Accueil WRC WRC – Suède 2018 : Neuville dompte la neige

WRC – Suède 2018 : Neuville dompte la neige

849
11
PARTAGER

Thierry Neuville remporte le rallye de Suède 2018 devant Craig Breen et Andrea Mikkelsen.

Le rallye de Suède n’aura pas souri à Ogier. Ouvrant la route il a pris très vite du retard et finit même au-delà du Top 10. Il a commis aussi des erreurs comme beaucoup. Bonjour les murs de neige.

L’image de ce rallye 2018 sera sans doute le dépassement de Ott Tänak sur Kris Meeke. Meeke tape dans un mur de neige, connait des soucis moteurs. Tänak revient sur lui et les deux voitures qui se percutent (voir ici à 50 secondes environ). Impatience de Tänak ? Maladresse de Meeke ? Le résultat est que Tänak a perdu 2 minutes et que Meeke a abandonné (souci moteur).

Devant, Neuville a pris les commandes après l’ES3 et ne les a pas lâchées jusqu’à l’ES19 et la fin du rallye. Il a su résister à la pression de Craig Breen et sa Citroën C3 qui a perdu peu à peu du temps à partir de l’ES13. Il termine à 19,8 secondes de la Hyundai i20. Sur la 3ème marche du podium, on trouve une autre Hyundai, celle de Mikkelsen.

Suivent Lappi, Paddon puis Ostberg ! Sur un programme en tous petits pointillés, Ostberg pilotait en Suède la 3ème Citroën C3 officielle. Comme quoi Breen et Ostberg démontrent que la C3 peut bien figurer. Certes sur un terrain particulier. Latvala, Suninen, Tänak et Evans complètent le top 10. Les Ford n’ont pas été à la fête en Suède. Pour Ostberg, sur son rallye fétiche, notez qu’il a réussi 42 m sur le saut de Colin’s Crest, meilleure marque du rallye 2018.

Lappi s’adjuge la dernière spéciale et les 5 points de bonus qui vont avec. Ogier est 2nd et prend 4 points. Suivent Mikkelsen, Neuville et Tänak. Pour Ogier c’est un peu un rattrapage. [Mise à jour : à noter que si Ogier est bien arrivé 11ème à la fin des sections chronométrées, Evans a pris une – opportune – pénalité qui replace son coéquipier à la 10ème place finale. Ogier prend donc 1 petit point (honteux ?) de plus au général.]

Position Pilote
1. T. NEUVILLE
2. C. BREEN
3. A. MIKKELSEN
4. E. LAPPI
5. H. PADDON
6. M. OSTBERG
7. J. LATVALA
8. T. SUNINEN
9. O. TÄNAK
10. E. EVANS
11. S. OGIER

Classement général

Au général, Neuville prend la tête du championnat avec 41 points. Il devance Ogier 31 points et les Finlandais Lappi et Latvala à 23 points.

Position Pilote Points
1. T. NEUVILLE 41
2. S. OGIER 31
3. E. LAPPI 23
4. J. LATVALA 23
5. O. TÄNAK 21
6. A. MIKKELSEN 21
7. C. BREEN 20
8. K. MEEKE 17
9. H. PADDON 10
10. E. EVANS 8

Du côté du championnat équipes, Hyundai avec 54 points contre 53 pour Toyota. Avec 46 points, Citroën devance M-Sport 43 points. Merci la « pige » d’Ostberg pour les chevrons.

Position Equipe Points
1. Hyundai 54
2. Toyota 53
3. Citroën 46
4. M-Sport 43

Illustration : 1-WRC, 2-Hyundai

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "WRC – Suède 2018 : Neuville dompte la neige"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité
Sauf que Evans a « gentiment » pris une pénalité de +4m20 à la fin de la dernière ES, replaçant Ogier avec le point de la 10ème position. Implacable exploitation d’une faille du règlement ! C’est la manière « sportive » qu’a M-Sport de répondre à la FIA face à une règle tout aussi « sportive » du balayage qui, avec cette année des conditions météo assez exceptionnelles, a pris le classement du dernier Monte Carlo, et l’a quasi retourné pour donner celui de la Suède. Seul Neuville s’en est sorti à bon compte, propre gestionnaire qui a sans doute appris de sa bévue de l’an… Lire la suite >>
Minupinu17
Invité

Ogier ou la honte du sport automobile français. Les tricheurs n’ont pas leur place dans ce sport. Il devrait faire consultant dans auto moto ou présentateur de Koh-Lantha

salociN
Invité

Et vous, vous feriez mieux d’aller vous engager dans la monstrueuse armée de trolls qu’on trouve sur l’Equipe ou Facebook.

labradaauto
Invité
…je n’ai rien vu du rallye, juste le résultat , ici même sur leblogauto. 2018 va ressembler à 2017 pour le suspens, je pense après cette seconde épreuve. Neuville sort indemne de cette épreuve. Belle revanche sur 2015 …! Il mérite – I ls sont beaucoup sur la ligne des départs les gars qui vont vite en auto en 2018 en WRC ! je dirai juste que depuis que les puissances, les autos ont un niveau assez similaire, ça va mieux pour les chances de tous . traduction : il est plus difficile de dominer pour un habitué ! !… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

…aux moins 3 : à mon avis, peu de lecteurs car il devrait y avoir moins 30.
dire: que toute vérité n’est pas bonne à dire. Tant pis !
N’empêche que j’ai raison, parce que le championnat semble bien ouvert, et comme en 2017. Les moteurs montés en puissance comme ils le sont actuellement font que le nivellement des puissances est bien réel.

salociN
Invité
Tentative d’explication : comme prévu, rien de nouveau depuis un an dans le nivellement des performances, à part que Neuville a géré sérieusement une situation sans la moindre pression, sinon celle d’un quasi novice derrière lui, et celle de son meilleur pote ensuite; et comme plein d’autres, il failli se mettre inutilement une bonne boîte (à qui cela n’arrive pas ?); mais c’est mettre de côté les contre-performances anormales de Tänak et Latvala sur ce rallye, eux aussi pénalisés par un règlement discriminant, et une organisation limite depuis des années (damage « si on veut bien », passage des historiques entre 2… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
vous, je vous aime bien, parce que vous semblez connaître le sujet actuel du championnat du monde rallye WRC. Moi, la fleur au fusil comme vous dites ? je le prends avec sourire , voyez, même en février glacial. je n’ai rien suivi de ce rallye, juste vu qq images à la tv, et cet article ici même. Le rallye, il y a toujours eu des autos avec de grandes différences: oh sans remonter aux 131 Abarth qui ramaient derrière la stratos, on a connu moultes péripéties, et celles que vous évoquez sont pittoresques et réelles. Sur un Mte carlo,… Lire la suite >>
wpDiscuz