l’acheteur potentiel n’était Great Wall. Sergio Marchionne aurait néanmoins profité de la rumeur chinoise pour faire pression sur Hyundai/Kia avec lequel le PDG italo-canadien aurait bien aimé fusionner FCA.

 

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Geely a tenté de racheter Fiat Chrysler Automobiles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Au nom de l’Europe… Ce serait malheureux !

SGL
Invité

Ça serait intéressant de connaître l’état d’esprit de la personne qui met un « 1 »
Est-ce parce qu’il soit pressé que l’Europe devienne une colonie économique Chinoise ou par haine du groupe FCA !?
La chine qui met des pieds un peu partout en Europe, Grèce, Volvo, Daimler, PSA, Aéroports, Club Med, GDF-Suez etc… et qui ambitionne d’être le maître du monde d’ici 2040.

Allegra
Invité

Parce que les chinois ont un intérêt à développer les entreprises qu’ils rachètent au lieu de les absorber. Volvo n’a jamais été aussi flamboyant que depuis qu’il est passé sous pavillon chinois et on attend toujours la cannibalisation des technologies développées par PSA et qui ulcérait une partie des commentateurs ici quand DongFeng a repris une partie du capital.

Peu de groupes automobiles européens ou japonais ont intérêt à racheter un groupe dont les 3/4 des productions entre en concurrence frontale avec leur propre gamme, sans parler des investissements à consentir pour redresser Dodge, Chrysler ou même Fiat…

Milou
Invité

Les européens en économie / industrie ont ce qu’ils ont votés.
Geely vaut – 2 fois – son chiffre d’affaires en bourse.
FCA vaut – 1/4 – ( 0,25%) de son chiffre d’affaires en bourse.
Détestez les actions, les dividendes , messieurs les européens ….. Maruti vaut déjà largement plus cher que FCA et ce n’est qu’un début.

greg
Invité

Au nom de l´Europe, je prèfère encore un Chinois qui mettrait des billes et ramènerait FCA á la vie qu´un européen qui limite les investissements au Maximum et laisse plusieurs marques végéter ou mourir.

SGL
Invité

Mouais… ça sera peut-être une première étape, et quand ils auront toutes les clés des sociétés principales, ils auront le droit de vie et de mort sur chaque secteur industriel, que cela plaise ou non aux Européens.
L’Europe est la première zone mondiale économique, mais si elle est encore plus divisée ou sous des pavillons chinois cela sera encore un facteur de plus de sa faiblesse.

greg
Invité

FCA n´est plus vraiment une société principale…Tu préfères une gestion erratique à la Marchionne ou une gestion cohérente à la Volvo? Des deux alternatives, je ne suis pas sûr que ce soit la première qui permette de sauver l´emploi….

SGL
Invité
L’exemple de Volvo est typique… Pour rassurer l’Européen dans une phase une. Super reprise de la marque qui commençait par végéter à cause du non-investissement de son actionnaire Ford qui était en difficulté par la suite de la grise. Les Chinois rachètent tout à bon prix, 1,8 milliard de dollars contre 6,5 milliards de dollars pour Ford en 1999. Ils créent une marque « Lynk&Co » sur la base technique des Volvo. Ils envisagent de produire les Lynk&Co en Europe pour rassurer et améliorer leur image de marque. https://www.leblogauto.com/2018/01/volvo-envisage-de-produire-lynkco-europe.html Ils envisagent de produire les Volvo en Chine pour améliorer leurs… Lire la suite >>
SGL
Invité
SGL
Invité

Excellent lien @Fred21
Vœu pieu effectivement !
« fais ce que je dis, pas ce que je fais » disent les puissants.

wizz
Membre

N’a-t-il pas une alternative entre la gestion de Marchionne et le rachat par les Chinois ?

Affirmatif. Cela passe par la démission anticipée de Marchionne, remplacé par quelqu’un davantage industriel que financier et beau parleur

Fred
Invité

Surtout pas non… les résultats tu les auras en juin. En deux mois Jeep a vendu en France autant qu’en un an d’habitude…

Fred
Invité

Sauf que Marchionne s’adapte au plus près mais est très constant depuis 2007: ne développer que les produits et les marchés rentables. C’est ce qui explique qu’avec une gamme aussi peu fournie et lacunaire il gagne en moyenne 800 euros sur chaque véhicule vendu quand VAG fait deux fois moins bien. La dette est pratiquement de l’histoire ancienne…

wizz
Membre
il ne faut pas prendre le bénéfice restant et diviser par le nombre de voitures vendues. Ça, c’est surtout pour les actionnaires vampires (cex qui réagissent à court terme) Il faut tenir compte aussi des investissements faits Par exemple, PSA était à 2 doigts de la faillite, cramait 200 millions d’euros de cash par mois. Mais à cette époque, en plus d’une conjoncture économique difficile, PSA avait dû investir pour convertir ses usines peu polyvalentes en monoflux très polyvantes, avait dû investir pour développer la plateforme EMP2 servant de base à une future large gamme de véhicules, investir dans leur… Lire la suite >>
greg
Invité

mmhh peut-être, mais en cas de retournement de marché, il est mort. L´Europe dépend entiérement de trois modèles (500, Panda et maintenant Tipo), les USA de Jeep…..Il n´a rien pour se retourner en cas de coup dur.

koko
Invité

@greg
un italo-canadien pour être exact

Fred
Invité

Qui est né et a grandi dans la campagne italienne. Un italien quoi, un pragmatique.

greg
Invité

Pragmatique? Je dirais plutôt provocateur (cf toutes ses déclarations…) et court-termiste (aussi très Italien)

greg
Invité

Je sais, mais le côté canadien n´est jamais sorti chez lui 😉

Fred21
Invité
Qu’y a t’il de bon pour l’avenir dans le fond de FCA ? Une pépite Jeep, c’est certain même sans être à la pointe de la techno. Un accès au marché US, c’est certain aussi. Un nom, c’est certain pour un chinois inconnu. Le reste est soit des marques prestigieuses à relancer à grands coups de milliards (il en manque encore pour Alfa, Maserati) ou des marques qui sont diminuées (ex: Chrysler, Lancia, Fiat). Dodge et RAM étant typiquement ricains. Hybrides ? Électriques ? Plateformes de grande diffusion ? Modulaires ? Moteurs récents de grande diffusion ? Conduite Autonome ?… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Difficile de faire des affaires avec le « Grande Marchionne » 😀

greg
Invité

Il demande trop pour ce qui reste un énorme chantier.

Fred
Invité

Au contraire demande à Mazda et Suzuki. Difficile de faire des affaires avec VAG !

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/volkswagen-suzuki-les-raisons-d-un-divorce-501579.html

wizz
Membre
Mazda et VAG? https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/volkswagen-suzuki-les-raisons-d-un-divorce-501579.html à part ce détail, on compare souvent l’histoire Daimler-Chrysler avec celle de VW-Suzuki, à cette différence près est que Daimler possédait 100% de Chrysler, mais pour des « obscures raisons », VW n’avait jamais voulu dépasser 19.99% de Suzuki. Daimler possédait 100% de Chrysler. C’est donc Daimler qui dirigeait Chrysler VW ne possédait que 19.99% de Suzuki. VW n’avait que la présence au staff de Suzuki. Le but de VW, c’était un accès au marché japonais, et surtout au marché indien. Mais dans ce cas, il leur suffirait d’acheter davantage d’actions de Suzuki, de monter au capital à… Lire la suite >>
greg
Invité

J´ai du mal à saisir le Rapport, quelqu´un a tenté de racheter VW à un Prix surévalué? Tu veux qu´on parle de GM et de Fiat?
Et puis pourquoi Mazda? Ils n´ont jamais eu de contacts Avec VW.
Ensuite pourquoi tu nous ramènes VW? Serait-ce une tactique Cour de récré du genre « gné gné gné »?
Sinon le Tribunal arbitral a jugé que c´était Suzuki qui avait violé ses obligations, pour info 😉

amiral_sub
Invité

un symbole de l’Italie! Mais faut pas se leurrer, les groupes Chinois deviennent des géants, ils disposent de prêts à taux zéro par le gouvernement chinois, ce n’est que partie remise avec un autre constructeur

amiral_sub
Invité

volvo se porte bien depuis son rachat par geely, et geely a 5% de daimler

SGL
Invité

Tout à fait… et le pousse vers le haut !

simomax
Invité

C’est PSA qui devrair racheter FCA avec leur implantation aux USA ça ferait une porte d’entrée parfaite pour peugeot aux USA.

SGL
Invité

Bonne idée, je suis pour. (+1)
Par contre PSA depuis Opel n’a plus assez d’argent… donc, ça serait une fusion à part presque égal.

Membre

Mauvaise idee, la canibalisation en Europe ferrait des ravages. Mieux vaut s’associer avec un contructeur peu present en Europe, mais avec un reseau US : Mazda par exemple.
Ou reprendre une seule marque US du groupe FCA, genre Chrysler qui vegete…

greg
Invité

Hahaha, j´imagine bien PSA investir des milliards pour développer les gammes laissées à l´abandon…..Pas d´argent.. Sans oublier que PSA ne pourrait pas se permettre de développer des Jeep disponibles uniquement en deux roues motrices 😛

SGL
Invité

De toute façon, c’est trop tôt pour PSA… dans 5 ans peut-être.
Attention @greg, Tavares ne fait pas systématiquement table rase sur les compétences du passé des constructeurs qui absorbe.
PSA optimise les technologies mise à sa disposition, pourquoi ils abonneraient les 4RD pour Jeep si c’est son ADN ?
En attendant leurs SUV stricte 2RD (2008/3008/5008) cartonne en Europe, d’ailleurs le Renault Kadjar (disponible en 4RD) s’effondre depuis… Comme quoi !
Par contre les gammes « laissées à l´abandon… » n’étaient uniquement pendant la période de crise… c’est déjà (presque) de l’histoire ancienne… et les résultats récents de 2018 le prouvent !

wpDiscuz