Accueil Kia Genève 2018 : Kia Ceed

Genève 2018 : Kia Ceed

1171
12
PARTAGER
Kia Ceed (2018)

Sur un segment de la berline compacte plutôt conservateur, la nouvelle Kia Ceed entend conforter les positions de la marque coréenne. Elle joue donc la carte du sérieux et de la prudence. Et devrait perdre son statut de modèle purement européen.

Premier modèle de Kia dédié au marché européen lancé en 2006, la Kia Ceed (et non plus Cee’d) voit donc arriver sa troisième génération. Et avec elle un changement de statut. Kia abandonne en effet la séparation entre sa berline compacte européenne Ceed et sa berline compacte internationale Forte. La Ceed sera ainsi désormais la version 5 portes de la Forte. Kia économise ainsi le développement peu justifié d’une Forte 5 portes spécifique.

La nouvelle Ceed est donc similaire jusqu’à son pied B à la Forte présentée à Détroit en début d’année, à quelques détails de présentation près. Elle arbore une signature lumineuse composée de 4 pétales, rappelant les « cubes de glace » des versions GT. Reposant sur la nouvelle plateforme baptisée K2, elle sait rester compacte, avec une longueur de 4310 mm inchangée. Ses proportions évoluent, puisqu’elle se fait plus large de 20 mm (1800) et plus basse de 23 mm (1447). Son porte-à-faux avant est raboté de 20 mm, qui sont transférés sur l’arrière, profitant ainsi au coffre qui affiche 395 litres.

Des proportions qui lui donnent donc un aspect plus propulsif, confirmé par la cassure plus prononcée entre capot et pare-brise. L’arche arrondie des vitrages se combine à une ligne de caisse droite, en rupture donc avec les deux précédentes éditions. Elle conserve néanmoins une vitre de custode.

L’habitacle est toutefois différent de celui de la Forte. Moins dynamique, le dessin abandonne les aérateurs latéraux circulaires, et les aérateurs centraux encadrent l’écran de 5, 7 ou 8 pouces légèrement tourné vers le conducteur. L’ensemble semble plus massif qu’à bord de la Forte.

Selon les pays, l’entrée de gamme sera un 1.4 atmosphérique à injection indirecte de 100 ch. Mais Kia met surtout l’accent sur le 3 cylindres 1.0 TGDI de 120 ch, et sur le 1.4 TGDI de 140 ch. Le diesel n’est pas abandonné pour autant, et le 1.6 CRDI désormais conforme à la norme Euro6d Temp sera proposé en 110 ou 136 ch, avec 280 Nm de couple dans les deux cas, ainsi qu’une homologation attendue sous les 110 g/km de CO2 (en cycle WLTP converti en NEDC). Une boîte double-embrayage à 7 rapports sera disponible sur les moteurs diesel et sur le moteur essence le plus puissant.

La Ceed vise les 5 étoiles EuroNCAP, et fait donc le plein d’aides à la conduite. On retrouve ainsi pêle-mêle le régulateur de vitesse adaptatif Stop&Go, l’aide au maintien de file, la combinaison des deux pour l’assistance de conduite sur autoroute jusqu’à 130 km/h, l’aide à l’évitement d’obstacle, l’alerte de collision avec détection de piétons et alerte haptique dans le volant…

Présentée publiquement au salon de Genève, cette Kia Ceed 5 portes y sera accompagnée de sa déclinaison break. Toutes deux continuent à être produites en Slovaquie.

Photos : Leblogauto.com / Kia

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Genève 2018 : Kia Ceed"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Panamo
Invité

Je déconseille d’acheter cette voiture car elle n’est pas allemande donc elle est nulle.

SGL
Invité

6 personnes qui approuvent ce commentaire avec si peu d’objectivité ! 😯 cela dit, ça aide à comprendre les scores démentiels de la Golf en Europe avec si peu de lucidité…

SGL
Invité

Justement, cette nouvelle Kia Ceed avec des qualités en hausse de génération en génération risque à termes d’éroder les références européennes dont la Golf fait figure de proue du segment.
Il suffit que les Européens fassent preuve d’un peu plus de clairvoyance au moment de leurs achats, en achetant plus uniquement que par simple réputation.

miké
Invité

Oh, une ford focus

anto7076
Invité

Et une pincée Classe A sur le profil…
Au final, j’aime bien, le tableau de bord moins

Gatts
Invité

La tablette tactile est démontable ?

SAM
Invité

Ah du coup, il faut faire semblant de n’avoir pas noté que c’est une Hyundaï i30 à peine recarossée?
https://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2017/02/Essai_Hyundai_i30_lba-2.jpg
https://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2017/02/Essai_Hyundai_i30_lba-14.jpg

Anonyme
Invité

si peu qu’on ai droit à une Kia Ceed Fastback lol

Rickyspanish
Invité
Beaucoup plus (trop ?) sage que la précédente vu qu’elle se germanise façon golf comme celles des autres marques (308, tipo, i30 par exple) avec ce profil très droit. Elle fait très impersonnelle (et pas très neuve) niveau style et l’intérieur est un peu triste (noir c’est noir !). Le seul truc un peu fun c’est l’intérieur des feux avants qui me fait penser à un vaisseau de Star Wars. Sinon, c’est ennuyeux, comme toutes les dernières compactes qui manquent clairement d’audace et de personnalité (merci Mme la Golf en tant qu’inspiratrice de l’uniformisation pourrie du segment)… En attendant les… Lire la suite >>
CitronVert
Invité

Lol la Focus ? Tu parles de ce patchwork stylistique emprunté à 4 ou 5 modèles concurrents.

Niveau audace on a vu mieux !

SGL
Invité

Bah oui @ CitronVert, mais quand l’on voit la reine du segment qui est la Golf… l’audace ne paye pas !
Sinon on fait une C4 Cactus 1re génération et on fait un bide dans toute sa splendeur !

wpDiscuz