Accueil Peugeot Peugeot 508, la berline s’affirme

Peugeot 508, la berline s’affirme

6033
100
PARTAGER
Peugeot 508 (2018)

Le marché de la grande berline en Europe, et ailleurs, est sinistré pour cause de « SUVite » aiguë. A l’instar de la plupart de ses rivales, la Peugeot 508 trouve une voie de survie en affirmant encore son dynamisme. Et abandonne au passage la tradition de la berline 4 portes de la marque, au profit d’une carrosserie à hayon.

Face à l’armada de SUV qui grignote ses parts de marché, la berline est menacée d’extinction, en particulier sur le segment D. Une voie semble néanmoins être choisie par plusieurs constructeurs : l’affirmation de son côté plus dynamique et du plaisir de conduite. Même les berlines japonaises outre-Atlantique comme la Honda Accord ou la Toyota Camry, naguère exemple parfait de classicisme et de fadeur l’ont compris pour leur dernière génération. Et en Europe nous avons l’exemple de l’Opel Insignia, ou des Audi A5 Sportback / BMW Série 4 GranCoupé venues en renfort des berlines classiques.

La 508 emboite donc le pas, avec une nouvelle génération plus basse (à peine 1m40), dotée de portes sans cadre, mais aussi, révolution, d’un hayon. Une première dans ce segment pour Peugeot (hors breaks). S’inspirant du concept Exalt, sérieusement assagi, la nouvelle 508 s’offre une face avant aux optiques « froncées » mettant en avant la calandre. Il y a surtout les feux de jour qui forment de grandes dents, continuant donc la métaphore avec le lion symbolique de la marque. Ou plutôt ici le tigre à dents de sabre…Le nom du modèle à l’avant est un clin d’œil au passé, et l’on en verra un autre dans les 3 barres de la calandre des versions classiques (hors GT / GT Line). Concernant le capot, Peugeot à renoncé à la tendance actuelle des capots « clamshell » en reprenant un capot « à plat », autre évocation de la 504…

Peugeot 508 (2018)

Le profil, allégé par les portes sans cadre, se tend vers l’arrière où se multiplient les lignes de plis de carrosserie. La face arrière se fait plus sobre que l’avant, avec un bandeau continu et droit pour les feux, avec une zone centrale noire et la signature lumineuse désormais constituée de trois groupes de quatre griffures.

La planche de bord passe bien entendu au concept du i-cockpit avec son instrumentation (écran 12,3 pouces) en position haute et son petit volant aplati. Il s’en dégage une planche assez haute. Hauteur soigneusement habillée et en partie masquée par le travail sur les matériaux, le volume et l’inclinaison du bandeau décoratif, surligné d’éclairage d’ambiance. Ambiance paramétrable avec les modes de conduite avec la commande centrale i-cockpit Amplify, qui intervient sur les paramètres de conduite, mais aussi sur les sens (éclairage d’ambiance, ambiance sonore, sièges massants). Quant à la qualité perçue, à en juger par les photos, et le niveau des 3008 / 5008, elle devrait se situer à un très bon niveau. L’écran central aura une diagonale de 10 pouces, et le système audio haut de gamme est signé Focal.

Peugeot 508 (2018)

La 508 a conservé des dimensions extérieures très raisonnables, au contraire par exemple d’une Insignia, avec seulement 4m75 de long. Elle sera ainsi l’une des plus courtes du segment chez les généralistes… Sa largeur sera de 1m85 et son empattement de 2793 mm. L’habitabilité arrière ne devrait pas être son point fort, ce qui sera à confirmer car la plateforme EMP2 devrait aider. Le coffre de 487 litres est dans la norme, mais il sera accessible donc via un hayon, et donc plus pratique.

Plaisir de conduite… assistée

Comme toutes les voitures actuelles, la 508 ne peut se passer des aides à la conduite, exigées par l’EuroNCAP, et bientôt la réglementation. Elle est donc tout à fait à la page avec son régulateur de vitesse adaptatif (Stop&Go en version automatique) combiné à l’assistant au maintien de fil (soit donc une conduite autonome de niveau 2), son freinage d’urgence avec détection de risque de collision jusqu’à 140 km/h, avec détection de piétons, de cyclistes et opérationnel de nuit. La nuit justement où la 508 aidera son conducteur (comme la DS7) avec un système de vision de nuit avec affichage dans l’écran face à lui, avec une portée de 200 à 250 m de la caméra infrarouge et une mise en valeur des éléments détectés (piétons, animaux…). Continuons la liste avec la surveillance d’ange mort active, la surveillance de l’attention du conducteur (via l’analyse de ses trajectoires par rapport aux lignes de circulation) ou encore la reconnaissances panneaux de signalisation : vitesse, mais aussi sens interdit, stop… Et question parking, la 508 aligne une vision à 360° et un stationnement 100% automatique (direction, frein, accélérateur, transmission) pour les versions avec boîte automatique. Seul point sur lequel la 508 semble quelque peu marquer le pas, celui de l’éclairage. Des phares à LED, mais avec  une « simple » commutation automatique codes / phares et sans fonction adaptatives.

Peugeot 508 (2018)

Plateforme EMP2 encore améliorée

Au niveau du châssis, on retrouve ici la plateforme EMP2 dans une définition plus haut de gamme, avec berceau avant filtré, train arrière multibras et amortissement piloté.

Sur le sujet des motorisations, la 508 fait honneur à la boîte automatique, avec une seulle offre manuelle. Le lancement se fera avec une large gamme diesel :

  • 1.5 BlueHDI 130 ch boîte manuelle 6 rapports ou automatique 8 rapports EAT8
  • 2.0 BlueHDI 160 ch boîte automatique EAT8
  • 2.0 BlueHDI 180 ch boîte automatique EAT8

L’offre essence ne débute pour l’heure qu’avec les motorisations « de pointe » :

  • 1.6 Puretech 180 ch boîte automatique EAT8
  • 1.6 Puretech 225 ch boîte automatique EAT8

Une version essence de 150 ch serait donc la bienvenue dans la gamme. Quant à l’hybridation (rechargeable), elle est bien entendu prévue, pour l’automne 2019.

Voir le détail des performances et consommations dans le PDF ci-dessous.

2018_Peugeot-508-Caracteristiques

Cette nouvelle 508 sera produite à Mulhouse, et sa commercialisation effective est prévue pour septembre.

Poster un Commentaire

100 Commentaires sur "Peugeot 508, la berline s’affirme"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Je bois du petit lait ! 🙂

SGL
Invité

17.6900 EUR l’action… j’achète ! 😀

Davy
Invité

Elle est belle, j’étais sceptique sur les sabres devant mais finalement ça va, j’aime bien.

Davy
Invité

Et cet intérieur, bon sang, c’est sublime !

Commandant Tour
Invité

tres belle auto ; c est dynamique et différenciant, ca devrait plaire en France… pour le reste de l’Europe, bonne question mais on peut penser que l’effet 308 2/3008 2 & 5008 2 sur l’image de Peugeot ne sera que bénéfique a cette auto pour prendre des pdm à l’export
la marque est sur une tres belle dynamique et cette nlle version s’inscrit bien dans la ligne directrice du projet de montée en gamme

pour les sabres faudra voir en vrai mais on peut penser que ca rendra mieux qu’en photo

twruit
Invité

oui jolie voiture ,mais à quoi bon les clients préfèrent en grande majorité l’immense fadeur des berlines allemandes car ils croient devenir quelqu’un de bien en arborant quatre anneaux ou une hélice sur le capot

Pollux
Invité

De toute façon elle n’est pas en face des premium.

ART
Invité

Ca dépend par qui elle est testée… Car chaque fois la presse française nous fait le coup contraire !!

wizz
Membre

on devrait plutôt dire qu’elle n’est pas en face de toutes les voitures premium

parce que ces premium dans leur version de base, ce n’est pas beau à avoir alors que pour le même tarif chez les généralistes, le niveau d’équipement commence à être sympa…

ART
Invité

Les premium en version de base, c’est surtout pour en refourguer en masse en flotte. Et les entreprises, c’est d’abord du pas cher…

Le LBA, encore une fois, dommage de censurer un message précédent qui était sourcé et argumenté….

33e
Invité

Quand je vois la gamme de moteurs des nouvelles générations (toute marque confondues), je sais l’une des raisons qui me font rouler en ancienne.

AXSPORT
Invité

+1

kaiservinz
Invité

Garde tes anciennes, c’est un autre plaisir. Je préfère un moteur qui a de bonnes performances, une faible appétit et un entretient limité.

wpDiscuz