Accueil F1 F1 2018 : McLaren MCL33, la papaye rapide ?

F1 2018 : McLaren MCL33, la papaye rapide ?

2678
6
PARTAGER

McLaren continue sa révolution. Après avoir viré Ron Dennis, changé l’appellation des monoplaces, de moteur, voilà le retour de l’orange papaye pour la saison 2018.

La McLaren MCL33 est une évolution de la voiture de l’an dernier. Bien née selon McLaren, la voiture de 2017 souffrait d’un moteur Honda qui, certes fonctionnait mieux qu’avant, ne donnait pas pleinement satisfaction à l’écurie de Woking.

Cette année, c’est un Renault qui est dans le dos de Vandoorne et d’Alonso. Ce qui se voit évidemment le plus sur cette nouvelle monoplace, c’est sa couleur. Orange papaye. Clin d’œil au passé de l’écurie avec le orange de son fondateur, Bruce McLaren (même si les monoplaces de F1 ne furent que rarement orange). Du orange et du bleu, comme la livrée de la McLaren d’Indycar d’Alonso l’an dernier.

La livré « mythique » (avec la rouge et blanche)

Esthétiquement, la MCL33 ressemble beaucoup à la MCL32 de 2017. Le museau tout d’abord. Il est très similaire à l’an passé. Il semble tout de même plus « bas » et crée deux légères bosses au niveau de l’attache supérieure de suspension (photo 1 flèche rouge). Pas de F-Duct visible pour le moment, mais il est sans doute masqué par un « vanity panel » et sera là au cours de la saison.

Le museau se termine par un « doigt » central et les montants d’attache de l’aileron sont, comme l’an dernier (et comme chez Williams) ajourés (photo 1, flèche bleue). L’aileron lui-même est sans doute celui vu en toute fin de saison à Abu Dhabi. Est-ce qu’il évoluera au cours de la saison ou même avant ? Sans doute. Il possède des « vagues » (photo 1 flèches vertes), et est ouvert au niveau du montant extérieur.

Cet aileron est une véritable dentelle. Les multiples plans sont découpés en « sous-plans », même le plan tout en bas (photo 2 flèches rouges). Une prouesse en matière de maîtrise du carbone. On notera que, comme beaucoup de concurrentes, la MCL33 possède des « habillages » de suspension avec des bosses, des formes propices à modifier l’aérodynamique (photo 2 flèche verte).

Des pontons « simples » en apparence

Les « brake duct » (photo 2 flèche bleue) sont aussi imposants que l’an passé. L’entrée est composée visiblement de 3 canaux pour diriger le flux vers telle ou telle partie des freins et de la jante. C’est devenu un enjeu crucial des F1 actuelles. En maîtrisant la température des freins et de la jante, on contrôle mieux la température des pneus et donc leur fenêtre de fonctionnement optimal.

La McLaren MCL33 conserve les ouvertures latérales « simples » et hautes de la MCL32. On notera qu’elles sont tout de même précédées par les multiples plans propices à guider le flux aérodynamique (photo 3 flèches rouges) et surmontées par de petits ailerons verticaux (photo 3 flèches vertes). Ici, contrairement à Mercedes, Ferrari et Red Bull, pas de grands plans horizontaux mais une certaine « fluidité ».

Sur cette photo 3, on peut également noter de grandes fentes longitudinales dans le fond plat (flèche bleue). Regardez également les montants de l’aileron arrière très travaillés (photo 3 flèche jaune et photo 4 flèches rouges). Si on regarde les suspensions arrières, on peut constater que le bras supérieur est courbe (photo 5 flèche rouge). Le capot est découpé pour créer des « guides » aérodynamiques (photo 5 flèche verte, ainsi que photo 4 flèche bleue). Le pied central de l’aileron semble avoir une excroissance. Très certainement pour un « monkey seat », ces petits ailerons qui dirigent le flux de l’échappement.

Le retour des sponsors

L’arête du capot moteur semble avoir une « boursouflure » sur la partie supérieure (photo 4 flèche verte). La capot descend plus en « douceur » que l’an dernier. A noter, ce capot porte la mention « Renault » contrairement à la RB14. McLaren signe le retour de « Petrobras » en F1. Ancien partenaire de Williams, le pétrolier brésilien doit fournir le carburant et lubrifiants.

McLaren a donc utilisé une petite saison les services de BP Castrol. Pourtant, BP et Castrol sont les partenaires de Renault pour son écurie officielle. On a donc ici (comme pour Red Bull) un moteur Renault qui ne tournera pas avec les mêmes fluides que l’écurie usine. Petrobras est avec DELL, Kimoa, etc. l’un des sponsors que Zak Brown a réussi à convaincre d’investir dans la saison de McLaren.

Ne reste plus qu’à Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne de faire « performer » cette MCL33. Pour Fernando, la saison sera longue et chargée puisqu’il cumulera F1 et WEC avec Toyota. A noter enfin que McLaren annonce une « grosse évolution » pour le début de la saison à Melbourne.

Illustration : McLaren modifiées par Leblogauto.com

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 2018 : McLaren MCL33, la papaye rapide ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

Toutes ces F1 sont chaque année de plus en plus moches et ridicules avec leurs multiples extensions, appendices, ailerons et autres bizarreries aérodynamiques. On dirait des F1 tunées façon Jacky avec des accessoires dispo chez Norauto ou Feu vert…

Franck Boizard
Invité

Oui, c’est tout simplement hideux et, en plus, incompréhensible : il est impossible d’expliquer simplement à quoi servent ces « machins » aérodynamiques. Parmi les multiples causes de fuite des spectateurs, ça doit compter.

Rowhider
Invité

J’ai été également surpris du fait que McLaren se sépare de BP Castrol alors qu’ils fournissent carburant et lubrifiant au Renault. Soit Renault dispose d’une clause d’exclusivité, soit à l’instar de ce qui se fait avec Redbull: cela permet à Renault d’avoir de multiples pistes de travail simultanées sur les carburants et lubrifiants.
Ayant accès à toutes les onnées moteur, si un Tiers fait mieux que BP Castrol, ils peuvent facilement leur fournir des pistes d’amélioration.

Invité

Pitié, enlever ce règlement sur le nez ultra bas…

Hamsag
Invité

La formule 1 est devenu le siège de « perversions aérodynamiques » accompagnées d’un borborygme grotesque…
Je suis ancien et ex fan.

wpDiscuz