Accueil Honda Honda : bénéfice revu en hausse grâce à l’Asie

Honda : bénéfice revu en hausse grâce à l’Asie

663
0
PARTAGER

Honda a relevé vendredi de 4 % sa prévision de bénéfice d’exploitation pour l’ensemble de l’année fiscale (mars 2017- mars 2018). Raisons d’une telle hausse : le constructeur anticipe une hausse de ses ventes en Asie, tout en maintenant sa politique de réduction des coûts.

Désormais, Honda prévoit un bénéfice d’exploitation de 775 milliards de yens (5,64 milliards d’euros environ) sur l’exercice fiscal annuel clos fin mars, alors qu’un montant de 109 yens avait été prévu initialement.

Rien que sur la période octobre-décembre, le bénéfice s’est envolé de 37 %, s’établissant à 284,5 milliards de yens, dépassant ainsi la moyenne des estimations des analystes, fixée à 281,6 milliards de yens.

Vers une baisse  des résultats néanmoins

Attention, tout de même de ne pas lire un peu trop vite  ! Qui dit hausse des prévisions ne dit pas hausse des bénéfices ! Bien au contraire. Si l’annonce du constructeur pourrait un temps porter à confusion, au final, Honda s’attend au contraire à une baisse de ses résultats.

Certes, le troisième constructeur japonais profite d’une forte croissance des ventes de ses véhicules – tant automobiles que motos – mais il maintient ses prévisions d’une chute de 7,8% du bénéfice d’exploitation par rapport à l’exercice précédent. Arguments invoqués : une hausse des coûts liés à des problèmes de qualité, s’étant traduits au final par des rappels.

Les investissements en recherche-développement ainsi que les conséquences financières des modifications du mode de comptabilisation des retraites ont également eu raison des aspects bénéfiques engendrés par la hausse des ventes et la stratégie de réductions de coûts.

L’Asie important vecteur de croissance des ventes

Entre mars 2017 et mars 2018, Honda prévoit d’écouler 5,23 millions de véhicules dans le monde. Relevant de 3,9% sa précédente prévision, en raison du relèvement de ses perspectives de ventes en Asie. Une situation due en grande partie à la Chine, où le développement de la classe moyenne permet aux consommateurs de s’équiper. Désormais, le constructeur s’attend à ce que l’Asie passe devant l’Amérique du Nord en terme de marché cette année.

A noter parallèlement que Honda a augmenté sa production en Chine et dans d’autres pays asiatiques, notamment en Thaïlande. Elle aura toutefois chuté au Japon, en raison de la contraction du marché intérieur. Le constructeur a même décider de fermer une de ses usines japonaises d’ici 2022.

Honda prévoit de lancer une voiture compacte toute électrique en Chine durant l’année 2018.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz