Accueil Hyundai Hyundai Santa Fe : montée en gamme

Hyundai Santa Fe : montée en gamme

3450
11
PARTAGER
Hyundai Santa Fe

Hyundai a dévoilé en Corée du Sud la quatrième génération de son SUV historique, le Hyundai Santa Fe, qui sera la star du stand coréen au salon de Genève.

Esthétiquement, le Santa Fe s’inspire du Kona et du Nexo arborant un regard à double étage et une imposante calandre « Cascading Grille ». Le SUV coréen adopte un profil très musclé, impression renforcée par des ailes massives. L’arrière reçoit également des feux émincés et une signature lumineuse en forme de C. À l’instar du Kona, le Hyundai Santa Fe revendique un côté baroudeur avec la présence d’entourages de roues, de bas de caisse et de boucliers en plastique ainsi que de fausses plaques de protection sous les boucliers avant et arrière.

Cette quatrième génération s’allonge de 8 centimètres à 4,77 m, s’élargit de 1 cm à 1,89 m et son empattement gagne 6,5 cm à 2 765 m. L’empattement allongé permet aux Sata Fe d’offrir un espace aux jambes allongé de 38 mm et un coffre au volume inchangé de 585 litres en configuration 5 places et de 130 litres en configuration 7 places.

Le Hyundai Santa Fe monte en gamme

À l’intérieur, le Hyundai Santa Fe confirme la montée en gamme amorcée par la compacte i30. Côté style, Hundai a souhaité différencier les SUVs des berlines. À ce titre, le Santa Fe reprend le principe de la planche de bord en trois parties du Kona avec écran flottant de 7 pouces en haut, aérateurs au centre et commandes de climatisation dans la console centrale. Si le Kona revendique un esprit plus jeune, le Santa Fe fait dans le premium. Il pare sa planche de bord de revêtements en cuir et ses sièges reçoivent une sellerie cuir perforée avec effet diamanté dans la partie supérieure.

L’équipement est bien évidemment très fourni sur les finitions les plus huppées avec sièges avant électriques, chauffants et ventilés, climatisation bizone, système audio de 630 W à 12 haut-parleurs, affichage tête-haute de 8,5 pouces et recharge de smarphone par induction. Le système d’infodivertissement est compatible avec Apple CarPlay et AndroidAuto.

Six moteurs pour le Santa Fe

Modèle mondial, le Santa Fe propose une palette de motorisations qui diffèrent selon les marchés. Côté essence, on trouve un 2,4 litres GDI de 185 ch, un 2 litres GDI turbo de 232 ch, un 2 litres GDI atmosphérique (puissance non divulguée) et un V6 3,3 litres (près de 300 ch). Chez les diesels, on retrouve le 2,2 litres CRDi de 200 ch et le 2 litres diesel inconnu chez nous (puissance non divulguée).

Tous les moteurs sont accouplés à une boîte automatique à huit rapports et à une transmission intégrale. Le Santa Fe propose quatre modes de conduite : Eco, Normal, Sport et Smart. En mode Sport, 50 % de la puissance est envoyé aux roues arrière alors qu’en mode Confort, 65 % sont envoyés aux roues avant. En mode Eco, la puissance est envoyée presque en totalité aux roues avant.

Côté assistance à la conduite, le nouveau Hyundai Santa Fe embarque avertisseur de collision frontale avec freinage d’urgence autonome, détection d’angle mort, régulateur de vitesse adaptatif, alerte de dépassement de voie et allumage des feux de route automatique.

Système d’alerte pour ne pas oublier les enfants

Il ajoute aussi en première mondiale un système d’alerte pour ne pas oublier les enfants dans le SUV. Outre un message d’alerte qui s’affiche derrière le volant lorsque la porte du conducteur s’ouvre après un arrêt du véhicule, le système surveille les places arrière du véhicule une fois le conducteur parti. Si le système détecte la présence de mouvements, il déclenche les clignotants et envoie un message sur le portable du conducteur.

Bien que commercialisé en Europe dès cette année, il faudra attendre l’arrivée d’une motorisation hybride rechargeable pour le voir débarquer en France. Son moteur diesel est trop pénalisé par le malus écologique pour pouvoir être attractif au public français.

 

 

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Hyundai Santa Fe : montée en gamme"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
muttley
Invité

Bon point pour les photos de l’équipement audio entrée de gamme, c’est assez rare dans vos infos pour être souligné. Rien sur les tarifs ?

CDA
Membre

Un peu de BMW X3 dans le profil, un peu de Citroen C5 à l’arrière et beaucoup de DS 7 Crossback à l’avant ^^

SGL
Invité

Oui exact, mais c’est une belle synthèse.
Décidément le groupe Hyundai/Kia est très bon 😯 !

miké
Invité

Ou très mauvais selon les gouts !

Kim
Invité

je confirme et j’ajoute voiture sans intérêt qui vient ce place dans un marché déjà plein. de plus le marche des gros SUV n’est pas en progression en Europe.

SGL
Invité

Oui -4% en Europe en 2017, mais ce n’est pas en gardant des vieux modèles qu’on risque d’inverser la tendance.
Peu importe que le segment si Hyundai arrive à manger la laine sur le dos de la concurrence !
De plus, ils ratissent large, le V6 3,3 litres titille largement sur les premiums comme la finition et les équipements qui semblent être de premier plan.

SGL
Invité

Bah de toute façon un V6 3,3 litres essence en Europe… si c’est pour en vendre 10 exemplaires par an…
Le principal est d’avoir (encore) un bon mazout ! 😉

SAM
Invité

@Kim. Le Nisan Rogue a été 3ème des ventes aux US. Le Koléos prend en Chine. En Corée du Sud il y a un intérêt pour ce type d’autos…. ce sont les autos de taille BMW X5 qui souffrent de la mauvaise montée en gamme des autos du gabarit du X3 … et les berlines…

wpDiscuz