Accueil Citroën Les concepts-cars français : Citroën Zabrus (1986)

Les concepts-cars français : Citroën Zabrus (1986)

2022
5
PARTAGER
1986 Bertone Citroën Zabrus

Alors que la coopération entre Bertone et Citroën semble à son firmament, le studio italien propose au salon de Turin 86 un coupé pour la marque française. La Zabrus fait à elle seule la synthèse de nombreuses convictions de Bertone.

[Cet article a été publié la première fois en janvier 2015 dans le cadre de notre série sur les concept-cars Bertone.]

Comme nombre de concepts signés Bertone, la Zabrus tire son nom d’un animal. C’est le zabre, une sous-espèce de la famille des carabidés (Cf. Bertone Carabo…) désignant une partie des coléoptères.

C’est à nouveau Marc Deschamps qui officie. Ainsi, on retrouve l’une des caractéristiques du style apparu chez Bertone à son arrivée en 1980. Des flancs marqués par un ou plusieurs coups de gouge par exemple. Mais, la Zabrus conserve aussi la signature des passages de roues tronqués (et incliné à l’arrière) de la maison italienne (et de Marcello Gandini), ainsi que l’ouverture des portes en élytre.

Basée sur la BX 4TC (dont le 2,2l turbo de 200 ch et les 4 roues motrices), elle montre aussi quelques éléments que l’on pourra retrouver sur la XM peu de temps après : le pli des flancs, le décalage de la ligne de caisse au niveau du pied A ou encore l’aspect très fin et étiré des optiques avant. La faible hauteur des vitres latérales est compensée par des vitrages sur les côtés du pavillon.

Confort, accès, luminosité

L’ambiance intérieure est assez lumineuse, et l’accès à bord est facilité par les sièges avants pivotants. On retrouve ici aussi un des fils rouges de Bertone. Quatre occupants sont installés à bord, sur des sièges individuels habillés de cuir de kangourou

Bien entendu le volant mono-branche typique de de Citroën est présent, et l’instrumentation qui occupe toute la planche est séparée en trois zones : face au conducteur pour les données de conduite, au centre pour les données plus mécaniques, face au passager pour le divertissement.

On retrouve donc ici aussi quelques-uns des fils rouges de Bertone : confort, facilité d’accès et information facilitée du conducteur. La disposition des commandes évoque clairement ce que l’on retrouvera sur la XM.

Illustration : Bertone

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les concepts-cars français : Citroën Zabrus (1986)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Allegra
Invité

C’est marrant, sur certaines photos on a l’impression que la planche de bord était organisée de telle sorte qu’on pouvait lire les compteurs au dessus du volant, comme sur une Peugeot 208 quelques décennies plus tard.

Thibaut Emme
Admin

Vu la disposition par rapport à la jante du volant, il y a des chances que ce soit par le dessus qu’on regardait les compteurs.

Très Citroën cette planche de bord.

Avez-vous noté le GP sur écran qui se tire comme une tablette escamotable ? 🙂

Anonyme
Invité

Et très break de chasse ce design, aussi

ema
Invité

ce ne serait y pas un capot clamshell ? 😉

ok, je sors …

Invité

Ce qui est dingue c’est que les intérieurs futuristes sont les mêmes depuis 30 ans

wpDiscuz