Accueil Hyundai Santa Fe : 1er diesel de Hyundai aux USA

Santa Fe : 1er diesel de Hyundai aux USA

1009
14
PARTAGER

Pleins feux sur le Santa Fe ! La version restylée du SUV coréen devrait être sur le devant de la scène dans les mois qui viennent.

Alors que Hyundai vient de dévoiler en Corée du Sud la quatrième génération de son SUV historique, ce dernier sera la star du stand coréen au salon de Genève. Mieux encore, le constructeur va lancer la version restylée du véhicule aux Etats-Unis au mois d’août prochain.

Ce modèle sera le premier de la marque Hyundai à être proposé en version diesel sur le marché américain. Événement programmé pour début 2019, la version essence étant quant à elle attendue pour août 2018. Le constructeur poursuivant en parallèle son travail de remise au goût du jour de ses véhicules dotées de formes quelques peu massives.

Une diversification … via le diesel

Si le constructeur automobile a clamé, à qui voulait l’entendre, son engagement à livrer plus de véhicules électriques, la presse américaine estime aussi pudiquement que poliment que c’est via le lancement d’un nouveau modèle diesel sur le territoire US que Hyundai montre ses efforts réalisées en vue de diversifier. Lesquels ne s’arrêtent pas aux véhicules électriques, fait remarquer avec une pointe d’ironie Automotive News. Histoire d’appuyer le fait que le constructeur coréen met l’accent sur une motorisation diesel, pourtant fortement pointée du doigt depuis le scandale du dieselgate, alors même qu’on aurait pu s’attendre à une politique marketing « plus électrique ».

Quand Hyundai vante le mérite du diesel pour un véhicule familial

Ironie de l’histoire… pour en pas dire plus … alors que les media européens pointent du doigt le diesel … laissant entendre que ce type de motorisation met en péril la planète et l’avenir de nos enfants, la stratégie marketing adoptée par Hyundai pour le marché américain est tout autre.

Souhaitant mettre en avant les qualités du Santa Fe comme véhicule familial, Hyundai tient ainsi à vanter les avantages d’une option diesel d’un tel modèle. Avantages d’une telle solution selon Hyundai : « meilleure économie de carburant, capacité de remorquage et  couple plus élevé« .

Autre atout non négligeable selon le constructeur coréen : la version diesel est équipée d’une troisième rangée de sièges à usage occasionnel avec sièges rabattables pour la deuxième rangée, en vue de faciliter l’accès des enfants à la troisième rangée. A noter que les modèles Santa Fe non-XL n’auront pas de troisième rangée.

Palette de véhicules électriques pour les USA

Histoire, quand même, d’être en phase avec l’air du temps, le portefeuille américain de la marque comprendra bientôt une palette de véhicules électriques. Y compris le nouveau crossover NEXO à pile à combustible.

Selon Andrew DiFeo, président du Hyundai National Dealer Council, le lancement du Santa Fe cette année – véhicule de ce type le plus vendu de la marque – et le Kona, crossover compact devraient rapprocher Hyundai des goûts des consommateurs.

Les ventes de light trucks Hyundai (vans, pickups et SUV) aux États-Unis ont augmenté de 12% en 2017. Alors que les ventes de berlines chutaient, quant à elles, de 24%. Les trucks – tels que le Santa Cruz – représentaient seulement 37,3% du volume vendu par la marque aux USA. En revanche, 64,5% du total des ventes de véhicules légers aux États -Unis sont constitués de light trucks.

Crédit Illustration : Hyundai

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Santa Fe : 1er diesel de Hyundai aux USA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Le cancer de l’Europe……

SGL
Invité
Le cancer de l’Europe… peut-être… parce que l’européen l’utilise bêtement sur des petites distances à froid avec des véhicules parfois légers… mais pour les Américains l’essence n’est pas le cancer du Monde !? Eux qui utilisent des gros véhicules sur longue distance !!! les choses ne sont pas aberrantes ? Ah, mais oui « Le mode de vie américain n’est pas négociable » http://www.lavoixdunord.fr/215779/article/2017-09-10/le-mode-de-vie-americain-est-il-enfin-negociable Les Etats-Unis produisent 14% des émissions mondiales de CO2 et représentent 4% de la population. Est-ce aux pays de merdes de faire les efforts !? http://www.lemonde.fr/international/article/2018/01/13/les-pays-de-merde-reclament-des-excuses-a-donald-trump_5241135_3210.html Si cela se trouve le groupe Hyundai/Kia va peut-être nous montrer que… Lire la suite >>
Anonyme
Invité

décidément, quel amour tu as pour le méchant diesel, toi ptdr

SGL
Invité

Bah, je trouve que l’anti-diesel primaire ressemble à une chasse aux sorcières débiles et contre-productif maintenant !
Jadis, il y a seulement 5 ans environ, j’étais anti-diesel par ce qu’il en avait partout, segment A (107/C1 Twingo etc.) segment B (205/206/207, Clio etc.)
En Zone urbaine ou à la campagne pour faire 5 ou 20 km a froid dans 77% des ventes… C’était l’overdose.
Le diesel n’aurait jamais dû dépasser les 50% de vente.

SGL
Invité
… Alors maintenant, on fait quoi pour régler le problème du diesel, qui est avant tout un problème d’un parc de diesel trop ancien pour être propre et surtout trop nombreux et mal employé (sur trop petites distances) Certains nouveaux moteurs essence à injection directe recrachant plus de particules que les nouveaux diesels qui sont dorénavant « relativement » propres. Il faut encourager la population européenne et Américain à renouveler le parc automobile avec des modèles plus propre et mieux adapter à leurs besoins. … C’est d’ailleurs la meilleure méthode pour faire baisser rapidement la pollution sans que cela soit… Lire la suite >>
Anonyme
Invité
les gros responsbales de la folie du pro-diesel a été les vendeurs (associés aux legislateurs, qui ont favoriés ce type de moteurs jusqu’à plus soif), qui ont chercher à vendre des diesels à tout le monde, même ceux qui n’en n’avaient pas besoin. Acheter un diesel quand on parcours une quarantaine de km par jour, ce n’est pas rentable, et en plus, ça fragilise plus facilement les moteurs qui ne sont pas conçus pour ça. Alors si la folie anti diesel permet de faire revenir les gens à la raison, et leur faire acheter du diesel que s’ils en ont… Lire la suite >>
wizz
Membre
C’est ce que je disais souvent: les gens ne raisonnent pas par rapport à leur besoin, leur utilisation principale. Par exemple, quand on leur dit une voiture électrique, alors le premier réflexe comme réponse c’est « mais je fais comment pour partir en vacances, avec toute ma famille, et les bagages…. » Donc le Français en particulier (et les Européens en général), ça raisonne ainsi -je pars en vacances avec toute ma famille, avec les bagages, le chien, la bouffe (ça coute trop cher de faire les courses au camping où à la station de ski). Il me faut un grand véhicule.… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
« les gens » c’est un peu trop flou à mon avis. La moitié du marché français, ce sont les entreprises qui le font, et qui prenaient très majoritairement (plus de 90% sauf erreur) du diesel. Ces véhicules se retrouvent sur le marché de l’occasion et biaisent la perception des gens, mais aussi ce qu’ils achètent (car 1 million de véhicules neufs particuliers seulement, mais plus de 5 millions de ventes en VO). Sur le marché des particuliers, cela fait des mois (Plus de 2 ans 1/2 https://www.leblogauto.com/2015/07/essence-vs-diesel-le-changement-cest-maintenant.html que le diesel se fait dépasser par l’essence). Pourtant, l’offre quel était-elle il y… Lire la suite >>
wizz
Membre
wizz
Membre

aujourd’hui, non, avec l’euro6
mais ça a existé

wpDiscuz